• TEST : Darksiders III, un trop plein de tests MAJ 17h02

    Les grosses productions ont toujours droit à des tests, ce qui est totalement logique car les gros éditeurs investissant beaucoup d'argent, espèrent un retour sur investissement.

    Sauf que, parfois, un "hit peut être tout simplement une casserole que l'on vend à coup de pub". Darksiders III rentre-t'il dans le vaisselier ou est-il une réussite ?

    On va le savoir de suite avec un paquet de tests de la presse française qui a répondu à l'appel de THQNordic

    Jeuxvideo nous propose son propre test et le bilan est plutôt bon. La conclusion est tellement positive que l'on peut se demander pourquoi la note est si basse... et on peut aussi se faire son idée avec une vidéo-test

    Plus qu’un hommage réussi aux deux précédents volets de la franchise, Darksiders III se forge sa propre identité. L’accent est mis ici sur un gameplay plus exigeant et une exploration plus gratifiante. Fury est plongée au sein d’un monde pensé comme un tout dont les différents embranchements s’ouvre à mesure de la montée en puissance du personnage. La troisième cavalière de l’apocalypse, puissante et arrogante n’a pas à rougir face à ses frères. Elle évolue au sein d’une aventure équilibrée, rythmée, à la construction intelligente aux influences puisées par ici dans un Metroïd et là dans un Dark Souls.....
    Note : 7.5/10

    Actugaming salue aussi le travail effectué et le considère bon. A voir aussi en vidéo.  

    Darksiders III est une bête curieuse. Alors qu’il était temps de frapper un grand coup pour relancer la série, Gunfire Games et THQ Nordic nous proposent une aventure plus intimiste qu’auparavant, loin de la grandiloquence des deux premiers. Cette « pudeur » est presque honorable, puisqu’elle permet de développer le protagoniste principal d’une meilleure manière, mais elle empêche également le jeu d’atteindre son vrai potentiel. Pour chaque amélioration apportée par ce troisième épisode, on a la sensation de perdre quelque chose en échange. Oui, les combats sont plus viscéraux, plus intenses, mais l’exploration est un peu en berne.

    Note : 7/10 

    Gamereactor aussi en est plutôt content. Pas le hit absolu mais un jeu assez bien. 

    Tout cela mis à part, Darksiders III est un jeu charmant avec beaucoup de choses à faire, un monde varié et bien conçu, avec un bestiaire qui l'est tout autant. Il y a quelques problèmes cependant, comme la fréquence d' affichage d'images et les crashs parmi les plus importants, mais en tant que fan des Darksiders, nous ne sommes pas déçus par cet épisode. Un DLC est prévu pour plus tard et nous sommes déjà impatients d'en savoir plus.
    Note : 7/10

    Jeuxactu se montre moins positif même si la note reste au dessus de la moyenne. 

    Darksiders III paraît clairement comme un projet trop ambitieux compte tenu du contexte difficile par lequel il est passé. En s’inspirant de Dark Souls, l’équipe de Gunfire Games a voulu proposer une aventure difficile et exigeante, mais sans parvenir à en faire une expérience juste et vraiment motivante. Et c’est sans compter sur les problèmes techniques qui viennent sérieusement ternir l’arrivée de la série sur la génération actuelle de machines.
    Note : 6.5/10

    Quant à Gameblog, il lui reproche beaucoup plus de choses que ses compatriotes testeurs. 

    Les quatre cavaliers de l'apocalypse reviennent avec Darksiders III, et si l'on est content de voir débarquer ce titre alors qu'on aurait pu croire la série morte et enterrée, un aspect vieillot vient tout de même un peu gâcher la fête. En effet, si les fans seront aux anges de voir un de leurs univers fétiches s'animer à nouveau devant leurs yeux, il faudra faire attention à ne pas les ouvrir trop grand... Entre les modèles 3D d'une autre époque et la technique loin d'être exemplaire, ça pique un peu, parfois. La jouabilité n'est pas en reste, avec là encore des mécaniques d'action efficaces mais parfois lourdes, tandis que le monde ouvert / donjon restera au final une fausse bonne idée. On suit bien souvent bêtement un marqueur de quête sans trop savoir ou l'on va, et les mini-donjons que l'on croise sur sa route entre deux couloirs ne resteront pas dans les mémoires, avec des énigmes pas si dures mais au level design parfois capricieux. 
    Note 6/10

    Loutrage, lui se montre enchanté, mais vous n'aurez pas de note. 

    ... Les concessions faites pour lui permettre de voir le jour n’impacte finalement pas tant une expérience de jeu assez remarquable, par la maîtrise du level design dont ont fait preuve Gunfire Games, par l’intégration naturelle des mécaniques de jeu tirées de la saga des Souls, et une aventure qui garde toute sa variété en proposant un rythme qu’on ne prend pas à défaut. On se prend à rêver de voir la même équipe, avec plus de temps et de moyens sur la suite et conclusion de la franchise. Car, quoi qu’il arrive, et même si Darksiders a perdu pour pouvoir nous revenir, il a aussi beaucoup gagné. Suffisamment pour signer un troisième opus réussi qui ramène la saga d’entre les morts. On a hâte de voir la suite, et on espère le meilleur pour ce studio qui a accompli un sacré tour de force. Darksiders est de retour, ça fait du bien de l’écrire, mais ça fait surtout bien plus de bien d’y avoir joué.....

    Quant à Gamekult, payez pour voir le test dont la note est de 6/10.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :