• NEWS : The Outer Worlds, évolution du personnage

    VIDEO : The Outer Worlds, what is the Outer Worlds*Dans un article publié par Gamasutra, Tim Cain, le co-directeur de The Outer Worlds, explique qu'ils ont voulu développer le personnage du joueur au fur et à mesure de la progression dans le jeu et non fixer la personnalité et les traits du personnage au tout début de la partie. Quelques passages traduits.

    Pour résumé, cela oblige ainsi le joueur a changer de style de jeu selon les traits négatifs que son avatar acquiert en fonction des événements qu'il rencontre. Mais en contrepartie, il débloque et peut acquérir, des capacités uniques. Ainsi, d'une partie à l'autre, selon vos rencontres et votre façon de jouer, votre personnage évoluera différemment. Ce système d'évolution, autre que les points d'expérience avec montée de niveau que l'on a dans les RPG traditionnels, amène une nouvelle dimension dans le roleplaying qui est très intéressante. 

    Un des reproches qui a été indiqué par la communauté c'est le fait que la majorité des faiblesses entrent en jeu pendant les combats et non pendant les sections de dialogue ou de furtivité. Les développeurs avaient initialement prévu plus de faiblesses non liées au combat mais ils ne sont pas arrivés à les mettre pour la sortie finale. 

    Par exemple, ils souhaitaient intégrer la notion d'impulsivité dans le jeu : Quand les options de dialogue apparaissaient, il y avait un petit délai. Au bout de 5 secondes, une des options de réponse disparaissait, en étant juste grisée. Puis une autre après jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'une seule option. Cette notion n'a pas été intégrée au jeu car elle était en bas de la liste des priorités de l'équipe de développement.

    Ils voulaient aussi ajouter un défaut comme menteur pathologique où le joueur devrait choisir de mentir si c'était disponible pendant la conversation. Mais cela ne fonctionnait pas par rapport au système de dialogues. Ils avaient un certain nombre d'autres défauts non liés au combat qui n'étaient pas présents dans le jeu, y compris un défaut " tête brûlée " qui forçait les joueurs à attaquer chaque fois que le système de dialogue leur donnait cette option. 

    The Outer Worlds a une poignée de traits non liés au combat, notamment la dépendance à la drogue, la clairvoyance, la peur du vide et quelques autres, bien que la plupart d'entre eux soient dépendants du combat...

    Bien qu'on ne sache pas encore grand-chose, Obsidian a parlé d'une possible suite à The Outer WorldsTim Cain espère incorporer certaines des idées qui n'ont pas fait leur chemin dans ce jeu. Il espère également que d'autres développeurs de RPG tenteront quelque chose de similaire...

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :