• NEWS : Insomnia : The Ark, autopromotion

    Infos du 3 juin 2018 ... En chantier

    Dans leur dernière actualité, les développeurs d'Insomnia : the Ark s'autocongratulent en utilisant des extraits d'articles parus sur leur jeu dans la presse et nous sortent tout un tas de vidéos de Youtubeurs (positives évidemment !) dans de nombreuses langues comme l'anglais, le polonais, l'allemand, le portugais, l'espagnol et .... pas le français frown Euh?... Pourquoi ?... Tout simplement parce qu'à l'heure actuelle, le jeu n'est toujours pas traduit dans la langue de Molière. Ils ont pourtant dit que cela arriverait, quand il serait parfaitement stable. Alors en attendant, pour trouver des tests de cet action-RPG indépendant dans la presse française, vous pouvez toujours courir ! M'enfin... il y a aussi pas mal de jeux indépendants en français qui ne sont pas testés soit dit en passant ! ^^.

    Alors, pour vous faire patienter, peut-être pouvez-vous vous diriger vers cet article du Graal qui en parle, ou encore cette vidéo de Gamezine qui nous en montre un peu plus en attendant l'update 1.5 (même si ce jeu a l'air déjà pas mal), et la localisation en français.... un jour peut-être...


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Et Molière répondit
    Vendredi 15 Mars à 10:07

    D'un vieux gamer (sociologue, enseignant, et joueur de jeux vidéo. Si si, c'est possible. Depuis presque 40 ans. 1er jeu Wizardry sur Apple IIe  (Sorcellerie en français)... autant dire deux dinosaures ;-) (actuellement sur Pathfinder, Total warhammer 2, Prey et Homeworld Remastered). 

    Bonjour, "localisé dans la langue de Molière ?" Certes vous n'êtes pas les seuls, loin s'en faut, dans le vaste champ de la presse pro ou amateur du jeu, à user de cette "formule" peu orthodoxe. Qu'à cela ne tienne, permettez néanmoins cette question. Dans la langue de Molière - à laquelle vous semblez tenir (un peu) ne dirait-on pas plutôt : "traduit" (en français) ? Vous objecterez (peut-être) que dans le milieu "c'est comme ça qu'on dit". Certes. "belle game" semble se dire aussi (parmi les "streamers" et autres "youtubers" notamment). Et il ne s'agit là que d'un échantillon microscopique. Bon... Molière est mort depuis longtemps comme vous le savez sans doute ;-). Et on entre dans les morts comme dans un moulin comme vous le savez peut-être aussi. Autrement dit on s'en réclame sans qu'ils y puissent grand chose.

    Que ma remarque "un peu" verbeuse ne vous empêche de continuer bien sûr ce que vous faites. "Qui aime bien..." vous connaissez la suite.        

    Bien cordialement.

    2
    Vendredi 15 Mars à 10:40

    Mon dieu ! Molière nous parle de l'au-delà ! Gloire à lui ! wink2 

    Je prends bonne note monsieur Molière et je vous remercie de vos encouragements. Sachez qu'il n'est pas facile de se concentrer sur le contenu d'une actualité en même temps que l'hortaugraffe ou la formulation. Et puis, il faut rester djeunzz pour se faire comprendre et il faut trouver le bon vocabulaire, sans trop d'anglicisme sinon les dinosaures sont perdus. Et puis il  y a notre correctrice.  Alors on s'excuse si la synchronisation d'un article publié/corrigé n'est pas toujours au point, chacun ayant un métier à côté, qui nous empêche d'être là 24h/24h à notre grand désarroi.

    Une correctrice vieille comme vous, comme moi et comme bon nombre de lecteurs. Au plaisir de vous relire monsieur Molière. Je ferai en sorte de vous re-citer pour que vous puissiez ré-intervenir...

    3
    Vendredi 15 Mars à 12:56

    J'ai envie de dire que les deux formulations existent, en cela qu'une localisation est plus aboutie qu'une traduction, puisqu'elle la première s'adapte aux codes de la langue cible tandis que la seconde peut se permettre certains écarts : quand placer un guillemet fermant au sein d'une citation comprenant plusieurs paragraphes par ex ?

    En anglais, un même intercoluteur ouvrira à l'écrit par un 1er guillemet son discours des le 1er paragraphe. Ce même paragraphe ne comprendra pas de guillemet de fermeture alors qu'un second paragraphe sera réouvert par un autre guillemet. Et ce n'est qu'en toute fin qu'on trouve un guillemet fermant pour clore le discours de cet interlocuteur.

    La syntaxe française suit-elle cette même règle?

     

    https://culturesconnection.com/fr/localisation-traduction-differences/

     

    Bref, une traduction peut se permettre une certaine légèreté au regard des règles de ponctuation quand on se contente de ne traduire que du texte, tandis qu'une localisation se devra d'être la plus respectueuse possible vis-à-vis des règles de ponctuation, différentes d'une langue à une autre. Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres

     

    un lien expliquant comment on peut procéder en français, avec une tolérance de variations selon l'humeur du rédacteur, tant qu'il reste homogène et cohérent dans sa démarche:

    https://www.btb.termiumplus.gc.ca/redac-chap?lang=fra&lettr=chapsect7&info0=7.2.5#zz7

      • Vendredi 15 Mars à 17:16


        Depuis l'époque de Molière, beaucoup de mots ont été rajouté dans le vocabulaire français, comme ce "localiser" qui est un néologisme (anglicisme informatique).
        Définition dans un dictionnaire en ligne : (il ne faut plus se fier aux dictionnaires des années 60, Molière)

        https://www.le-dictionnaire.com/definition/localiser
        Localiser : (Informatique) Régionaliser ; adapter un logiciel au contexte local (langue, culture).

        C'est comme ta console de jeux Apple IIe, tout évolue, et je crois, même l'enseignement. Il faut sans cesse se remettre en question si l'on ne veut pas passer pour quelqu'un de ringard.

    4
    Le ringard répondit
    Vendredi 15 Mars à 21:33

    Cher Targus,

    Inutile d'être condescendant. Mon premier message était sarcastique certes mais bienveillant. Du moins je me plais à le croire et les commentaires précédents le vôtre confortent mon impression. A moins que ce ne soit de l'humour de votre part, ça tombe bien j'en ai aussi.

    "Tout évolue" dit-vous ? Quel savant faites-vous là. Vous parlez comme ma grand mère morte dans les années 60 - j'étais très jeune mais je me souviens de ça. Elle le répétait souvent accompagné de l'inoxydable "tout fout le camp" ;-). Années 60, des années où les livres si on vous suit "bien" étaient écrits (dictionnaires compris) dans un français devenu langue morte, inusité, ringardisé et largement dépassé... Bon ce n'est tout à fait ce que vous dites... mais je ne suis pas si loin...faites moi plaisir, c'est la fin de la journée, dites oui ;-).  

    "Il faut sans cesse se remettre en question" dites vous encore. Et c'est vous, bien sûr, qui vous portez garant de la qualité ou de la pertinence de la remise question ? "Le monde change", certes. Celles et ceux qui émettent des doutes voire qui critiquent ces changements, ou certains d'entre eux, seraient donc tous, si l'on vous suit tant bien que mal, sans exception, des vieux cons, des ringards, des paléos, des anti-modernes, des réactionnaires, que sais-je encore? Hostiles au changement par définition, par nature, leur nature, fatiguée, usée, mourante. Zut, comme sens de l'humour, c'est raté ;-).

    "Ringard" et dépassé, vous êtes un grand timide. Pourquoi pas un sale macho potentiellement féminicide parce que je n'ai pas employé l'écriture inclusive dans le paragraphe précédent. Bon ce n'est pas du tout ce que vous sous-entendez... enfin pas encore. ;-)

    Quoi qu'il soit dernière amabilité de ma part : puisque "tout change" n'hésitez pas, vous non plus à vous remettre en question, et à changer (un peu) votre argumentation qui est grosse de la "bonne vieille" rhétorique des politiciens de tout poil et de tout temps, ou des représentants du Medef si vous préférez :-). Une rhétorique que l'on retrouve dans une version très épurée chez les fanboys de jeux ne tolérant pas que d'autres joueurs plus exigeants peut-être mais pas forcément nostalgiques puissent émettre des réserves parfois rédhibitoires sur leur "jeux bien aimés".

    J'ai dans l'idée que tout ça ne vous plaira guère. Tant pis.    

    Bien cordialement

     

    5
    Vendredi 15 Mars à 23:03

    Messieurs, respirez, sinon miss Zemymy qui veille (elle jauge actuellement ces commentaires) va modérer avec son fouet. Ce n'est pas pour me déplaire, mais vous n'apprécierez pas je pense. Les mots sont sens à interprétation et je pense que vous êtes partis du mauvais pied. Et pourtant vous êtes de la même génération. C'est couillon de se retrouver dans un quiproquo alors qu'il n'y a pas raison d'être. 

    Monsieur Molière ou Ringard, prenez un VRAI pseudo (sur Eklablog, c'est gratuit et cela n'engage en rien) et venez donc discuter sur le forum entre gentlemen. 

    6
    Samedi 16 Mars à 08:55

    Bonjour à tous !

    Ce site est dédié aux RPG et autres jeux vidéo et il est animé par des bénévoles qui cherchent à faire au mieux afin que chacun y trouve les infos qu'il souhaite. Ce n'est en aucun cas, un ring de boxe ou une arène. Chacun est certes libre de ses opinions (et heureusement !...), néanmoins, tous propos enflammés, qu'ils soient homophobes, racistes et/ou irrespectueux envers le site ou les personnes qui s'y expriment ne sont pas acceptables.

    Killpower m'a alerté sur quelques commentaires fâcheux... Pour ma part, je ne les juge pas discriminatoires ou irrespectueux, mais il n'y a qu'un pas à ce qu'ils le deviennent, alors je remercie chacun d'en rester là ou d'en discuter ailleurs que sur ce site.

    Bien à vous....en espérant ne pas avoir à ressortir mon fouet ! 

     

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :