• Lords of Xulima : preview

    Lords of Xulima : preview

    Lords of Xulima est le premier jeu de la société espagnole Numentian Games qui comprend des collaborateurs dans le monde entier. L'équipe a souhaité créer un RPG des temps anciens en s'inspirant des Ultima, Might and Magic, Wizardry mais aussi Final Fantasy, Dragon Quest, tout en lui donnant des graphismes modernes. Kickstarter réussi avec un peu plus de trois fois la somme, on retrouve le jeu en accès anticipé sur Steam. Alors une petite visite s'impose dans ce new RPG old-school ? 


     

    Créé par neuf dieux, les humains s'installèrent sur le grand continent qu'est Rodinia, alors que ces premiers restèrent confinés sur l'île de Xulima. Les années passèrent, ils devinrent légendes, alors que les humains trop ambitieux commencèrent à se faire la guerre. Atterrés par le comportement des humains, les dieux voulurent intervenir, mais comme ils n'étaient pas tous d'accord, ils rentrèrent en guerre aussi, déplaçant leur conflit au-delà des étoiles. Mais Golot, le dieu des rêves, décida de trouver un héros pour mettre fin au conflit de Rodinia. Gaulen l'explorateur, guidé par ce dernier, serait le premier humain à mettre les pieds sur cette terre de légende qu'est Xulima.

     

    Lords of Xulima : preview   Lords of Xulima : preview

    Dialogues et Carte du monde

     

    De grandes échelles

     

    C'est ainsi que vous commencez l'aventure, à la découverte d'une nouvelle terre. Lords of Xulima propose soit de partir avec une équipe pré-établie, soit de créer vos cinq compagnons qui suivront le héros de l'histoire : Gaulenl'explorateur. Dans cette création, de nombreuses possibilités vous seront accordées : le nom, le sexe, les neufs classes possibles ainsi qu'un choix parmi neuf dieux. Et si vous n'avez plus d'inspiration, un tirage aléatoire pour compléterl'équipe qui, je le soupçonne, vous propose des PJ pour équilibrer vos choix antérieurs. 

    S'ensuit ensuite l'introduction qui vous situe les événements en cours. Vous voici arrivé par bateau sur les plages de la région de Velegarn. Si l'univers reste en vue isométrique assez fine le tout reste fixe à part quelques animations végétales et PNJ, votre personnage qui représente le groupe à tout de même une bien curieuse manière de marcher qui ne fait pas très naturelle. On pourra aussi se plaindre des textures de sols plutôt pauvres et du choix des couleurs un peu trop saturées dans certains environnements. Mais le plus gênant graphiquement reste les divers éléments que constituent l'environnement car les échelles ne sont pas respectées et de ce fait, on a bien du mal à accepter les décors.

    Pour bien comprendre, vous devez savoir que votre personnage, de la même taille que les PNJ rencontrés, est plus grand que les maisons que vous allez croiser, habitations d'ailleurs dans lesquelles on ne peut pas entrer. A côté, vous avez aussi des montagnes qui sont plus petites que les arbres ou encore que les murs de la forteresse. Du coup, on a l'impression que les différents éléments ont été créés chacun dans leur coin et assemblés sans tenir compte de leur taille respective et de l'échelle de la map. Un défaut que l'on surmonte sans problème quand on aime les gros RPG.

     

    Lords of Xulima : preview   Lords of Xulima : preview

    Une vue isométrique

     

    Un grand RPG

     

    Car voilà, Lords of Xulima, sous ses airs penauds propose une richesse, dont bien des productions AAA récentes devraient se targuer tout en restant accessible. Outre une feuille de personnage complète pour chacun de vos six personnages, avec caractéristiques et compétences à faire évoluer avec l'expérience, et inventaire des plus complets, le jeu gère la faim, le jour et la nuit, les blessures superficielles ou profondes, la récolte puis la fabrication grâce à des recettes, la durée de vie d'une torche dans une grotte ou encore l'état de vos personnages comme l'empoisonnement, la fatigue et plein d'autres paramètres. C'est riche et complet et vraiment cela fait plaisir. 

    On rencontre aussi, des minijeux fort intuitifs pour les ouvertures de coffres, dont la difficulté dépend des caractéristiques de vos personnages. Ainsi une grille apparaît avec un mécanisme et vous devez appuyer sur l'icône quand il passe au vert. D'autres vous demandent de trouver, à travers une grille, le chemin d'un point A à un point B sachant qu'à chaque fois que vous vous ratez, vous cassez un crochet. Si vous n'en avez plus, il faudra vous réapprovisionner. 

    S'il n'y a pas de romances entre les personnages, donc de dialogues pouvant amener des tensions dans le groupe, les discutions avec les PNJ peuvent mener à diverses résultats. Par exemple, lors de votre premier contact avec les gardes de la ville,  s'il vous prend l'idée de les affronter, sachez qu'ils vous mettront une dérouillée. En clair, le jeu n'est pas facile et les phases de combats se passent au tour par tour. 

     

    Lords of Xulima : preview   Lords of Xulima : preview

    Récompense et combat

     

    De grands combats

     

    En vue à la première personne, vous avez face à vous vos ennemis entièrement animés dans un décor figé.  Vos personnages au premier plan sont représentés par leur portrait sachant qu'il y a une première ligne de front et une seconde pour les attaquants à distance. Si on peut ainsi avoir un pack de 2x3 personnages accolés, il faut savoir que la place proposée est de 2x4 cases. Ainsi, le placement en avant ou en arrière est important car votre guerrier complètement à droite ne pourra frapper l'ennemi situé tout à gauche. Il devra alors utiliser son tour pour se déplacer tout à droite, si la case est vide ou échanger de place avec son camarade.  

    Sur la droite est affiché l'ordre dans lequel chaque personnage va agir. Bien sur, cet ordre peut varier selon le résultat d'une attaque, d'un changement d'état d'un personnage (assommé par exemple). Les combats sont donc stratégiques à souhait et d'autant plus difficiles, selon le niveau de difficulté que vous aurez choisi en début de partie. Certaines créatures peuvent frapper une colonne complète ou une ligne mettant à mal votre équipe, tout comme certains sorts affectent le groupe.

    D'ailleurs sachez qu'il y a deux types d'ennemis possibles dans les niveaux. Ceux visibles que vous pourrez jauger et que vous pourrez éviter tant que vous n'entrerez pas dans leur zone d'action et ceux invisibles dans certaines zones de la carte qui pourront être évités si vous en avez les capacités.

     

    Lords of Xulima : preview   Lords of Xulima : preview

    Minijeu et recettes

     

    Un grand univers

     

    Pour les bruitages et la musique, c'est du tout bon. Alors je ne vais pas vous cacher que je ne suis pas objectif vu que Sowatt, un modérateur de l'équipe de RPGFrance travaille sur l'opus, mais on peut reconnaître que ses créations sont de qualité dans la constance. Bravo petit filou, mais on ne doute pas un seul instant de tes capacités au vu de ce que tu nous a déjà proposé en privé. La musique se calque sur l'intensité de l'action en cours et accompagne parfaitement le joueur. Si la première ville permet de partir dans trois directions, plus la plage d'où vous venez,  c'est une liberté relative que vous aurez. Car en avançant plus avant dans la région, certains passages seront bloqués par des ennemis bien trop durs pour votre groupe. Il faudra donc faire demi-tour ou encore utiliser des portails de téléportation. Alors la carte est grande et comprend son lot de donjons, et les développeurs indiquent une durée de vie de plus de soixante heures, et un peu plus encore avec le mode hardcore. On note un bon équilibre entre les phases de dialogues et les phases de combat et la richesse du contenu est appréciable. 


    Lords of Xulima a tout d'un grand. D'accord, il pêche sur ses graphismes aux éléments disproportionnés, mais ne lui en tenez pas rigueur, si vous aimez les RPG old school tels qu'Ultima ou Final Fantasy. Avec des moyens plutôt modestes obtenus sur Kickstarter, Lords of Xulima se montre généreux et les développeurs sont en passe de réussir un joli défi, surtout pour tout joueur qui aime la gestion de groupe. C'est un RPG soigné des temps anciens qui plaira sûrement à une niche de joueurs. A voir son évolution dans les mois à venir, mais pour ce que j'en ai vu, je suis plutôt serein, mais surtout impatient de mettre la main sur une version définitive. 


     
     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :