• South Park : la bâton de la vérité (avis)

    South Park : la bâton de la vérité (avis)

    Qu'est ce qui est passé dans la tête d'Obsidian, des pros du RPG, pour nous proposer un nouveau concept décalé : le RPG parodique. Et c'est en utilisant la licence South Park, qu'ils nous reviennent avec un RPG déjanté. Oui, imaginez Pavarotti nous chanter du Cindy Sanders ou Peter Jackson nous faire du Michael Youn et vous avez une idée de ce qui vous attend. En clair, South Park RPG est tout simplement du fanboy service. Créée pour les fans, cette adaptation parfaite ne plaîra qu'aux amateurs de blagues sallaces et vulgaires ou le langage cru est une formalité, et les autres, comme moi, crieront au scandale en invoquant le gachis d'utiliser un univers bien loin des poncifs rolistiques. On aimera ou pas l'univers et du coup, on aimera ou pas le jeu. 

    Obsidian, même si techniquement a toujours eu du mal, nous avait habitué à mieux qu'un RPG au rabais. Si la partie combat est efficace quoique trop facile si les bons clins d'oeil sont extrèmement nombreux et l'humour franchouillard, tout ce qui déplaît dans un RPG passable est présent sous couvert de la parodie : des monologues sans choix, des quêtes Fedex, des QTE à foison, quatre pauvres classes au choix, et des mécanismes simples avec choix restreints. On se croirait dans un RPG-light pour débutant, s'il n'y avait cet univers débile comme background. De plus, la version est limite sur PC avec des touches non reconfigurables, des sauvegardes quand on veut, mais qui nous ramène à des points précis, et des options graphiques absentes. Rajoutez à cela une version uniquement sous-titrée française pour une adaptation d'une série en français (les fan boys me crient déjà "oui mais c'est mieux en anglais"), une durée de vie ridicule, une musique symphonique totalement en désaccord avec l'univers parodique (pourquoi le compositeur n'est pas lui aussi tombé dans le comique?) et vous comprendrez que le tout est un joli étron coloré pour les fans qui vont se poiler. Mais restant hermétique à cet humour (dont je censurerai l'adjectif le définissant pour ne pas tomber dans la facilité), je ne peux le cautionner. En fait, l'univers est tellement mis en avant qu'il en efface totalement la moyenneté du RPG et on ne pourra que conclure qu'il est une adaptation parfaite d'un univers. 

     

    South Park : la bâton de la vérité (avis)


    Sauf que là, on parle RPG et que je n'aime pas cette série que je viens de découvrir plus en profondeur. Du coup, je sévis en mon âme et conscience. D'ailleurs, c'est bien simple, enlevez l'univers et gardez les mécaniques et l'histoire, et ce jeu se fait "défoncer". Ha bah voilà, j'ai lâché le mot en trop.


     

     

    + Du South Park pour les fanboys

     

     

    - Du South Park pour les autres (dont je fais partie)

    - Un RPG très moyen.   


     Avis sur RPGFrance du 21.03.2014


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :