• Faces of War

    Faces of War

     

    Après un Soldiers : Heroes of world war 2 (SHOWW2) bien réussi, mais souvent négligé par les joueurs à cause de bugs multiples et de moteur poussif, mais aussi d'une diffidulté exacerbée. Mais les dévelopeurs ne se sont pas découragés, et on voit arriver une suite à ce jeu qui prend vie durant la seconde guerre mondiale. Et c'est Ubisoft qui a pris la relève pour la distribution. Mais le jeu a t'il pris des couleurs et est ce tout simplement une suite graphique? 

     

    Pour bien comprendre le fonctionnement de Faces of War, je vous renvoie au test de Soldiers : heroes of wrold war 2. En effet FOW est calqué sur le même fonctionnement que son prédécesseur. On retrouvera donc une petite équipe à gérer, mais l'I.A. reste perceptible et on préfèrera le contrôle individuel d'un perso pour réussir les objectifs de chaque mission. Le jeu comprend 3 campagnes  de 6 missions chacune sachant que deux missions d'apprentissage sont communes aux trois. En pensant qu'il faut de 1 à 2 heures par mission, vous finirez la partie solo en 30-50 heures. Mais le multijoueur, tout comme SHOWW2 vous permettra de prolonger le plaisir avec types de jeu riches et variés et la possibilité de jouer les scénarii en coopératif. 

    On reprochera au jeu différentes petites choses : La plus grosse, voir la plus grave est le manque de difficulté. En effet, si celle de SHOWW2 était infernale, les développeurs l'ont revue tellement à la baisse qu'elle en devient ridicule : deux modes de jeu vous sont proposés : le mode arcade, sachant qu'un tir de tank ne vous fera que chanceler ou le mode tactique qui demandera à l'I.A. de vous mettre plus de 4 balles dans le buffet pour espérer vous tuer. On est donc passé d'un extrème à l'autre, et c'est bien navrant. Les combats dans les villes sont chaotiques et parfois illisibles tellement cela pête de partout. Enfin, il est dommage de voir que certains scénarii n'avancent qu'avec vous. Il peut bien y avoir un bataillon complet qui vous accompagne mais que vous ne contrôlez pas, si vous vous arrêtez une seconde, vous vous apercevez que la bataille n'avance pas. En fait, vous avez l'impression par moment d'être le centre du monde et que tout ce qui vous entoure s'harmonise avec vos actes. On trouve aussi certaines missions pénibles (genre chronométrée ou encore avec des ennemis qui reviennent à l'infini tant que vous n'avez pas dépasser certaines lignes - le fort de l'île de Walcheren par exemple). Cela donne un côté brouillon qui représente bien la guerre, mais qui n'est pas forcément très ludique. Les ennemis sont parfois trop nombreux et si on joue en mode tactique, il vaut mieux éviter de laisser l'I.A. gérer votre troupe, sous peine de mort. 

     

    Enfin, on a perdu les missions solos de SHOWW2. En effet, lors du lancement du jeu en solo, vous n'avez accès qu'aux trois campagnes et à rien d'autres. De plus, chaque mission n'a aucune incidence sur la suivante. C'est plus une suite de missions qu'une histoire décomposée en plusieurs parties. Dommage là encore. 

    Pourtant il y a eu pas mal d'amélioration dans ce jeu : Le Moteur graphique et physique est tout bonnement merveilleux et cette fois-ci la caméra se déplaçant partout, en zoom maxi, on a pas l'impression d'avoir des soldats à la face plate. Il y a les derniers effets à la mode comme le bloom. Tous les décors sont destructibles avec encore plus de détails que dans le premier ce qui rend le jeu encore plus immersif. Les fumées, les traces de balles, ces dernières ricochant sur les murs. La modélisation des véhicules tout comme celle des décors est fabuleuse. Vraiment on en prend plein les yeux. Du côté jouabilité, l'I.A. est un peu moins bête et il y a plus d'options de gestion pour votre groupe. Mais c'est surtout l'ennemi qui possède le plus de gestuel. Tout a été peaufiné depuis le SHOOW2. On appréciera aussi la traduction parfaite d'UBISOFT car dans SHOWW2 ce n'était pas cela. Enfin presque parfaite car les voix restent en VO. Quant à la musique militaire, elle renforce l'atmosphère. Mais je vous conseille quand même de la couper pour profiter des bruitages tout bonnement fabuleux. On s'y croirait. 

    On en ressort avec des images plein les yeux, mais un manque vis à vis de son aieul. De plus après deux ans de vie, la communauté n'a pas été aussi productive qu'avec SHOWW2. On retrouve donc quelques mods intéressant, mais principalement pour les réglages du jeu.

     


    Faces of War n'est pas mauvais, mais se montre moins convaincant ludiquement que son prédécesseur. La faute à une orientation plus publique et surtout une sortie en même temps que Company of heroes qui lui a volé la vedette. Et pourtant les deux jeux ne jouent pas dans la même cours, Faces of war étant toujours orienté vers le commando et non la gestion d'armée. Pas grave, pour septembre, il est prévu un Men of War encore plus beau. Espérons que les erreurs seront corrigées. 



     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :