• BIG NEWS: Knights of the Chalice 2, situations particulières des combats

    TRADUCTION : Knights of the Chalice 2,"ma philosophie de la conception d'un RPG"De nombreuses rencontres dans Knights of the Chalice 2 sont spécialement conçues pour augmenter le niveau de défi sans nécessiter l'utilisation de monstres plus puissants. Le joueur peut ainsi se voir proposer plusieurs options de dialogue et chaque option peut modifier la situation de combat qui en résulte. Dans son Update n°7, le studio Héroic Fantasy Games nous explique comment utiliser des situations de combat spéciales pour augmenter le niveau de défi des rencontres ! En voici quelques exemples.

    Les attaques "en pince" : L'une des formes les plus traditionnelles d'embuscade est l'attaque par des ennemis positionnés de deux côtés différents. Ce qui semblait être une bataille simple devient soudain beaucoup plus compliqué pour le groupe, car le mur derrière vous disparaît, révélant des ennemis supplémentaires.

    Utiliser la magie pour déclencher une chute de pierres : Alors que le groupe se déplace dans un ravin, les utilisateurs de magie ennemis lancent des éclairs pour déclencher l'effondrement des rochers sur les membres du groupe. Le joueur peut également activer un parchemin spécial de Power Lightning trouvé par le groupe dans un coffre au trésor.

    Les vagues ennemies : Vous pensiez donc que la bataille était presque terminée ? Des renforts ennemis peuvent être envoyés pour rejoindre le combat en cours en utilisant un script d'événement scène ou de mort. Par exemple, avec un script d'événement de scène, vous pouvez faire entrer des renforts au début du combat, au troisième round, et avec un script d'événement de mort, vous pouvez faire entrer des renforts lorsqu'une créature particulière est tuée.

    Pour rendre le jeu encore plus souple, deux autres types de script d'événement de combat ont été rajouté : le script d'événement "Tour" et le script d'événement "Blessure". Le script Tour devra être exécuté au début du tour d'une créature, tandis que le script Blessure sera exécuté chaque fois qu'une créature perdra des points de vie.

    Se battre lorsque le groupe est surpris : Une autre forme traditionnelle d'embuscade consiste simplement à faire en sorte que les ennemis soient cachés ou invisibles avant le combat, et que le groupe ennemi se révèle en attaquant, surprenant les membres du groupe. Si, au début du combat, certains des combattants, mais pas tous, sont conscients de leurs adversaires, un round surprise se produit. Les combattants conscients de l'existence de leurs adversaires agissent lors du round surprise, tandis que les autres combattants attendent. Les combattants qui agissent pendant le round surprise peuvent effectuer une action standard unique ou un mouvement simple. Parfois, le joueur peut avoir une chance de surprendre l'ennemi en utilisant les options de dialogue.
    Lorsque les PNJ se concentrent sur leurs propres actions au début du combat, ils sont automatiquement surpris ; seuls les PNJ peuvent agir pendant le round surprise. Lorsque les PNJ s'attendent à des ennuis parce qu'une alarme a été déclenchée, ils ne peuvent pas être surpris.

    Situation sans retour: En règle générale, une situation sans retour est toute situation où le parti ne peut qu'avancer. Il n'y a pas de retour en arrière. Le groupe ne peut pas retourner dans un endroit sûr et il n'y a pas de feu de camp où le groupe pourrait se reposer pour récupérer des points de vie, des points de puissance, des capacités individuelles et des emplacements de sorts. Le joueur doit passer par un certain nombre de rencontres de combat pour échapper au piège. L'absence temporaire de repos signifie que les membres du groupe doivent utiliser leurs sorts, leurs pouvoirs et leurs capacités de manière très efficace et prudente, ce qui augmente le niveau de difficulté.

    Se battre alors que le groupe est divisé : Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un groupe doit se séparer. Il y a peut-être une échelle à gravir et l'échelle ne peut supporter le poids que de deux personnes. Vous pouvez aussi plonger et suivre un étroit passage sous-marin. Les ennemis attaqueront dès qu'ils verront les premiers personnages arriver, ce qui ne laissera pas assez de temps au groupe pour se reconstituer. Normalement, lorsque le groupe va être divisé, le joueur choisit un ou deux personnages qui vont de l'avant sans le reste du groupe. Chacun des deux groupes peut alors faire face à des combats différents, sans l'aide des personnages de l'autre groupe.

    Combattre sans équipement : À un moment donné, le groupe peut être capturé par un groupe ennemi puissant et tous les biens des membres du groupe peuvent leur être dérobés (éventuellement pour être récupérés ultérieurement). Ou bien le groupe fait face à un puissant démon et ce dernier menace de tuer ses otages à moins que le groupe ne lui remette une arme puissante que le démon utilisera contre le groupe. Le joueur a la possibilité d'obtempérer ou non.

    Les objectifs secondaires : Normalement, l'objectif principal du joueur pendant le combat est de vaincre l'ennemi. Parfois, le groupe est chargé d'un objectif secondaire, tel que maintenir en vie un PNJ ami ou détruire la porte d'une forteresse. Il peut y avoir une certaine flexibilité dans les objectifs secondaires. Par exemple, si le groupe aide un groupe de Blue Cloaks (gardiens) à combattre six orques et deux trolls, l'objectif secondaire est de maintenir en vie autant de Blue Cloaks que possible. Dans ce cas, à la fin du combat, les membres du groupe recevront des points d'expérience bonus pour chaque Blue Cloak survivant.

    Un autre combat peut avoir lieu dans un bâtiment en feu et le temps est un facteur essentiel si le groupe doit sauver les occupants innocents du bâtiment. Dans ce cas, à la fin du combat, les membres du groupe recevront un certain nombre de points d'expérience bonus qui dépendent du nombre de tours que le groupe a dû jouer pour vaincre l'ennemi.

    Dans une autre rencontre, l'ennemi peut donner l'alarme et le groupe en bénéficiera grandement si l'alarme n'est pas déclenchée. L'objectif secondaire est donc d'empêcher l'ennemi de déclencher l'alarme.

    Enfin, une rencontre de combat peut être organisée de telle sorte que le chef ennemi soit soigné à chaque tour par cinq orbes flottantes. Chaque orbe guérit le chef ennemi pour 10 points de vie. Le joueur peut avoir à détruire certains orbes afin de tuer le chef ennemi.

    Les environnements spéciaux : Que le groupe se batte sur un pont surmontant de la lave, à bord d'un navire, au plus profond de la jungle, dans une grotte sous-marine ou dans l'antre du "cerveau maléfique", il est confronté à des risques et des difficultés particulières liées au terrain de la rencontre. Les environnements inhabituels peuvent contribuer à créer des batailles vraiment mémorables.

    Les pièges dynamiques : Les rencontres difficiles peuvent s'appuyer sur la modification et l'intensification des dangers environnementaux. Par exemple, un gaz toxique peut se répandre à chaque tour dans une arène de gladiateurs, obligeant les membres du groupe à s'éloigner ou à faire des dégâts à chaque tour.

    Une rencontre de combat spéciale peut obliger le joueur à faire face à des dégâts énergétiques croissants, comme 2d6 points de dégâts dus au froid au premier tour, 3d6 au deuxième tour, 4d6 au troisième tour, etc. Dans ce cas, les dégâts cessent lorsque le groupe a vaincu tous les ennemis, ou ils peuvent cesser lorsque le groupe a détruit un pilier magique, une statue magique, une gemme magique ou toute autre structure responsable des dégâts.


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 31 Mai à 07:33

    Bonjour à tous,

    Je ne m'attendais pas du tout à cela après avoir lu le titre de ce jeu. oh

    En définitive, voilà une formule très iconique où l'animation des personnages est réduite à sa plus simple expression.

    Certes, un jeu minimaliste mais apparemment véloce, net, précis. Les sons liés aux actions et la musique viennent compenser le manque de mouvement général. Quant à l'auteur, il ne manque pas d'humour.   

    Merci Zemymy. cool

     

    2
    Dimanche 31 Mai à 13:40

    Si le titre te titille Tzzird, tu peux t'orienter vers Age of Fear The free World, une version gratuite de la licence, et tu verras que même sans 3D, sans animation dernier cri, sans truc qui brille et pétille, on peut obtenir un jeu sympathique, riche, varié et intéressant. Ce sont pas les mêmes règles que Knights of the chalice mais des règles maisons. 

    3
    Valandryl
    Lundi 1er Juin à 22:16
    C'est amusant, quand j'ai pris en main Knights of the Chalice la première fois j'ai immédiatement pensé à Age of Fear et encore plus en voyant les images du 2
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :