• Pathfinder : Wrath of the Righteous, interview d'Alexander Mishulin par wccftech

    Pathfinder: Wrath of the Righteous.

    A l’occasion de la PAX East 2020 qui s’est tenue du 27 février au 1er mars dernier à Boston, wccftech a rencontré Alexander Mishulin, le directeur de la création de Pathfinder: Kingmaker, afin d’en apprendre un peu plus sur le prochain titre du studio Owlcat GamesPathfinder : Wrath of the Righteous

    Cette suite de Pathfinder: Kingmaker de 2018 fait actuellement l'objet d'une campagne Kickstarter financée par le crowdfunding. Avec quatre jours restant, la campagne a déjà dépassé son objectif de 300 000 $ par cinq en atteignant la barre des 1 600 000 $ peu de temps après la fin de la PAX East 2020, débloquant des objectifs extensibles tels que le combat à cheval, le démembrement, des animations plus variées et bien sûr un supplément de classes et de races. L'interview originale est disponible ici. (NDLR : depuis on connaît les résultats de la campagne). 


    Les fans ont parlé de Baldur's Gate 3 ici à la PAX East 2020, mais ce jeu est exclusivement au tour par tour. Que  pensez-vous du fait que certains fans de Baldur's Gate disent maintenant de Pathfinder qu’il est le véritable successeur puisqu'il propose un jeu en temps réel avec pause active ? 

    C'est difficile. En fait, j'ai vraiment apprécié les images de Baldur's Gate 3 mais je n'ai jamais eu l'occasion d'y jouer. 

    Toute notre équipe va y jouer, j'en suis sûr. Quand Larian l'a annoncé, c'était comme `"Oh, ils font Baldur's Gate 3 et nous allons y jouer". Mais quand vous faites un jeu, éventuellement vous finissez par voir des choses que vous pourriez améliorer et cela vous empêche un peu de profiter de votre propre création.

    En dehors de ça, je pense qu'il y a de la place pour de nombreux grands RPG sur le marché. Maintenant, lorsque je termine un jeu, je rejoue aux jeux que j'ai aimés en attendant l'arrivée du prochain jeu sur le marché. Ce n'est pas comme une pénurie, mais il y a de la place pour de nombreux RPG différents. Je pense qu'il y a beaucoup de gens qui aiment le genre. Ils devraient jouer à notre jeu et ils devraient jouer à Baldur's Gate 3 et à toute autre grande expérience qui est publiée sur le marché.

    Pourquoi Pathfinder : Kingmaker n'a-t-il jamais fait son chemin vers les consoles ?

    En fait, nous faisons une version console pour Pathfinder: Kingmaker. Nous n'avons pas encore annoncé de date de sortie, mais elle est en préparation et j'espère que vous pourrez en profiter. Nous verrons comment cela se passe à partir de là, mais Pathfinder: Wrath of the Righteous est uniquement sur PC pour le moment.

    Si Pathfinder : Kingmaker marche sur les consoles ou si les joueurs aiment utiliser la manette, pensez-vous qu'il existe également une possibilité de porter Wrath of the Righteous ?

    D'habitude, on me demande de ne ni confirmer, ni nier. Logiquement, si Pathfinder: Kingmaker est une réussite, nous penserons à aller dans ce sens, mais pour l'instant nous nous concentrons sur l'expérience PC.

    Owlcat Games a-t-il envisagé d'ajouter un mode multijoueur ?

    Oui, nous avons réfléchi à cela. Nos deux jeux précédents, Allods Online et Skyforge étaient deux gros MMORPG. Nous savons parfaitement combien il en coûte pour fournir un niveau d'expérience coopérative multijoueur similaire à Divinity: Original Sin et c'est « beaucoup ». Cela prendra du temps sur l'expérience solo. Nous aurions à affecter des ressources nouvelles pour créer ce type de mode de jeu et nous voulons offrir la meilleure expérience solo possible, donc non, pas pour l'instant.

    Soutiendrez-vous officiellement le modding, comme les capacités de Steam Workshop, pour Pathfinder : Wrath of the Righteous?

    Oui, nous avons atteint un objectif social sur Kickstarter pour prendre officiellement en charge le modding. Je ne dirai pas un Workshop direct car nos programmeurs travailleront toujours de la même façon. Il y a un pourcentage élevé de chances que nous passions par le Workshop de Steam, mais ils ne m'ont pas donné d'informations sûres, donc je ne peux pas le promettre. Mais oui, il y aura une sorte de support de mods.

    Damien Sarrazin, PR : Si je peux m'arrêter ici pendant une seconde, je ne sais pas si vous avez encore parlé du mode tour par tour. Cette fonctionnalité est en fait issue d'un mod, non ? De la communauté ?

    Oui, le mode tour par tour. Notre communauté a créé un excellent mod pour Pathfinder: Kingmaker. Il a permis de jouer au tour par tour avec quelques règles supplémentaires concernant le mouvement. Même de près, cela devient une expérience de table. Il a été bien reçu dans la communauté et beaucoup de gens ont appréciés. Cela nous a montré notre jeu sous un angle différent et nous avons vu que si les gens l'appréciaient, nous devions l'inclure dans notre prochain jeu. Ainsi, dans Wrath of the Righteous, il y aura un mode au tour par tour que vous pourrez activer et désactiver. Nous avons des gens qui aiment jouer tout au tour par tour, d'autres qui aiment jouer en temps réel avec pause active, et parfois nous voulons avoir un plus grand degré de contrôle. Vous pouvez passer en mode tour par tour, par exemple dans une bataille contre un boss, et donner des ordres plus précis si vous le souhaitez.

    En termes de nombres - pour les dégâts et les capacités-, ils sont toujours faits pour le temps réel avec pause. Nous ne les changeons pas parce que nous créons toujours ces valeurs en fonction du RPG, ils ne devraient donc pas changer entre le temps réel et le tour par tour. Et c'est à vous de décider "comment jouer".

    Les versions console de Pathfinder: Kingmaker auront-elles ce mode au tour par tour?

    Je ne peux rien dire pour le moment.

    A votre avis, que pensez-vous de la prochaine génération de consoles ?

    Je les achèterai certainement. J'ai mis de côté une grosse somme d'argent pour cela. J'aime vraiment les temps de chargement rapides. Par exemple, j'ai joué à Spider-Man de Marvel, c'est un grand jeu, mais finalement en sautant entre les régions, je me lassais de prendre le métro. Je ne m'attends pas à une grande différence en termes de graphisme, car lorsque Microsoft présentait la dernière Xbox et le nouveau Halo, je me suis surpris à penser que je ne voyais personnellement aucune différence. Pour nos artistes, il y a une grande différence, mais pas pour moi.

    Je m'attends à ce que les jeux suivent le même chemin qu'ils suivent actuellement avec les consoles. Pendant un certain temps, quelques années, pendant que les gens apprennent à tirer le meilleur parti des consoles, nous continuerons à jouer à un mélange de générations et les jeux seront très similaires, mais quelqu'un fera alors quelque chose de vraiment fou. Nous verrons bien.

    Pouvez-vous parler du degré d'implication de Chris Avellone dans Pathfinder: Wrath of the Righteous?

    Oui, nous sommes heureux de travailler avec Chris sur un autre projet. Il est un grand fan de l'univers de Pathfinder. Il nous aide pour l'histoire principale. Il écrit l'un des compagnons. Son rôle est à peu près le même que dans le premier jeu.

    Si l’on regarde le système d'alignement dans Pathfinder: Wrath of the Righteous, quelle est sa dynamique ? Dans quelle mesure votre alignement changera-t-il pendant le jeu ?

    Ce sera un peu différent de Pathfinder: Kingmaker. Dans Kingmaker, vous pouvez changer votre alignement de, par exemple, être bon à être mauvais et redevenir bon tout au long du jeu sans utiliser de sorts comme Expiation.

    Dans Wrath of the Righteous, ce sera moins dynamique. Cela est dû en partie aux chemins mythiques. Si vous empruntez un chemin mythique, certaines quêtes impliquent le comportement d'un chemin choisi. Dites que vous voulez devenir une liche. Pour ce faire, vous effectuez plusieurs tâches et la plupart d'entre elles nécessitent des actions maléfiques comme devenir mort-vivant et préparer un rituel. Cela influencera votre alignement vers le mal. Il en va de même pour les anges et d'autres qui vous attireront vers le bien, ou vers différents niveau de bien. En raison de cette attirance, nous nous attendons à ce que la plupart des joueurs gravitent dans l'alignement d'un chemin mythique particulier. Il existe également quelques options, mais elles seront moins courantes que dans  Pathfinder: Kingmaker.

    C'était une chose qui m'intéressait. Si vous suivez le chemin de la liche, y aura-t-il encore des options partiellement bonnes plus tard ou ces options seront-elles verrouillées ?

    Je dirais que vous pouvez certainement rester neutre, mais cela demande beaucoup d'efforts, bien sûr, parce que vous serez attiré par le mal. Vous ne pourrez probablement pas rester bon. Nous verrons. Wrath of the Righteous est toujours en développement et beaucoup de choses fluctuent.

    Avez-vous eu une période d'accès anticipé à Pathfinder : Kingmaker?

    Nous avions des versions alpha et bêta disponibles pour nos contributeurs avec différents types d'engagements. Nous suivons le même processus ici.

    Allez-vous soutenir le multi-classe dans Pathfinder: Wrath of the Righteous?

    Oui, tout le temps. L'une des plus grandes fonctionnalités de Pathfinder est que vous pouvez facilement utiliser plusieurs classes et créer des mixes très intéressants et fous. Un de nos joueurs a partagé avec nous un build avec six classes différentes et c'est extrêmement puissant. Dans Kingmaker, il y a un troisième DLC qui est un donjon sans fin et beaucoup de joueurs qui aiment créer différents personnages, l'apprécient. C'est comme un terrain de test pour différents builds et la création d'un groupe. Parfois, ils font des trucs vraiment dingues. 

    Avez-vous une limite de niveau à l’esprit?

    La limite de niveau sera à 20 et la progression mythique à 10. Vous pouvez vous attendre à atteindre le niveau 20/10 durant l'aventure et c'est le niveau maximum possible dans le règles du jeu Pathfinder.

    Merci beaucoup pour le  temps que vous nous avez accordé.


    L'interview originale est disponible ici.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :