• BIG NEWS : Solasta : Crown of the Magister, demi-orques vs demi-elfes

    NEWS : Tactical Adventures, nouveau studio*

    Alors que la campagne de Solasta: Crown of the Magister est réussie mais se poursuit, les développeurs de Tactical Adventures nous proposent de voter pour une nouvelle "demi"race pour le palier des 235 000$. On ne sait jamais, des fois que la somme franchisse ce palier ! Du coup, on vous en propose une traduction. 

     

    NEWS : Solasta : Crown of the Magister, Demi-orques vs Hauts elfes*

     

     

    Origines

    La plupart des demi-orques sont des enfants de la violence plutôt que de la romance. Ceux qui sont élevés dans une tribu orque sont généralement persécutés pour leur faiblesse physique et apprennent très tôt à compenser par leur intelligence supérieure, c'est-à-dire supérieure selon les normes orques. Les demi-orques élevés parmi les humains souffrent d'une manière différente : ridiculisés pour leur laideur et considérés comme peu plus que des bêtes, du moins jusqu'à ce qu'ils atteignent leur taille et leur force adultes. Par la suite, les commentaires et les blagues sont pour la plupart tenus à l'écart de leur audience.

    Rejetés par leurs deux races parentes et n'appartenant à aucune, les demi-orques ont tendance à se serrer les coudes. Dans une ville ou un village, ils auront créé leur propre quartier et se seront assurés qu'il est facilement défendable. Il en va de même pour les camps d'orques et les grottes.

    Description physique

    Les demi-orques sont plus grands que les humains en moyenne, avec des épaules larges. Ils ont tendance à avoir les yeux rouges. Beaucoup prétendent que c'est dû au feu de leur fureur naturelle. Ils ont des canines légèrement saillantes, ce qui leur donne un aspect un peu brutal. En revanche, leur peau est très lisse et ils ont des cheveux très fins, généralement de couleur foncée. 

    NEWS : Solasta : Crown of the Magister, Demi-orques vs Hauts elfes* 

     

    Prochaine génération

    Les demi-orques se reproduisent de façon assez prévisible : la progéniture de deux demi-orques sera demi-orque, la progéniture d'un demi-orque et d'un humain sera humaine, la progéniture d'un demi-orque et d'un orque sera un orque. Cela explique pourquoi les demi-orques sont rares sur Solasta, presque des millénaires après leur apparition.

    Aujourd'hui

    On trouve souvent des demi-orques dans les Marches, loin de la civilisation. Certains sont membres de tribus orques, tandis que d'autres se sont intégrés dans les colonies d'autres races. Il y a aussi quelques établissements exclusivement peuplés de demi-orques.

    On les trouve aussi occasionnellement sur les terres de l'Alliance des neiges et de la Principauté de Masgarth, où ils travaillent souvent comme videurs, gardes de caravane ou agents de police. La culture melting-pot de ces deux nations les rendent plus accueillantes aux demi-orques - ou, du moins, plus tolérantes à leur égard - et favorisent l'intégration. Même s'ils ne se font pas beaucoup d'amis proches d'autres races, ils peuvent au moins espérer être traités équitablement.

     

     

     

    NEWS : Solasta : Crown of the Magister, Demi-orques vs Hauts elfes*

     

    Origines

    Les races indigènes de Solasta ne sont pas capables de se croiser, il n'y avait donc pas de demi-race avant l'arrivée des humains. Au fur et à mesure que les humains se répandaient à travers le monde dans le sillage du Cataclysme, ils devinrent appréciés pour leur magie divine et pour leur capacité à travailler sans magie du tout.

    Ils ont été d'une grande aide pour les communautés non humaines où ils se sont installés et, dans certains cas, des difficultés communes ont conduit à l'intimité. À la grande surprise de tous, on a découvert que les humains et les elfes pouvaient produire une progéniture viable.

    Les elfes sylvestres de Colthannin étaient plus accueillants pour les humains que les hauts elfes, de sorte que la plupart d'entre eux font partie des elfes sylvestres. Sylvan aime les demi-elfes, appréciant leur affinité avec Misaye dans son aspect espiègle et rusé.

    Les hauts elfes, par contre, ont tendance à froncer les sourcils à moitié, les considérant comme le fruit d'une mésalliance ou pire. En raison de leur sang "impur", leur sort dans le Nouvel Empire peut être rude.

    Description physique

    Les demi-elfes combinent les traits physiques des races dont elles sont issues. Leur corpulence est plus fine que celle de la plupart des elfes, mais plus robuste que celle des humains. Leurs visages sont très fins, avec des angles et des plans prononcés. Les yeux sont invariablement de couleurs différentes, bien qu'un œil soit toujours gris. Les demi-elfes mâles peuvent avoir des poils sur le visage et la plupart portent une barbe fine et soyeuse.

    Alors qu'ils suivent principalement la mode humaine, les demi-elfes ont tendance à porter des vêtements brillants et d'une coupe audacieuse. Peu d'êtres humains peuvent s'approprier de telles modes, mais l'élégance et le flair naturel des demi-elfes font en sorte que, tout en osant, ils ne sont jamais vulgaires ! 

     

    NEWS : Solasta : Crown of the Magister, Demi-orques vs Hauts elfes*

     

    Prochaine génération

    Les demi elfes se reproduisent de façon assez prévisible : la progéniture de deux moitiés d'elfes sera elfe, la progéniture d'un demi-elfe et d'un humain sera humaine, la progéniture d'un demi-elfe et d'une elfe sera un elfe. C'est ce qui explique pourquoi les demi-elfes sont rares dans Solasta, presque des millénaires après leur première apparition.

    Aujourd'hui

    La plus grande concentration de demi-elfes sur Solasta est la ville de Gift, dans le royaume de Sylvan. Ils sont moins nombreux à Solasta, vivant parfois dans des enclaves semi-autonomes dans les grandes villes, et parfois intégrés dans la population en général. Le Nouvel Empire a la plus petite population de demi-elfes, car certains traditionalistes et réactionnaires y considèrent leur existence comme une abomination.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :