• BIG NEWS : Legends of Ellaria, Gestion du royaume

    NEWS : LEGENDS OF ELLARIA, présentation de Larkon StudioAprès l'introduction sur le mondeLarkon Studio, en charge de Legends of Ellaria, nous propose de découvrir comment se fait la gestion du royaume selon le type de caméra utilisée. Allez hop traduction. 

    Comme vous le savez, notre objectif avec Legends of Ellaria a toujours été de créer un jeu qui mélange les différents genres, en reprenant certaines caractéristiques et mécanismes de la stratégie en temps réel, des RPG à la première personne... Afin de canaliser ces caractéristiques en une expérience cohérente, nous avons décidé que le jeu devait fonctionner selon deux niveaux : dans l'un, comme un héros, dans l'autre, comme un roi. C'est-à-dire que dans certaines parties, vous contrôlerez votre personnage dans ses aventures ; dans la seconde, vous aurez à gérer votre propre royaume.
    Nous étions cependant confrontés à l'un des principaux défis du développement de Legends of Ellaria : trouver le bon équilibre entre la vue à la première personne et celle permettant la gestion du royaume. Le terme "équilibre" a ici une signification très large : en termes de rythme, nous devions ressentir qu'ils étaient aussi amusants et excitants l'un que l'autre. Les deux systèmes devaient aussi être aussi utiles et significatifs l'un que l'autre. Il n'y a donc pas de "chemin optimal" et vous pouvez choisir librement votre façon de jouer en fonction de votre style de jeu et de votre humeur. De plus, ils devaient être connectés : puisque vous pouvez effectuer différentes tâches (quêtes, attaquer des ennemis ou construire quelque chose) à la fois en vue du monde et à la première personne, et que vous pouvez passer d'une vue à l'autre facilement, la transition entre les deux modes devait être naturelle.
    Nous avons abordé ce problème en pesant soigneusement les différents avantages et inconvénients de chaque option, afin que le joueur ne soit jamais dérangé pour le choix de l'un ou de l'autre. Vous choisirez la manière d'aborder les choses en fonction de chaque partie et de chaque situation. Par exemple, disons que vous parcourez le monde avec votre armée et que vous croisez le fer avec un autre belligérant. Vous pouvez diriger la bataille de manière stratégique depuis la carte du monde, en attendant qu'elle se résolve automatiquement, ou rejoindre le combat en mode FPS pour mener vos hommes vous-même. La seconde option est un peu plus difficile et potentiellement plus dangereuse, mais elle peut aussi faire pencher la balance si elle est indécise : après tout, en tant que héros, vous êtes une force avec laquelle il faut compter ! Un autre exemple est la construction : vous pouvez construire tout ce que vous voulez en vue perspective du monde, et le conseil municipal décidera où placer votre nouveau bâtiment ; ou vous pouvez entrer dans la ville et le placer vous-même. La deuxième option est plus lente et peut-être moins pratique, mais vous pouvez concevoir votre ville exactement comme vous le souhaitez.
    Quelques exemples supplémentaires : vous pouvez rassembler des ressources à la fois en utilisant différents bâtiments spécialisés ou grâce au butin que vous obtenez lors de vos aventures à la première personne. Mais vous n'êtes pas obligé d'aller vous-même faire chaque quête : vous pouvez les attribuer à vos héros, en gérant toute l'affaire du point de vue du monde. Vos bâtiments vous permettent d'augmenter votre population et d'engager plus de soldats, avec lesquels vous pouvez à votre tour former des armées et mener des batailles pour attaquer d'autres royaumes ou défendre le vôtre. Votre royaume gagne des bonus lorsque vous capturez certains bâtiments spéciaux et que vous élargissez vos frontières en renforçant votre sphère d'influence. Même votre conseiller royal a une double nature : le menu de dialogue qui vous conseille dans la vision du monde est un personnage littéral que vous pouvez rencontrer à la première personne !
    Pour faire court, il a fallu beaucoup d'itérations et de peaufinage, mais nous sommes satisfaits du résultat final : dans Legends of Ellaria, il faut être à la fois un héros et un roi, et les deux choses sont tout aussi engageantes et satisfaisantes. Comme vous pouvez le voir, cette interaction entre la première personne et le système de vision du monde crée une boucle de jeu qui vous fait passer d'un mode à l'autre. Cependant, nous sommes encore à mi-chemin en ce qui concerne la gestion des royaumes, et certains des systèmes que nous avons mentionnés ne seront pas prêts avant la version complète du jeu (qui sortira bientôt !). Pour l'instant, vous pouvez construire des villes, et des bâtiments, gérer et étendre votre royaume et attaquer ou défendre des positions fortifiées. Vous pouvez également explorer, combattre et rassembler des ressources en mode première personne, mais vous ne pouvez pas encore assigner de quêtes à vos héros.
    Dans le jeu complet, vous pourrez débloquer de nouveaux bâtiments et types de troupes grâce à la recherche. Les quêtes seront également beaucoup plus importantes, car leur résultat peut influencer votre royaume dans son ensemble. Vous pourrez les attribuer à un groupe de vos héros (ou y aller vous-même pour une plus grande récompense... et un défi plus difficile). Nous en sommes à la phase de mise en œuvre des quêtes : le moteur de quêtes personnalisées fonctionne depuis quelques versions, mais nous l'améliorons pour qu'il fonctionne avec plusieurs lieux et différents héros ; les quêtes sont toutes écrites et conçues, le code est prêt pour la plupart. Dans l'histoire principale, vous commencerez avec un petit royaume, en le faisant grandir jusqu'à ce qu'il devienne une puissance majeure dans le monde.
    Nous sommes impatients de voir comment vous allez façonner vos royaumes et aborder vos aventures dans Ellaria. Choisirez-vous d'être un brave roi guerrier comme Aragorn, menant vos troupes au combat et prenant part à de dangereuses aventures, ou un habile tacticien qui règne depuis votre trône comme Havelock Vetinari ? Peut-être un mélange des deux comme Jules César - quelqu'un capable de construire un empire, mais qui n'a pas peur du sang et des arnaques

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :