• Killpower

    Articles du site

    REDACTEUR/NEWSEUR/YOUTUBEUR

    TESTS et PREVIEWS
    (Cliquez sur l'article de votre choix)

    123

    7 days to die  - Preview

    A

    -Abraham Grey, Pirate patriot

    Adventure manager - Preview

    -Anachronox

    Antharion

    Arcania : Gothic 4 - PS3

    -Ascension to the throne

    Asura Vengeance Edition

    -Avencast

    Axe and Fate

    B

    Balrum

    Bardbarian

    -Bastion

    Battle Chasers Nightwar

    Battlepaths

    Beast Quest

    -Bonez Adventures

    C

    Chainsaw Warrior

    D

    -Daemon Vector

    Dark Souls prepare to die Edition

    Dary's Legend - Preview

    -Dawn of magic 

    -Dawn of magic 2

    Dead Age

    Dead Island Riptide

    Dead Pixels

    DeathTrap

    Defender's Quest : Valley of the forgotten

    Delver - Preview

    Demise : Rise of the Ku'tan - Ascension 

    Diablo 2

    Diablo 3 : Reaper of souls

    Dragon Finn soup - Preview

    Driftmoon - Preview

    Drox Operative & Invasion of the Ancients 

    Dungeon Journey

    Dungeon Lords MMXII

    Dungeon Lore

    Dungeon Siege

    Dungeon Siege 2 - Avis

    Dungeon Siege 3 - Avis

    Dungeon Siege : Throne of Agony - PSP

    Dungeonland

    Dungeonmans - Preview

    Dungeons and Dragons : Daggerdale

    Dungeons of Dredmor & DLC

    E

    Eador Genesis

    Eador Masters of the Broken World

    Elex

    Evil Islands

    F

    Fable 3

    Faces of War

    Fall of Setarrif

    Fantasy Wars

    -Fastcrawl

    -Fate

    Fate : The Traitor Soul

    -Fate : UndiscoveredRealms

    Fearless Fantasy

    Fight the Dragon 

    G

    Gauntlet

    -Gods : land of infinity special edition

    Gothic 2 + Addon La nuit des corbeaux

    Grim Dawn (Preview) - Grim Dawn (Avis) - 

    Gunspell Steam Edition

    H

    -Harbinger

    -Hard to be a god

    -Hard truck Apocalypse

    -Hellgate London

    Hero of the kingdom

    Hero siege

    How to survive

    I

    Incubation

    Instant Dungeon

    K

    Kingdom Come deliverance - Avis

    Kings and Heroes

    Krai Mira extended Cut

    Krater - Preview

    L

    Le seigneur des anneaux : La guerre du Nord

    -Legend : Hand of god

    -Legend of Foresia

    Legends of Aethereus

    Legends of Eisenwald - Preview

    Les royaumes d'Amalur Reckoning

    Les royaumes d'Amalur Reckoning : La légende de Kel le Mort

    Les royaumes d'Amalur Reckoning : Les dents de Naros

    Lichdom Battle - Preview

    Loki 

    Lords of Xulima - Test

    Lords of Xulima - Preview

    Loren the princess Amazon

    Lost in the Dungeon

    M

    Mars : War Logs  - avis

    Mass Effect 2 Intégrale

    -Metalheart Replicants Rampage

    Might and Magic X : Legacy - Preview

    Mighty Dungeons

    Monster Slayers

    Monsters' Den : Book of Dread

    -Mount and blade

    N

    Nehrim : mod pour Oblivion

    Neurohunter

    -Neverwinter nights 2

    -Neverend

    Nuclear Throne - Preview

    O

    -Oblivion

    -Oblivion : Knights of the nine

    -Oblivion : Shivering Isles

    -Paradise Cracked

    Path of Exil - Preview

    Planet Explorers - Alpha

    Puzzle Quest : Challenge of the Warlords

    Pylon Rogue

    Q

    Quest of Dungeons

    R

    -Rage of mages 

    Realms of Ancient War

    Rencounter

    Requital

    Risen

    Risen 2 : Dark Waters

    Risen 3 : Titan lords - PC/PS3/Xbox360

    Rogue's Tale

    Rogue Wizards

    Royal Adventure

    Royal Bounty HD

    S

    *-Sabotain

    -Sacred 2 : Fallen angel

    Sacred 3 - PS3 & PC

    Silent Heroes : Elite troops of WWII

    -Silverfall

    -Silverfall Earth Awakening

    Skyhill

    Sneaky Sneaky

    Soldiers : Heroes of World War

    South Park : le bâton de la vérité (avis)

    -Space Rangers 2 : Reboot

    Space Rangers HD : A war Apart

    -Space Siege

    Spells of gold

    Styrateg

    Sudeki

    Survivalist

    T

    Talisman Digital Edition

    Talisman Prologue

    Templar Battleforce

    -The chosen : Well of souls

    The Harvest

    The incredible Adventures of Van Helsing

    The Quest

    Torchlight 2

    Two Worlds Epic Edition

    Two Worlds 2 : Pirates of the Flying Fortress

    R

    Rogue Wizards

    V

    Verlies

    W

    Wolcen Lords of Mayhem

    Warhammer Quest Deluxe Edition

    Warhammer Quest 2 : The End Times

    Warlock Master of the Arcane

    -World of chaos

    X

    -X-men Legends 2

    Articles du site

    ARTICLES DIVERS

     (Cliquez sur l'article de votre choix)

    3D ultra minigolf Adventures vs Minigolf Maniacs

    A la découverte de Ion Storm

    A la découverte de Troïka Games 

    All Roads - BD Fallout New Vegas 

    Bilan du site - Etat des lieux : un an après 

    Call of juarez

    Delve : the dungeon crawler

    Diablo 3, succès d'un hack'n slash discutable

    Far Cry - Minitest

    Far Cry 2

    Far Cry 3 avis

    Far Cry 4 avis

    Gothic Remake : Un remake de Gothic ?

    Greedfall, suivez le lien

    Interview d'Adrien Lecomte : Ortharion Project 

    Interview : Florent Goumot-Labesse pour Unleashed

    Interview de Théo nanassy - Kingdom of Rhéa

    Lights... Camera... Role playing ! n°1

    Lights... Camera... Role playing ! n°2

    Lights... Camera... Role Playing ! n°3

    Lights... Camera... Role playing ! n°4

    Lights... Camera... Role playing ! n°5

    Lights... Camera... Role playing ! n°6

    Lights... Camera... Role playing ! n°7

    Lights... Camera... Role playing ! n°8

    Lights... Camera... Role playing ! n°9

    Lights... Camera... Role playing ! n°10

    Lights... Camera... Role playing ! n°11

    Lights... Camera... Role playing ! n°12

    Lights... Camera... Role Playing ! n°13

    Lights... Camera... Role Playing ! n°14

    Lights... Camera... Role Playing ! n°15

    Medal of Honor : Bataille du Pacifique

    Need for Speed : Conduite en état de liberté

    NEWS d'ailleurs

    Oblivion vs Gothic 3 vs Two Worlds 

    Rox

    Sacred 2 vs Diablo 2

    Solasta : Crown of the Magister : Suivez le lien

    Terra Randoma : Tout savoir sur le jeu

    Trackmania Forever

    Traduction : Dragon Age 4, ce que nous en savons, selon PC Gamer

    Wolcen Lords of Mayhem (impression bêta)

     

    Articles du site

    VIDEO 

     (Cliquez sur la vidéo de votre choix)

    Blood Knights

    Delver (solo)

    How to survive 

  • NEWS : Wolcen lord of Mayhem, sortie et impressions*

     

    Wolcen Lords of Mayhem, dénommé Umbra en 2015 lorsque le projet a réussi sa campagne Kickstarter avec plus de 400 000$, est un jeu français qui peut se placer au sein des grosses productions existantes, dans le monde des hack'n slash. Le podium étant tenu par des Diablo 3, Path of Exile, Torchlight 2 ou encore Grim Dawn à l'heure actuelle, aura-t'il sa place parmi eux ? Eko Software, un autre studio français, avait bien tenté de les approcher avec son Warhammer Chaosbane, mais le manque de contenu et de richesse lors du lancement, les arrêta net. Wolcen Studio a pris son temps, et changea d'orientation au fur et à mesure que le projet avançait. Avec cette sortie définitive, ont-ils trouvé enfin leur voie, le bon gameplay et le bon univers ? Là est la question à laquelle on va essayer de répondre.

    A noter qu'on ne va vous parler que de la partie campagne dans ce test, car les serveurs online ont connu d'énormes problèmes, cela étant dû à l'afflux de joueurs, ce qui n'était pas prévu par le studio (!).


    Tout d'abord, il s'agit de choisir le sexe de votre personnage et de le personnaliser un minimum (faciès, couleurs, pilosité, nom ...), puis votre archétype selon trois orientations possibles : "magie", "mêlée" et "à distance". Sachez que ce n'est pas votre personnage que vous allez faire évoluer (même si vous augmenterez les 4 caractéristiques de votre personnage et la roue du destin à chaque passage de niveau qui en compte 90), mais les "enneracts", des espèces de sorts, que vous trouverez dans votre aventure. Vous pourrez donc à tout moment changer de style de combat au gré de votre aventure. 

    Vous choisissez ensuite votre mode de jeu, soit "histoire", le mode facile qui vous permettra de visiter le jeu et de profiter de l'aventure sans vous soucier des combats, soit le mode "normal". On s'étonne de ne trouver que deux modes de jeu et pas de mode "hardcore". On est dans un hack'n slash, bordel et c'est l'un des critères de ce type de jeu. Vous cliquez ensuite sur "campagne", seul mode sélectionnable et vous pouvez commencer.

    Wolcen : Lords of Mayhem en cours d'écriture  Wolcen : Lords of Mayhem en cours d'écriture

     

    Des fautes ? Mais c'est Diablo ? 

    Enfant d'une fratrie de trois, vous avez été recueilli par un chef inquisitor qui vous a appris les ficelles du métier. Dans la dureté d'un apprentissage militaire et religieux strict, il est temps aujourd'hui de faire vos preuves alors que vous partez aux combats. En cours de route, vous êtes confronté à un événement inattendu : un démon en veut à votre vie et sans crier gare, vous vous transformez en un être dont on ne dira rien, mais qui fera douter votre famille de votre pureté. Il s’agira là, à travers trois actes de comprendre les tenants et les aboutissants de cette histoire, tout en sachant que si elle est linéaire et sans choix possible - on est dans un hack'n slash quand même - elle ne sera pas de tout repos et vous apportera moult rebondissements familiaux, et accessoirement vous sauverez le monde. 

    Lorsque vous serez secondé par un compagnon, la discussion s'engagera automatiquement et cela vous permettra d'avoir un peu de background sur les relations entre personnages. Attention à ne pas croire que vous pourrez les contrôler ou encore voir leurs caractéristiques ou leur inventaire, ils sont autonomes et ne sont là que pour vous donner un (petit) coup de main, et dialoguer avec vous. 

    Les cutscènes sont très nombreuses et très appréciables avec des vidéos faîtes grâce au moteur du jeu, le CryEngine, qui, on peut le dire sans gène, assure grave. Beauté, effets et qualité sont au rendez-vous et vous allez en prendre plein les yeux avec une myriades de détails. On sent que les développeurs maîtrisent le sujet et que l'on va passer un bon moment dans cet univers dark fantasy. Esthétiquement il est beau avec à chaque changement d'équipement dans votre inventaire, un changement sur votre personnage. Les animations aussi sont très jolies et c'est une grande joie lorsque la boucherie commence.

    On peut aussi dire que si les actes 1 et 3 sont assez fades en fin de compte et mélangent les environnements à foison sans que l'on est le temps de les apprivoiser, le second est appréciable, avec un côté organique sanglant. On n'en dira pas plus, mais l'univers est sombre à souhait, sale, dark, adulte et grâce à cette campagne, Wolcen Lords of Mayhem pourrait très bien se prendre pour le 4ème opus de la licence Diablo, s'il n'y avait pas ce manque d'espace dans les passages avec souvent des couloirs à deux ou trois embranchements, qui restent tout de même très linéaires. Sur notre long périple, on trouve aussi des donjons très courts, dont les accès sont placées aléatoirement sur les niveaux de la campagne,  ils sont trop simples et les objectifs fedex, qui consistent à tuer des créatures. On en ressort par téléportation avec une récompense d'objet rare. Des coffres parsèment aussi votre parcours, tout comme des contenants que vous vous ferez un malin plaisir de détruire. En route, on croise parfois des marchands ambulants qui attendent. C'est pratique pour commercer, ce qui nous évite une sortie du niveau pour une téléportation dans la ville. 

    Wolcen : Lords of Mayhem en cours d'écriture  Wolcen : Lords of Mayhem en cours d'écriture 

    Inventaire et sorts.. euh non enneracts

     Avec une vue isométrique, la gestion du personnage se fait à la souris, le bouton gauche pour faire une attaque dépendant de votre arme et le bouton droit pour lancer les effets de votre premier enneract (un sort en fait). Il gagne aussi de l'expérience qui leur permettront d'évoluer. Chaque archétype de personnage fonctionne avec ses propres énergies et il vous faudra charger ses dernières pour pouvoir lancer vos sorts. Ces derniers peuvent aussi avoir des temps de rechargement durant lesquels vous ne pourrez pas vous en servir. La touche "espace" vous permet d'esquiver, et ce n'est possible qu'un nombre de fois limité durant un temps donné. Les touches "A" et "Z" permettront d'utiliser deux types de fioles au choix, et la touche "R" de prendre votre forme "apocalypse" sachant qu'il en existe 4 avec chacune leurs propres capacités. Cette forme n'est accessible qu'après avoir rempli leur jauge d'énergie et ne sont utilisables que rarement. Donc à n'utiliser que lorsque vous affronterez des boss de fin d'acte j'ai envie de dire. Mais l'utilisation de cette possibilité tombe un peu à l'eau car ces derniers ont la fâcheuse tendance à "renaître" plusieurs fois sous différentes formes durant la fin des actes.  

    Chaque sort est restrictif d'un type d'arme, donc si vous changez de style de jeu, un arc à la place d'une épée, vous ne pourrez plus les utiliser. On vous conseille plutôt de vous spécialiser dans un type d'arme durant votre partie si vous voulez aller loin dans l'aventure. Vous ne trouverez pas les sorts les plus puissants en début de partie, donc il y a du renouvellement et ça c'est un bon point.  Mais pourquoi avoir limité les enneracts à des classes d'armes ? Il n'y a aucune limitation au niveau de la classe des personnages mais au niveau des armes. Pourquoi un archer ne pourrait pas avoir des zombies comme compagnon ? Et du coup si je veux en avoir un je dois avoir un pistolet avec un catalyseur dans l'autre main. Mais si vous optez pour un bouclier, avec votre pistolet, terminer le compagnon... Donc vous extrêmement dépendant de ce que vous looter. 

    Quant à la roue du destin, elle vous permet à chaque passage de niveau de votre personnage, de mettre un point dans l'un des très nombreux nœuds qui vous donnera des bonus passifs, voire une capacités passives ultimes. Vous gagnerez aussi 10 points à répartir dans vos 4 caractéristiques définissant votre personnage. Mais rien de bien folichon. Un point important cependant : le vocabulaire est atypique pour un jeu de ce type, alors qu'il aurait pu être préférable de reprendre celui des ténors pour ne pas se compliquer la tâche. M'enfin, les spécialistes s'y retrouveront.  

     

    Wolcen : Lords of Mayhem en cours d'écriture   Wolcen : Lords of Mayhem en cours d'écriture 

    Niveaux matures, sombres, saignants à souhait. 

    Le rythme est plutôt lent en ce début de partie et c'est en avançant un peu qu'il va s'accélérer. D'autant plus que plus on avance, plus les ennemis sont nombreux, avec des batailles épiques avec moult créatures. Sur ce point, Wolcen met la barre très haut dans l'immersion contrairement aux autres qui vous proposent de combattre des légions de monstres par paquet de demi-douzaine. A des moments critiques, ce sont des centaines qui vont parfois vous assaillir...

    Et si le moteur de jeu ne sourcille pas, le dosage de la difficulté n'est pas bon. Alors que tout du long de l'acte, les créatures seront de la chair à canon et une visite de courtoisie, les boss de fins d'actes sont extrêmement durs, voire pénibles et vous feront jeter l'éponge plus d'une fois ... et quelle que soit le mode de difficulté. Le mode histoire est tout autant punitif (!). Lorsque vous mourrez, vous aurez le choix de repartir du lieu ou vous êtes avec trois chances avant de recommencer le niveau. Alors il faudra prendre son temps pour monter ses enneracts et surtout chercher l'objet unique ou légendaire qui va bien. 

    Car comme dans tout bon hack'n slash, Wolcen est riche en loot. Votre personnage pourra avoir un équipement similaire à celui que vous avez dans Diablo 3, et il existe des degrés de rareté pour les objets. De plus, il est possible de les sertir avec des gemmes pour en augmenter la puissance et de les teindre par la suite si vous voulez les personnaliser ou encore de les muter pour obtenir des capacités différentes. On appréciera d'ailleurs que lors des fins de missions, on nous propose un panel de récompenses parmi lequel on choisira celle qui nous intéresse le plus.

    Wolcen : Lords of Mayhem en cours d'écriture   Wolcen : Lords of Mayhem en cours d'écriture

    L'apocalypse selon Wolcen ...

    Divers marchands spécialisés vous permettront d'acheter et de vendre vos trouvailles, de transformer vos enneracts en énergie pour booster ceux que vous utiliser, d'extraire les gemmes de vos équipements, et votre coffre vous permettra d'entasser votre matériel, coffre commun à tous vos personnages. 

    La musique est tout à fait convenable, mais l'audio reste en anglais ce qui est bien dommage pour un jeu français, même si on imagine bien qu'il était préférable d'avoir un jeu dans la langue de Shakespeare pour l'international. On notera des fautes ici et là, des oublis de mots, des mots en anglais, ou encore des règles de typographie française fausses. A croire qu'il a été écrit en anglais puis traduit en français. Et puis, même sa page Steam reste en anglais, un comble quand même !? Pas de bug et ça c'est top. mais il aurait été malvenu après le long accès anticipé. 

    Wolcen : Lords of Mayhem en cours d'écriture   Wolcen : Lords of Mayhem en cours d'écriture 

    Un jeu magnifique

    Cette campagne se parcourt avec plaisir, même si la difficulté arrive en fin d'acte et c'est ce qui est le plus rageant. Car on passe tout le reste haut la main et on se retrouve bloqué... On regrettera donc que la mécanique de leveling soit centrée sur les armes et les enneracts et non sur le personnage. Car voyez-vous, l'aléatoire aura une grande place sur la difficulté du jeu, comme diablo 3 en son temps. J'ai été en échec devant le dernier boss de l'acte 1, à cause d'un loot d'arme déficient depuis le départ. Il a donc fallu que je fasse demi-tour et refasse les anciens niveaux pour trouver un marchand ambulant qui me proposa alors une arme unique qui doubla mes dégâts.

    Autant vous dire que le boss fut alors une simple visite de courtoisie et que la difficulté était biaisée. Outre ce défaut, on reprochera aussi cette possibilité que les marchands ont de proposer des objets uniques qui sont abordables financièrement. On rappelle qu'un hack'n slash, c'est la construction du build ultime, mais aussi la joie de trouver dans l'exploration l'objet unique ou légendaire qui boostera votre personnage. Là, il vous est offert sur un plateau, ce qui tue l'intérêt même du jeu.

    Mais le vrai seul problème, c'est l'ordinarité du jeu. En fin de compte, au fur et à mesure que l'on avance dans l'aventure, on s'aperçoit que le jeu manque d'une vraie identité, comme je l'avais signalé dans ma preview. Les inquisiteurs sortent de chez Warhammeur 40 000, la roue du destin louche du côté de Path of Exile, l'inventaire et son design, font furieusement penser à Diablo 3. Beaucoup de chosesvous font penser à du plagiat comme l'ambiance très sombre, le background, les orbes de santé ou l'artisanat, les teintures ou encore le melting pot des niveaux de l'acte 1. Le pire est ce boss qui utilise la même technique que le boucher ou encore cette vidéo en début de partie où l'on voit notre personnage dans son apparat d'ange ! A tout instant, si vous connaissez un peu le monde des hack'n slash, vous accuserez Wolcen de copie et c'est bien dommage. 

    Il vous faudra entre 15 et 20 heures pour finir cette campagne résolument dantesque. Bien plus, que pouvait l'être Diablo 3 en fin de compte. En finissant la campagne, vous débloquerez le mode construction qui vous permettra de visiter des donjons aléatoires, qui vous permettront de récupérer des matériaux pour reconstruire votre cité et poursuivre l'évolution de votre personnage. Mais pour nous, joueurs solo, nous nous arrêterons là. Peut-être dans un autre article nous vous en reparlerons.... 


    Wolcen : Lords of Mayhem* en cours d'écriture

    Si on fait abstraction de la partie online de Wolcen Lords of Mayhem, le jeu vous proposera une campagne épique très agréable d'une quinzaine d'heures environ dans laquelle vous n'allez pas vous ennuyer un seul instant même si vous êtes seul. On peut dire qu'il tient le haut du panier au niveau de ses qualités visuelles, auditives, techniques et au niveau de son gameplay. Malheureusement, son manque d'identité nuit à sa personnalité. Il ne possède rien de plus que ce que les autres proposent, et même s'il le fait parfois mieux, surtout au niveau du scénario et des graphismes, le choix de sorts sur les armes n'est pas des plus judicieux pour toute la mécanique du jeu. 

    Alors, on imagine bien que par la suite, Wolcen Lords of Mayhem va prendre du volume - on sait que deux autres actes sont prévus - Mais pour le moment, cela reste une très jolie aventure, comme l'a été en son temps Diablo 3. Wolcen a beau se targuer de vouloir jouer dans la cour des grands, si au niveau de sa campagne, il peut-être très fier, il a quelques défauts qui ne joue pas en sa faveur.  8/10 pour sa campagne.


    + Une bonne immersion et un bon gameplay.
    + Une campagne rythmée et bourrée de vidéos. 
    + Un mode offline (et ça ce n'est pas rien).
    + Un acte 2 très jouissif et des batailles épiques.
    + Il a tout des grands !


    - ....mais il ne se distingue pas des ténors existants. Manque d'identité. 
    - pas de version française intégrale
    - des fautes (!), des erreurs. a croire qu'il a été traduit en français  
    - des boss finaux très pénibles.


    votre commentaire
  • NEWS : Wolcen lord of Mayhem, sortie et impressions*

    J'ai acheté le jeu il y a un bon moment et j'ai pu voir ses évolutions au fil du temps. Il ne sert à rien de vous parler d'avant, mais je vais essayer de vous donner mon ressenti, mes impressions par rapport à ma dernière session de jeu, c'est à dire depuis début février 2020.

    Tout d'abord, d'un point de vue général, le jeu tient le haut du pavé avec de très jolies choses (richesse, audio, graphismes, design..) et un gameplay intéressant. Donc de ce côté là, vous ne serez pas déçus ! 

    Je vais plutôt parler de points précis négatifs qui pourront en intéresser plus d'un. Tout d'abord, sa lenteur de rythme, du même niveau que Warhammer 40000 Inquisitor : Martyr avec la possibilité d'évasion un certain nombre de fois et des capacités qui se chargent au fur et à mesure de vos attaques. Capacités qui évoluent avec le temps et qui gagnent en puissance à force d'utilisation. Donc, il faudra attendre de monter de niveau pour avoir un peu plus de pêche, sachant que personnellement, je ne me suis pas dispersé et que j'ai réalisé l'acte 1 avec deux capacités d'arc seulement. Les autres m'ont paru inintéressantes. Il faut savoir que ce rythme évolue au fur et à mesure que vos capacités d'armes évoluent et de vos bonus dans la roue du destin. Ainsi, le jeu se montre plus nerveux par la suite. Mais pas au début. 

    Wolcen : Lord of Mayhem, bêta et impressions*

    Pas de dialogue audio en français alors que le jeu est français !?.. Parfois, la taille d'écriture du texte est toute petite dépendant de la quantité de textes. Parfois, il y a des fautes ou des oublis de mots. Dommage. 

    Ensuite, le plus flagrant, c'est son manque de personnalité. Ne faisant référence à aucune licence, il part dans tous les sens. Moult fois, je me suis dis que cela tirait vers les ténors du genre : ha ! les ailes sur le paladin, on dirait Diablo 3 ! Oh mon dieu le charac design des inquisiteurs ! On dirait ceux de Warhammer 40 000 ! Là, on se croirait dans un niveau de Diablo 3 (en plus joli j'avoue, mais le CryEngine est très efficace, c'est sûr), un coffre à déverrouiller en payant, des orbes de soins à absorption automatique, un design de l'inventaire et un équipement très proche de celui de Diablo 3. Et cette roue du destin passive faisant penser à celle de Path of Exile (d'ailleurs il y a beaucoup de choses qui font penser à ce dernier) !  Je trouvais plus de personnalité à Warhammer Chaosbane que dans Wolcen : Lord of Mayhem. Normal me direz-vous, ce premier est issu de la licence Warhammer JDR. Au fur et à mesure de votre odyssée, vous risquez de tiquer plusieurs fois car il y a de nombreuses références/ressemblances aux ténors. Mais comment sortir du lot sans licence associée ? 

    Je note aussi une limite du champ de vision pour l'archer selon votre position. Le champ de vision étant un 3/4 vue isométrique avec zoom et dézoom, si vous êtes dans le dos de votre personnage, vous avez une bonne distance de vue (encore plus si le terrain est en pente), et vous êtes même capable de tirer sur des créatures au loin qui ne réagiront même pas, alors que si votre personnage vous fait face, votre champs de vision est très limité et votre archer se retrouve bien handicapé. La rotation de la carte aurait été la bienvenue.  

    Wolcen : Lord of Mayhem, bêta et impressions*

    Avec ma machine de gamer, j'ai trouvé aussi un temps de chargement très long pour le lancement du jeu. Par contre, après, le rythme ne s'arrête pas, même quand vous vous téléportez d'un lieu à un autre. 

    Si je n'ai noté que ces points qui peuvent me déranger, pour le reste, il fait bien le taff, mais manque cruellement de personnalité. On peut imaginer qu'avec 3 actes dans sa version complète, il aura une bonne durée de vie en solo (il m'a fallut 5 heures pour faire l'acte 1, mais la difficulté était absente). Il y a du endgame, avec des donjons aléatoires avec quêtes, mais ce n'est pas le plus intéressant pour nous qui nous concentrons sur la partie campagne. 

     

    En conclusion, avec cet accès anticipé, on peut imaginer qu'il peut vous tenir un paquet d'heures car sa campagne se montre intéressante, tout en vous laissant une impression de déjà-vu.  Espérons que la version complète de ce soir, qui sera bien plus riche, effacera tous ces défauts. 


    votre commentaire