• NEWS : Mount and Blade 2 : Bannerlord, crimes et châtiments

    NEWS : Mount & Blade II : Bannerlord se pose des questions

    Pour cette semaine, le journal de développement de Mount and Blade 2 : Bannerlord se focalise sur les crimes et les punitions dans le jeu. 

    Dans la campagne sandbox de Mount & Blade II : Bannerlord, les joueurs sont libres de jouer au jeu comme bon leur semble. Et pour certaines personnes, cela pourrait signifier de passer à une vie criminelle pour faciliter leur accession au pouvoir. Mais, comme dans la vie réelle, vos actions ont des conséquences et les crimes ne restent pas impunis ... à moins que vous ne vous positionniez au-dessus des lois, bien sûr. 

    NEWS : Mount and Blade 2 : Bannerlord, crimes et châtiments*

    Le système d'évaluation du crime garde la trace des fautes des joueurs et détermine comment le monde du jeu y réagira. Le but du système est de garder les joueurs sous contrôle, tout en offrant une expérience plus profonde qui permet à ces derniers de suivre un chemin différent dans le jeu. 

    Les joueurs peuvent effectuer différentes actions considérées illégales à Calradia. Celles-ci vont des délits mineurs, tels que la contrebande de marchandises, à des choses qui pourraient être considérées un peu plus graves, telles que le raid sur une caravane et le massacre de son escorte. Chaque royaume garde la trace de vos crimes individuellement, de sorte que l'exécution d'actions hostiles sur un territoire n'aura pas nécessairement d'impact sur votre jeu dans un autre. 

    Le système attribue une valeur numérique aux crimes commis en fonction de la gravité de l'action. Les criminels peuvent tomber aux yeux de la loi selon trois catégories : moyen, modérée et sévère. 

    Les petits criminels peuvent s'attendre à une légère perturbation de leurs opérations, mais pas suffisamment pour les dissuader de commettre de nouveaux crimes. Les criminels qui se situent dans la catégorie des modérés vont certainement commencer à en ressentir les effets, dans la mesure où il leur est interdit d'entrer dans les colonies des territoires où ils sont considérés comme des hors-la-loi. Et, enfin, les individus considérés comme une grande menace pour la paix et la stabilité d'un royaume subiront un choc désagréable s'ils sont jamais capturés. 

    Les criminels sont censés payer, littéralement, pour leurs crimes. Les amendes sont déterminées par la cote de crime actuelle du personnage. Cependant, bien que l'argent puisse vous sortir de nombreuses situations difficiles, parfois, cela ne suffira pas et des châtiments corporels seront infligés. Quant aux criminels graves qui ne peuvent pas se permettre de payer pour leurs crimes, ils sont présentés au bourreau qui rendra justice. 

    Si vous êtes un vassal du royaume où vous avez commis des crimes, vous pourrez peut-être exercer une certaine influence pour faire en sorte que les charges soient retirées. Toutefois, vos collègues seigneurs pourraient considérer cela comme une action déshonorante pouvant nuire à vos relations. Si vous êtes le dirigeant de la faction, alors félicitations, vous fixez les règles ! Vous pouvez ignorer les frais aussi longtemps que vous le souhaitez. Après tout, qui va les faire respecter ? Cependant, le bonheur et la prospérité de votre royaume en prendront un coup... et vos honorables seigneurs vous haïront ! 

    Pour ceux d'entre vous qui sont toujours déterminés à explorer le côté obscur de la nature humaine, nous avons de bonnes nouvelles ! Les joueurs auront plusieurs tours dans leur manche qui les aideront à éliminer certains des aspects négatifs de leur statut de hors-la-loi. Ils peuvent utiliser des pots-de-vin pour que les gardes ferment les yeux lorsqu'ils visitent une colonie ou la gardent. Ils peuvent également se déguiser pour tenter de se faufiler dans une colonie, mais ils ne doivent pas s'attendre à être autorisés à se rendre dans la salle du seigneur ou à participer à des tournois. 

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :