• Royal Adventure : Le test

    Qumaron est un développeur dont le catalogue comprend plus de 50 jeux casuals; ce n'est donc pas un débutant! Cette fois-ci, il nous propose un RPG un peu plus conséquent ai-je envie de dire quand on voit les productions précédentes, mais le jeu Royal Adventure reste dans la lignée des Heroic-Fantasy via son lore. Et donc?... Un RPG de plus, me direz-vous ? ... Pas tout à fait, car celui-là a des particularités qui lui permettront peut être de sortir du lot et de vous intéresser.

    Sauf qu'à l'heure actuelle, même si je suis très emballé par ce jeu, il y a un couac. Explications ...


     

    Royal adventure, c’est avant tout un gardien qui doit protéger l'invasion des créatures du royaume du mal. Le début de l'aventure fait office de tutoriel et vous apprendra les bases du maniement. Vous jouez un unique personnage qui vous est imposé : un guerrier. Votre rôle sera de défendre Midgard, un village sur la frontière entre le monde des vivants et celui des morts. Sauf que ces derniers ont décidé de franchir la frontière et forcément cela passe par ce hameau. Vous allez discuter avec un chat qui va vous proposer votre première quête. Les dialogues sont nombreux et vous aurez des des choix à faire mais sans beaucoup d'incidence sur la suite des missions qui sont des exterminations d'ennemis dans des arènes.

     

    Royal adventure  Royal adventure

     

    Dialogues et QG. 

     

    Un village royal et "l'adventure" nous attend !

    Midgard, c'est votre QG. Votre avatar peut ainsi faire réparer ses objets chez le forgeron. Contre de l’argent, il retapera chaque pièce d’équipement, mais cela nuira à la durée de vie de cette dernière dont la qualité diminuera. Heureusement, un marchand vend du neuf et rachète vos trouvailles. On y trouve aussi une sorcière et un mage qui fourniront respectivement sorts de magie et potions en tout genre.

    En ce début de partie, certains PNJ vous demanderont de réussir des quêtes avant de pouvoir être débloqués. La mairie et l'auberge restent des lieux inconnus - je vous expliquerai à la fin du test pourquoi-. A noter que l’on trouve aussi une archère au coin du feu, un personnage jouable, qui reste inaccessible en ce début de partie. 

    Tout autour du village, on pourra accéder à la forêt puis au donjon pour aller faire une mission soit dans l'un, soit dans l'autre. Tant que vous n'aurez pas réussi une quête vous ne pourrez pas faire la suivante.  Lorsque vous partirez en mission, il vous faudra franchir plusieurs niveaux, chacun constitués de plusieurs arènes reliées entre elles. Chacune comprend des ennemis, des contenants donnant si vous les détruisez, de l’or, du "temps", des objets. Certaines arènes sont également des guet-apens faisant apparaître des ennemis. Chaque arène, bien remplie donc, vous demandera une certaine réflexion pour ne pas subir de dégâts des différentes créatures qui sont présentes. Il arrive également que certains accès soient verrouillés, et il vous faudra fureter dans d'autres arènes pour y découvrir une clé.  Il faut savoir que la mission, constituée de 6 niveaux avant le retour au village, doit être faite en un nombre de tours donnés et avec trois essais. Si vous mourrez, vous vous retrouvez au village et perdez un essai. Si vous perdez vos trois vies ou dépassez le nombre de tours maximum, vous retournerez au village et  vous devrez refaire la mission dans sa globalité. 

     

    Royal adventure   Royal adventure

    Inventaire et équipement

     

    Pour palier au temps qui baisse, il existe des sorts d’augmentation de temps, et des caisses détruites, dont le loot rajoute des tours. Pour le problème de vie, il y a des potions de vie, et vous récupérerez la totalité de vos points de vie quand votre personnage montera de niveau. On trouve aussi des sorts de téléportation au village vous permettant de faire le plein de munitions, de réparer votre équipement, ou encore de vous soigner.  Vous pourrez ensuite retourner directement là où vous étiez avant de quitter l’arène. Ces missions sont assez difficiles et on sent bien l’esprit du roguelike qui vous demande de la réflexion car la moindre perte de points de vie peut être dramatique quand vous approcherez du dernier niveau de la mission.

    Votre avatar possède un équipement complet : arme, bouclier, casque, armure, anneau, gant, sac - qui permet de transporter un certains nombre d’objets- et ceinture -qui permet d’avoir des objets sur une barre de raccourcis-. Si certains équipements gonflent votre valeur en vie, comme les armures et les boucliers, d’autres, comme les armes, augmentent les dégâts que vous effectuez. D’autres équipements, magiques cette fois, vous donnent des bonus élémentaires. Tous s’useront et devront être réparés, mais sachez que même réparés, les équipements perdent de leur durée de vie. Ils se détruisent irrémédiablement. 

    Lorsque vous tuez des ennemis ou réussissez des missions, vous gagnez de l'expérience et donc passerez des niveaux. On vous proposera alors  de choisir entre 2 augmentations distinctes aléatoires : bonus de points de vie, bonus lorsque l'on boit une potion de vie,  bonus de dégâts de feu, bonus de dégâts, rajout de tours pour la mission en cours... Attention, certains objets ne sont possibles que pour l’une ou l’autre classe et uniquement lorsque vous avez atteint un certain niveau.

     

    Royal adventure   Royal adventure

    Deux environnements : Forêt et Donjon.

     

    1, 2, 3 soleil !... Oups! Perdu ! Tu n'as pas bougé !

    La mécanique du jeu est simple : votre héros avance d’une case à l’horizontale ou à la verticale, ou attaque physiquement ou magiquement. Lorsque c’est fait, tous les ennemis dans l’arène font de même et ainsi de suite. Bien sûr, chaque ennemi a ses propres particularités : certains avancent de 2 cases, d'autres passent à travers le décor, attaquent 2 fois ou font plus d'un point de dégâts. Certaines créatures fantastiques attaquent à distance et il faudra toujours utiliser le décor pour vous protéger et approcher car le jeu veut que vous vous agissiez à tous les tours. Impossible de ne rien faire et de ne pas bouger! Alors forcément, si vous êtes à une case de l’ennemi bloqué dans un coin et que c’est à votre tour de jouer, vous vous déplacerez vers lui, il vous frappera à son tour et vous perdrez un point de vie. C’est le cas le plus fréquent. Pour éviter cela, il suffit de lancer un sort, boire une potion ou frapper un contenant, pour qu’à son tour, l’ennemi soit obligé de se déplacer vers vous. Avouons-le, l'IA est nulle et même si la logique voudrait que l'ennemi fasse autre chose que venir vers vous, il approchera. 

    Ce système, simple et efficace, fait penser au jeu d’échec avec des techniques à mettre en place. Ajoutez à ça les potions et les sorts qui peuvent complètement changer la donne et vous comprendrez la richesse de la jouabilité.

    La dernière chose dont il faut tenir compte, c'est la compétence de votre guerrier : quand il frappe, il assomme, ce qui lui laisse le temps de cogner plusieurs ennemis à côté de lui sans que ces derniers ne puissent réagir. Quant à l’archère, elle attaque à distance.

    Si le jeu est au tour par tour, à l'instar d'un Dragon Finn Soup, lorsque vous avez éliminé tous les ennemis, vous pouvez cliquer sur les cases d’un bout à l’autre de la pièce pour voir votre héros s’y rendre d’un seul coup. Un rythme efficace qui ne laisse pas de temps mort et des vitesses de déplacement / d'animation qui peuvent être augmentées dans les options pour gagner encore plus en dynamisme.

     

    Royal adventure   Royal adventure

    Niveaux de la mission et menu de chargement

     

    L'économie, la base de tout Roguelike ?

    Le jeu se veut une fuite en avant. Il est impossible de revenir dans les niveaux déjà faits ce qui aurait pu être intéressant lorsque l’on se trouve plus en amont, dans un niveau qui pose problème. J'aurai préféré une carte du monde avec tous les niveaux déjà faits et un choix personnel. Mais vous ne pouvez accéder qu'au 2 missions en cours. 

    Royal adventure est en anglais et on aurait bien aimé une version française pour profiter des dialogues plutôt nombreux et denses. Quant à la musique, un peu trop redondante à la longue, et les bruitages, ils sont plutôt bien rendus sans non plus transcender le genre. Je n’ai pas vu de bug.

    Le jeu présente des vidéos parfois dans la continuité de la quête principale et elles sont plutôt bien rendues avec des animations de dessins peints à la main très jolis et qui concordent parfaitement avec l'univers Fantasy. Quant aux missions, elles se situent dans des arènes vues de haut, reliées entres elles avec des personnages en 3D animés. Tout cela est plutôt bien fait, avec une vue qui permet de voir l'ensemble de l'arène. Le passage de l’une à l’autre se fait par un glisser de la map qui est constituée de tilesets d’un bel effet. Le menu inventaire présente votre personnage en 3D avec son équipement comme pouvait le faire un Torchlight. Le jeu est donc harmonieux et cohérent. On pourra regretter de n'avoir à faire qu'à 2 environnements, le donjon et la forêt. Néanmoins, le jeu comprend 50 missions soit, si on réfléchit bien, 300 niveaux et donc un bon paquet d'arènes qui donneront sûrement une bonne durée de vie! 

     

    Royal adventure   Royal adventure

    Des combats, des combats, des combats...

     

    Pas si Royal que ça ? 

    Quo??.. Vous n'avez pas fait le jeu en entier pour nous donner sa durée de vie?... Bein..... non! Parce que je ne peux pas finir ce jeu. En effet, en moins de 10 missions, je me retrouve bloqué et je dois recommencer la partie à zéro. Pire qu'un roguelike qui vous oblige à recommencer tout à zéro quand votre héros meurt, mais ça, vous avez signé quand vous achetez ce genre de jeu...... Royal Adventure vous oblige à relancer toute une partie, parce qu'à mon avis, le jeu n'est pas équilibré.  Votre équipement s'use et finit par se détruire. Vous allez donc obligatoirement devoir le changer continuellement. Si vous gérez mal vos économies, il y a un moment ou vous risquez de finir bloquer et ne pas pouvoir poursuivre. Si vous échouez dans une mission (perdre 3 vies ou mettre trop de temps), on vous renvoie au village au début de la quête. Donc, imaginons que vous ayez perdu au niveau 5 de la mission, et bien vous recommencerez au niveau 1, mais si vous avez dépensé vos potions ou vos sorts, ou alors usé votre équipement, et bien vous recommencerez au niveau 1 de la mission dans cet état, ce qui veut dire que si vous n'avez pas économisé d'argent, vous n'aurez plus les moyens de vous ré-équiper pour la réussir. Au village, on ne vous propose que 2 missions et rien d'autres, vous êtes certains que vous ne les passerez jamais. La seule option reste donc de recommencer à zéro en essayant de jouer autrement. En espérant que cela passe.... Malheureusement, 2 essais de partie m'ont mené au même résultat : l'échec!

    Personnellement, je pense que le jeu n'est pas équilibré et qu'il a besoin d'être réglé avec un patch car de suite, il est infaisable et le plaisir de départ s'est réduit à de la frustration. C'est la première fois en 25 ans que je me trouve bloquer sur un jeu. Du coup, j'ai contacté les développeurs pour leur exprimer mes difficultés et ils semblent à l'écoute, non pas sur Steam où ils restent silencieux ce qui risque de leur coûter cher, mais via leur site. Ils m'ont promis une mise à jour, donc je reviendrai sur ce test plus tard. 


    Royal adventure est un roguelike, avec son teint frais, qui propose des mécanismes bien pensés et une jouabilité emballente. Avec ses 50 missions, il vous portera sûrement pendant X heures de bonheur et de la rejouabilité. A l'heure actuelle il ne m'est pas possible de poursuivre le jeu à cause d'un mauvais équilibrage du jeu. En moins de 10 missions, vous vous retrouvez bloqué à cause d'un manque d'argent. Résultat, vous devrez recommencer à zéro. Il faudra attendre un futur patch, promis par les développeurs,  pour ENFIN pouvoir jouer à ce jeu.

    Je vous tiendrai donc au courant et mettrai ce test à jour si besoin. Affaire à suivre donc... 


     

     

      Les +

     

      Les -

     

    + Système sympathique.

    + Bonne durée de vie.

    + Cohérence et beauté graphiques.

    + Jeu rafraichissant, bon roguelike.

    + Dynamisme du tour par tour.

    - Pas de version française.

    - Jouer obligatoirement un guerrier sans personnalisation au départ, les autres classes se débloquent par la suite.

    - Mauvais équilibrage du jeu. Attendre une mise à jour. 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    votre commentaire