• Mare Nostrvm

    Hissez-ho ! Ramez fort !  Découvrons avec plaisir le combat maritime de l'antiquité grâce à un jeu de stratégie au tour par tour, certes très sobre mais très exigeant, Mare Nostrvm du studio Turnopia.

    Mare Nostrvm

    Turnopia aime sortir des sentiers battus pour nous proposer un jeu sur une période et un type de guerre peu adaptés, et en soi, très peu connus. Développé par le petit studio espagnol Turnopia, Mare Nostrvm entend mettre à jour l'art des anciennes batailles navales.

    Les espagnols de Turnopia sont à l'origine du simulateur de courses de chars de l'Antiquité romaine Qvadriga (2014), où il fallait gérer une équipe, son financement, ses chevaux, son matériel, l'expérience de ses coureurs, avant de participer à des courses dangereuses lors de grandes compétitions.

    TEST : Mare Nostrvm*

    Vous choisissez avec soin comment vous effectuez vos virages, sur quelle ligne vous vous retrouvez, si vous devez donner un petit coup de pouce à vos chevaux ou à vos concurrents, pour gagner des places, tout en veillant à ce que vos vedettes de l'arène ne meurent pas à la suite d'un (grand) accident de course. Un peu répétitif, le jeu n'en était pas moins convivial. Après un remake à leur façon des échecs dans Chexs (2016), découvrons ce que Mare Nostrvm a à nous offrir.


    LES BATAILLES NAVALES DANS L'ANTIQUITÉ ?

    Pour ceux qui ne connaissent pas les anciennes guerres navales, voici l'occasion d'une petite leçon d'histoire. La guerre dans l'Antiquité n'est pas seulement une série de combats terrestres entre phalanges hoplitiques et légionnaires romains, mais aussi des rencontres navales entre navires de plusieurs rangs de rameurs qui s'éperonnaient, se bombardaient de flèches, s'accrochaient les uns aux autres pour combattre les soldats embarqués.

    TEST : Mare Nostrvm*

    Pour vous donner une idée de l'importance des faits navals militaires, rappelons que :

    Salamine (-480) est une victoire des trirèmes grecques sur les navires perses pendant les deuxièmes guerres gréco-persanes,
    la bataille des îles Arginus (-406) fait vaciller la puissance militaire spartiate pendant la guerre du Péloponnèse (431-404) contre Athènes,
    - les Carthaginois s'opposent violemment aux Romains sur les eaux lors des guerres puniques (264-241 et 218-201 notamment),
    - En -67, par les pouvoirs qui lui sont conféré par la Lex Gabinia, la brillante campagne navale contre le fléau des mers que sont les pirates fera la renommée de Cnaeus Pompeius Magnus (le Grand Pompée), 
    - la bataille d'Actium (-31) fait triompher le futur princeps Caius Octavius...


    LA SOBRIÉTÉ DES MARINS

    Nous voici à nouveau dans un jeu extrêmement sobre, tant dans ses menus, ses textes, ses graphismes, que dans ses effets sonores mêlant houle, tambours et bruits de fond tombant sur les navires de vos adversaires.

    L'action se déroule au cours de neuf campagnes, allant historiquement de la colonisation grecque au VIIIe siècle avant J.-C. aux guerres civiles romaines culminant avec la bataille d'Actium. Vous trouverez donc toutes les batailles mentionnées ci-dessus, y compris les guerres des Diadokes, les successeurs d'Alexandre le Grand, et la guerre antiochique (192-188) opposant Rome et Antiochos de la dynastie des Séleucides.

    TEST : Mare Nostrvm*

    Pour ce faire, c'est simple : chaque campagne est une série de missions avec un bloc de texte résumant l'histoire et les objectifs, et vous êtes plongés dans le jeu. Dans le menu, vous trouverez vos navires, ceux d'en face, le vent qui va accélérer ou ralentir selon le placement, et c'est à peu près tout.

    Vos navires peuvent être contrôlés individuellement ou en groupe en sélectionnant les navires où se trouvent vos stratèges ou amiraux. Le jeu se joue en un tour simultané : vous planifiez vos mouvements, le but de vos mouvements si vous rencontrez un adversaire, c'est-à-dire l'éperonnage ou la collision, et vous lancez le tour. Les flottes avancent, se bombardent avec des flèches à portée, s'éperonnent après des manœuvres compliquées (couper un navire ennemi en deux est toujours agréable), et sont abordées.

    TEST : Mare Nostrvm*

     

    TEST : Mare Nostrvm*

    Les 14 types de navires, allant du lemboï pirate, de la quinquérème romaine, des trirèmes grecques et des navires massifs hellénistiques jusqu'à dix rangs, présentent des caractéristiques variées : vitesse de croisière, vitesse maximale que l'on peut imposer aux navires au détriment de la stabilité et de la fatigue des rameurs, qualité du navire, points de coque, dommages causés par les impacts, etc. En mode "Escarmouche", vous pouvez choisir vos navires plus finement et équiper les plus grands avec de l'artillerie et des tours de combat.


    + Le contexte historique très peu connu.
    + De grandes batailles qui font appel à la finesse et à la dextérité.

     

    - Extrême sobriété graphique et musicale.


    Article publié en novembre 2017 en version anglaise, remanié ici-même en français par son auteur. 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Mai à 20:31

    Bonsoir à tous,

    Merci Delastone, pour cet article. smile

      • Mercredi 13 Mai à 20:44

        Avec grand plaisir. Je dois ajouter deux petites choses  quand même sur le jeu.
        1 - Le systeme WEGO n'est pas forcement pour tout le monde. Personnellement j'accroche beaucoup. Je suis un fan de ce systeme de jeu . Comme par exemple Battlestar Galactica Deadlock etc... 

        2- Le jeu n'a été mis à jour qu´une seule fois sur steam. En 2017 -  depuis rien :)   le studio Turnopia n'a rien produit après Mare Nostrvm. 

    2
    Mercredi 13 Mai à 21:21

    Je n'ai jamais eu l'occasion de jouer au "tour par tour simultané". Au début, ce doit être décontenançant.

    J'irai voir de plus près les autres jeux que tu cites pour en savoir davantage.

    Bonne soirée.

    3
    Jeudi 14 Mai à 10:53

    Quand j'ai vu Mare Nostrum , je me suis d'ici super ils ont adapté le jeu de plateau de Serge Laget. Et puis non, dommage car j'adore jouer à ce jeu. Sinon merci pour le test, j'ai un pote qui est fan de ce type de jeu, je lui en parlerai.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :