• Krai Mira : Extended Cut

     

    Krai Mira : Extended Cut

    Des jeux qui ont voulu copié Fallout 1 et 2, il y en a beaucoup, mais aucun pour l'instant n'a réussi à surpasser le maître. Même les Fallout de Bethesda se sont montrés en deçà quel qu'il soit.

    Connu sous le gentil sobriquet de Crimea, Krai mira est sorti en 2016 et a connu des débuts difficiles. Les deux développeurs soviétiques ont redoublé d'efforts pour nous proposer une version améliorée, l'extended Cut, qui propose une refonte de l'inventaire et une amélioration de l'interface, de nouveaux objets tout comme de nouveaux lieux, et comprend des textes en français. Alors que demander de plus ? ......Qu'il soit un hit, non !? 


     

    Krai Mira : Extended CutVous voici sur une île qui a subit une explosion nucléaire et qui vit l'âge du post apocalyptique. Jeune homme vous apprenez par l'armée que les Taurs, de féroces cannibales, vont envahir votre village et donc qu'il est important de fuir vers les forteresses. Malheureusement, sauver votre village va échouer et votre quête sera alors une enquête pour découvrir qui est le vrai vilain de l'histoire ce qui vous amènera aussi à vous venger. Mais avant tout cela, vous voici à découvrir le jeu en arpentant les plages de l'île pour vider les nasses du poisson pris. 

     

    Krai Mira est en 3D isométrique avec une caméra qui est centrée sur votre personnage et qui peut tourner autour avec zoom et dézoom limité. Pas grave, le champ de vision est assez grand pour voir ce qui vous entoure. Disons le franchement, le terne du tout rend bien honneur à l'esprit post apocalyptique de l'univers. On a l'impression de jouer à un Fallout 2.5 avec des graphismes vieillots. Votre personnage souffre de la culotte de cheval d'ailleurs car il a les jambes arquées. Du coup, les animations sont limitées, pourtant des efforts sont faits. On sent le jeu à petit budget. Si on zoome trop, on voit du bordel indescriptible de textures baveuses plates sans réels détails. Mais ce n'est pas grave parce qu'il suffit de dézoomer pour le négliger.

     

    Krai Mira : Extended CutPas de création de personnage en ce début de partie. Vous allez faire évoluer votre personnage avec vos points d'expérience. A chaque niveau c'est un point dans les caractéristiques principales et 1 point dans des compétences passives comprenant trois niveaux d'évolution et accessibles selon le niveau de votre personnage. Vous ferez donc évoluer 5 caractéristiques qui sont : la force, la santé, l'agilité, la perception et l'érudition. Mais comme les compétences sont upgradables selon le niveau de votre avatar, il n'y a pas possibilité de diversifier réellement votre héros d'une partie sur l'autre. 

     

    Krai Mira : Extended CutLe début de l'aventure semble chouette. On se ballade sur une grande carte un peu déserte, ce qui est normal quand on sait que c'est une plage, mais qui va rapidement donner le ton au jeu : en fait cela manque totalement d'interaction avec le décors. Et cela se ressent dans toute l'aventure. En effet, rapidement, vous allez vous retrouver sur une carte générale illisible car non zoomable qui vous proposera d'aller dans des lieux précis. Sauf que les rencontres aléatoires se résument souvent à affronter des ennemis sur des maps vides d'interactivités. Heureusement, on peut éviter ces rencontres. Même dans les villes, on vous précise qu'il est possible de fouiner dans les caisses et les voitures, mais je n'en ai trouvées aucune interactive. Seuls les PNJ peuvent vous proposer de causer ou de troquer. Un système de troc bien penser mais dont le commerce est ridicule. En effet, là encore cela frise l'arnaque : les commerçants vont vous proposer deux balles de flingues et puis c'est tout. Quand vous savez que pour tuer un ennemi en se début de partie il vous faudra 3 ou 4 balles, le calcul est vite fait. On se spécialise au corps à corps et on prend la compétence cannibale qui nous fait récupérer de la vie à chaque cadavre visité. 

     

    Krai Mira : Extended CutLe jeu est donc très laborieux à prendre en main et très difficile car il va vous falloir faire de gros efforts pour vous immerger et avancer dans ce monde hostile et parfois incompréhensible. Sachez aussi que l'on trouvera des mini-jeux de casino qui permettront de gagner beaucoup d'argent. Bien plus simple que les quêtes secondaires qui finissent les trois quart des fois mal et qui ne rapportent pas grand chose. Ssachez d'ailleurs que le scénario principal fera en sorte de vous ruiner et vous serez obligé de recommencer à looter ce qui est très désagréable dans ce jeu mal équilibré. 

     

    Avec cette version française on devrait être content même si elle comprend des fautes et une hétérogénéité dans les dialogues -on passe du vouvoiement au tutoiement d'une phrase à l'autre -, mais on ne comprend pas le scénario qui est totalement décousu. En clair, je ne sais pas si c'est la traduction qui est mal faite, ou si c'est le scénario qui est haché menu et se découvre dans un bordel innommable. Quant aux musiques, elles sont audibles mais les sons et les bruitages restent basiques. 

     


    Laborieux ! C'est le premier mot qui me vient à l'esprit pour Krai Mira extended Cute tellement il est peaufiné à la truelle.

    Difficile d'approche, pas équilibré, fait avec des bouts de ficelle, il vous faudra doubler d'efforts et de patience pour avancer et le finir en une petite vingtaine d'heures.

    C'est dommage parce qu'avec plus de moyens, je suis sur que l'on aurait eu un Fallout 2.5. Mais tout est laborieux dans ce jeu, même le français proposé....


     

      Les +

     

      Les -

     

    + Minijeux

    + Version Française

    + Univers riche proche d'un Fallout 1

    - Difficile à prendre en main par manque d'explications.

    - Difficile à jouer car mal équilibré

    - Pauvreté de l'interactivité avec l'univers

    - Bugs et retour windows

    - Difficile à comprendre car scénario haché 

    - Pauvreté des combats


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :