• NEWS : Corven : Path of Redemption, Corven n'est pas Ultima

    NEWS : Corven : Path to redemption, quelques nouvelles* On vous en avait parlé en septembre, mais Corven : Path of Redemption est de retour avec une vidéo qui nous montre le déplacement d'objet et une piste audio. Sur le blog du développeur, on en apprend aussi un peu plus sur la différence entre Corven et la licence Ultima et sur ce qui va se passer dans les prochains mois. 

    Corven, comme je l'ai écrit plusieurs fois, est fortement inspiré par Ultima. Mais qu'est-ce que cela veut dire ? Évidemment, nous ne pouvons pas faire Ultima X. La propriété intellectuelle est détenue par EA et il n'y a rien que quiconque puisse faire à ce sujet. Nous n'avons aucun intérêt à avoir des problèmes juridiques avec eux. 

      

    Mais, Corven est toujours le jeu que j'aurais aimé qu'Ultima IX et surtout qu'Ultima X soit. Les fans d'Ultima n'auront aucun mal à voir le lien avec entre les deux jeux. Le monde dans lequel, il sera peut être considéré comme une Britannia transformée. L'histoire de cette terre peut être vue comme l'histoire de Britannia, avec un peu d'effort de la part du joueur. Garriott s'est servi de beaucoup d'histoires du monde réel pour créer son monde. EA ne peut pas protéger ce droit d'auteur et nous l'utiliserons. En clair  : Corven est mon Ultima X personnel, sans être Ultima X. Est-ce que cela a du sens ?
    La plus grande influence en termes de gameplay est Ultima VII. La seule partie de ce chef-d'œuvre que je n'ai pas aimée, c'est le système de combats. Après avoir réfléchi à la façon de faire les combats et après de nombreuses reformulations, j'ai décidé d'opter pour un système de combat au tour par tour que vous connaissez peut-être grâce aux jRPG classiques comme Final Fantasy. J'adore ce genre de combat et si j'ai appris quelque chose en travaillant sur ce jeu, c'est que vous devriez toujours essayer de créer ce que vous aimez. C'est la seule façon de créer quelque chose que d'autres pourraient apprécier aussi. La différence avec les jRPG est qu'il n'y a pas d'écran de combat séparé, vous combattez là où vous rencontrez l'ennemi, et il n'y a pas de longue transition entre marcher et combattre, c'est presque immédiat. Je ne veux pas justement que cela soit long ou ennuyeux.
    A part cela, le gameplay est très proche d'Ultima VII. L'accent est mis sur l'histoire, les dialogues, l'interaction avec les PNJ, l'interaction avec le monde et l'exploration. Corven N'EST PAS un "grindfest". Vous aurez des membres du groupe que vous rencontrerez au cours de l'intrigue. Ils voyageront et se battront avec vous. Chacun d'eux aura un rôle important dans l'histoire principale. J'espère que cela vous éclairera un peu plus sur ce qu'est Corven.
    Je vous remercie sincèrement d'avoir suivi notre projet et de nous avoir donné la chance de créer un jeu qui plaira à de nombreux fans d'Ultima ! Je n'avais jamais commencé un Kickstarter avant, parce que je ne voulais pas le faire avant d'être ABSOLUMENT sûr que nous pouvions terminer le jeu dans un délai raisonnable. J'en suis à ce point maintenant.
    Au printemps 2020, je lancerai gratuitement l'île de départ de Corven pour que tout le monde puisse tester et en même temps démarrer notre Kickstarter. J'espère que vous serez là pour nous soutenir et je vous en remercie d'avance !

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    DeLastOne
    Mardi 12 Novembre à 18:51
    DeLastOne

    ca me fait grincer les dents ce truc de double cliquer un objet au lieu d'utiliser le systeme drag and drop... meme le menu contextuel devrait être depuis le bouton droit de la souris. Je comprend pas leur choix... mais bon... on verra bien au final

    2
    Mercredi 13 Novembre à 11:22

    Je pense que les devs devraient consulter un ergonome, je me souviens pas d'un jeu ou il fallait double-cliquer pour les objets. même chez Windows, ils ont sacrément réduit ça.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :