• Test : Warhammer 40 000 : Inquisitor : Martyr

    ENFIN ! Oui, je le crie haut et fort : ENFIN, un test de Warhammer 40 000 : Inquisitor : Martyr sorti depuis presque 3 mois !! 

    Eh bien, c'est très méchant (4/10) et Gamekult s'en donne à cœur joie. Personnellement, j'y joue actuellement et il ne mérite pas cette note. Comme tous les goûts sont dans la nature et que tout test est subjectif, je leur laisse le mot de la fin, sauf qu'il y a un point essentiel à éclaircir : ce n'est pas un hack'n slash pur et dur, mais un action-RPG tactique qui autorise l'esquive et un système de protection avec les décors. Et ça, ça change tout ! 

    Une fête au grind, sans profondeur, répétitive en diable et plus molle qu’un rejeton de Nurgle, mais aussi une flétrissure de plus sur le palmarès jeu vidéo de la licence. Inquisitor Martyr fera probablement le bonheur des curieux dans trois ans, quand ils pourront claquer douze euros pour s’offrir une dizaine d’heures de fan fiction Warhammer 40K en ligne droite. Mais les amateurs éclairés de hack’n slash n’y trouveront rien de plus solide que les quelques jolies balivernes qui ornent fièrement sa jaquette. 
    Note : 4/10

    Sur les sites spécialisés, on parle de 24 heures de jeu rien que pour la campagne, alors je ne vais pas mettre en doute ce test, mais là franchement Gamekult me déçoit. Non pas qu'il aille dans le sens d'une note plus haute, mais un jeu de cette qualité visuelle, un rendu fidèle à la licence Games Workshop et une très bonne jouabilité, ne méritent pas cette conclusion. Enfin, comme je l'ai dit, tous les goûts sont dans la nature.   

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :