• The Dark Eye : Book of Heroes, avis de Valandryl

    The Dark Eye : Book of Heroes, avis

    The Dark Eye : Book of Heroes est hélas, un cas d'école sur "comment passer à côté de son sujet".

    La communication de ce jeu le vend comme un JDR classique, temps réel avec pause et vue isométrique, citant Baldur's Gate et NeverWinter Nights. Grossière erreur ! Il s'agit d'un dungeon crawler où vous passez directement de la taverne aux donjons, sans transition, ni voyage. Alors ok, les donjons sont générés procéduralement, mais il en ressort un côté totalement "jeu de plateau" et pas du tout RPG. Si le jeu l'assumait, je dirais pourquoi pas, mais en attendant, ça ne colle pas à la description pour laquelle le jeu est vendu.

    Que vaut ce dungeon-crawling ? Les donjons sont des assemblages de "tuiles" à la façon des jeux D&D adventures (les jeux de plateau du genre "Tomb of Annihilation"), avec une architecture globale façon Gloomhaven. Votre personnage a une quête personnelle qu'il va faire évoluer (ou pas) dans les donjons qu'il va visiter. L'or et l'XP sont gagnés à la fin du donjon si vous le gagnez. Hélas, contrairement à Gloomhaven, on ne sent pas d'histoire globale, et le fait de valider ces quêtes ne va pas débloquer du contenu.

    Par ailleurs, les donjons eux-mêmes sont des suites de salles vides. De temps en temps, quelques gros combats et une salle où poser des statues sur des plaques de pression apparaissent, le tout agrémenté de pièges mortels que vous ne pouvez gérer en l'absence d'un voleur.

    Où est le gros point noir de ce système ? L'IA des compagnons. Vous ne dirigez pas vos compagnons, ils vivent leur vie. Ils vont dans les salles voisines, les explorent, vont taper les mobs sans que vous ne le souhaitiez, utilisent leurs compétences comme bon leur semble (et quand ça leur chante). Bref, une IA "aux fraises" qui vous causera autant de soucis qu'elle vous aidera. C'est frustrant car elle vous fera perdre des donjons régulièrement, et un donjon perdu correspond à la perte de tout le loot et des avancées, donc une perte du temps passé. C'est très frustrant !

    Malgré un système riche et profond, celui de l'Oeil Noir, le développement des personnages ne se réalise que via des cartes obtenues de manière aléatoire après chaque donjon. Et vous ne pouvez garder que 4 cartes en main ; vous devrez donc soit dépenser des points pour des améliorations que vous ne voulez pas, soit enquiller des donjons sans gain pour vous. Il manque donc un vrai système de progression et le côté "jeu de rôle".

    The Dark Eye : Book of Heroes, avis

    Au final, un jeu plombé par un côté ultra-répétitif, sans aucun objectif, sans ambition et une IA des mercenaires complètement "aux fraises" et limite insupportable. A plus de 10€, ce jeu ne vaut pas l'achat.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :