• NEWS : Stoneshard, factions

    NEWS : Stoneshard, nouvelles et prévisions*

    Après le bilan et la feuille de route, le journal de développement de Stoneshard nous parle aujourd'hui, des factions du royaume.

    Tout d'abord, il faut savoir que le monde sera de type médiéval plutôt banal, où l’influence de la magie est plutôt faible. Aldor était autrefois un petit royaume pris dans une guerre civile entre trois factions rivales. Vous devrez constamment trouver un équilibre entre elles car si vous gagnez des amitiés dans l'une des factions, cela voudra dire que vous vous ferez des ennemis dans les autres. 

    On essaye ci-dessous, de vous traduire leurs explications.


    "Fidèle jusqu'au bout"

    Le Conseil est un groupe de féodaux d'Aldor les plus influents, unis autour de la reine régente et de son jeune fils Verne - désigné comme l'héritier légal. 

    Inora , la dernière épouse du roi Etbert , l'épousa plusieurs mois avant sa mort prématurée. Ce mariage a été une surprise totale pour toute la cour - même les plus bavards ont été surpris par la nouvelle. La mort subite du monarque, qui allait bientôt suivre, a été à la base de la rumeur selon laquelle Inora aurait tué son mari - et son fils Verne , né après la mort d’Etbert , n’a même pas une seule goutte de sang royal dans ses veines. 

    Néanmoins, il y avait beaucoup de gens qui croyaient en la reine. Grâce à sa ruse naturelle et à sa diplomatie, elle parvint à trouver de nombreux alliés influents parmi les nobles - qui formèrent plus tard le Conseil . 

    L'épine dorsale du Conseil est constituée de deux groupes apparemment opposés. Le premier est la vieille garde d'Etbert - les loyalistes qui ont occupé des postes importants pendant son règne. Ils voient dans Verne le successeur légitime de la dynastie, à laquelle ils ont fidèlement servi toute leur vie. Le deuxième groupe est constitué de ceux qui sont tombés en disgrâce sous le règne du roi Etbert . Pour eux, soutenir Inora est un moyen fiable de retrouver l’influence perdue et de réintégrer la vie de cour. 

    Cependant, tous poursuivent le même objectif : calmer l'insurrection et détruire les rebelles ; rétablir le pouvoir de la couronne dans tout Aldor ; et élever la reine sur le trône. 

    "La richesse de l'homme libre est la disparition d'un tyran"

    Le Grand Magistrat est une union de conseils municipaux, d'aristocrates rebelles, ainsi que de guildes d'artisans et de marchands, qui luttent pour leur indépendance de la cour royale. 

    La formation du Grand Magistrat trouve ses racines dans le conflit de longue date entre le roi Etbert et la ville de Brynn . À son arrivée au pouvoir, Etbert a privé Brynn de son statut de ville libre. Cette démarche autocratique lui vaut des ennemis parmi les familles influentes de Brynn. Et pendant toutes ces années, ils n’ont attendu que le bon moment pour rétablir une justice piétinée. 

    Après la mort du roi et la revendication du trône par Inora, le conseil municipal de Brynn a voté à l'unanimité pour quitter Aldor, s'il était dirigé par un imposteur.. Certes, les bourgeois étaient quelque peu trompeurs : ils ne toléreraient plus de pouvoir sur eux-mêmes, et l’origine peu claire de Verne n’était qu’une bonne excuse. De nombreux villages voisins, fatigués de l'oppression féodale, ont suivi leur exemple. Cette union s'appelait le Grand Magistrat - toutes les décisions étant discutées par des représentants de toutes les colonies membres. 

    Grâce à leur richesse et à l'utilisation généralisée de mercenaires, le magistrat s'est battu avec le Conseil sur un pied d'égalité, ne cédant pas un pouce de ses terres. Le statu quo obtenu a finalement été consolidé après le déclenchement de la peste cramoisie - effrayés par cette maladie sans précédent, les parties ont déclaré une trêve pour endiguer l'épidémie.

    Profitant du répit qui en résulte, le magistrat ne fait que croître en puissance, reconstruisant tout ce qui a été détruit par la guerre et envoyant des ambassadeurs à l'étranger. D'ailleurs, cela donne au Conseil une autre raison importante de qualifier de traîtres les disciples des magistrats - comme on dit, les liens du magistrat avec les elfes de Jacinthe sont beaucoup plus étroits que ce qui est nécessaire pour le commerce.



    "Purger l'immodéré"
    Pendant plusieurs années, les gens du peuple ont humblement enduré toute la guerre : ils ont combattu sous les bannières du Conseil et du Magistrat, payé des impôts de guerre, surveillé l'anarchie et la violence, souffert de la faim et de la maladie, et sont morts - par milliers. Cependant, plus la guerre se prolongeait, plus les grognements s'amplifiaient.
    Ces humeurs étaient habilement utilisées par Nir - un homme d'origine inconnue, et donc encore plus mystérieux et effrayant. Un ancien moine, un esclave fugitif, un criminel en fuite, un seigneur féodal, qui a perdu la tête après avoir perdu son titre - il y a tant de rumeurs concernant son passé possible, le pari le plus sûr est de ne croire aucun d'eux.
    La philosophie du mouvement est assez confuse et controversée - principalement parce que seul Nir lui-même la comprend pleinement. Les autres n'ont qu'à interpréter les fragments épars de ses déclarations - les soi-disant Paroles. L'Armée grise considère l'immodération et l'incontinence dans toutes leurs manifestations comme la cause la plus importante de tout mal. Nir croit que la capacité de trouver et de maintenir une ligne fine est primordiale, et c'est seulement de cette façon que les gens peuvent se protéger contre la corruption.
    Grâce à la multiplicité et au courage désespéré, l'Armée grise a réussi à occuper de nombreux territoires, après avoir gagné plusieurs colonies du Conseil et du Magistrat. Maintenant, l'armée attend avec impatience la fin de la trêve - pour enfin achever tous ceux qui renient leurs dogmes.

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :