• Wasteland 3 : Interview de Tim Campbell par PSU

    Wasteland 3 : Interview de Tim Campbell par PSU

    En ces temps de confinement, quoi de mieux qu'une petite interview de Tim Campbell, directeur de Wasteland 3 afin d'en apprendre un peu plus sur ce troisième opus et qui vient de proposer la bêta aux backers hier !? Et c'est PSU qui s'y colle. L'interview originale est à retrouver ici.  

    L'un des RPG les plus prometteurs à venir cette année, Wasteland 3, semble prêt pour mêler habilement le combat basé sur une équipe, la progression de l'histoire non linéaire et la toundra glaciale d’un Colorado post-apocalyptique, et ce, de façon tout à fait convaincante.

    Désireux d'en savoir plus, nous avons discuté avec Tim Campbell, directeur du jeu Inxile Entertainment, de ce que nous pouvions en attendre.

     

    PSU : L'un des aspects les plus révélateurs de Wasteland 3 est son nouveau cadre glacé du Colorado. Mais, à part offrir un changement d'environnement, le passage à un climat plus froid a-t-il un impact significatif sur le gameplay? 

    Tim Campbell : L'hiver nucléaire du Colorado sert de toile de fond et nous permet de raconter de nouvelles histoires et d'explorer des idées de gameplay que nous n'aurions pas pu autrement. Par exemple, certains des conflits du jeu tournent autour du contrôle des ressources de carburant dont les habitants du Colorado ont besoin pour se chauffer et survivre dans cet environnement gelé. De même, l'environnement difficile du Colorado oblige les joueurs à acquérir au début du jeu un Kodiak, véhicule à toute-épreuve et robuste, pour leur servir de mobil-home et d'abri.
    Presque tous les aspects de ce véhicule forestier sont personnalisables, de son blindage et de son armement au châssis et au moteur, et les joueurs sont même capables de l'intégrer dans de nombreux combats comme une arme puissante qui peut renverser le cours de la bataille.
     

    PSU : Dites-moi comment fonctionne la nouvelle base Ranger. Est-ce juste un hub dans le monde du jeu de Wasteland 3, ou offre-t-il plus ? 

    Tim Campbell : Le QG Ranger est votre espace sécurisé dans Wasteland 3. Vous en prenez le contrôle dès le début, et à partir de là, vous pouvez l'étendre et l'explorer tout au long de votre progression dans le jeu. C'est un endroit où vous revenez encore et encore afin de personnaliser votre équipe, de réparer le Kodiak, d'interagir avec les gens et ainsi, de faire avancer des histoires et des moments clés.
    Souvent, les personnes que vous rencontrez et sauvez en cours de route peuvent être recrutées pour vous rejoindre au QG Ranger, vous offrant ainsi une aide supplémentaire et des ressources spéciales. De cette façon, votre choix de qui aider et de qui combattre tout au long du jeu a un impact direct sur la façon dont votre quartier général se développe et les capacités qu'il offre. 

    Wasteland 3 : Interview de Tim Campbell par PSU

    PSU : Nous sommes très heureux de voir que le robuste combat au tour par tour du jeu précédent est de retour. Quelles améliorations avez-vous apportées au système? 

    Tim Campbell : Nous avons apporté une foule de nouvelles améliorations que les fans de Wasteland apprécieront ! Le plus évident est probablement que nous sommes passés d'un système d'initiative par personnage à un ordre de combat basé sur le groupe. Cela permet aux joueurs de déplacer tous leurs Rangers pendant le même tour afin d'effectuer des manœuvres plus nuancées en groupe. Nous avons également tout révisé, de notre système d'armure à la progression du personnage, et ajouté une énorme quantité de nouvelles armes, capacités et objets utilisables afin de rendre les combat plus dynamiques et d'augmenter les options tactiques disponibles pour les joueurs. 

    PSU : Quel travail a été fait en matière d'équilibrage des armes ? Par exemple, dans Wasteland 2, il n'y avait généralement que très peu de raisons de changer d'armes, en dehors des fusils d'assaut et des armes à énergie, car ils étaient extrêmement puissants. 

    Tim Campbell : Nous avons passé beaucoup de temps à nous concentrer sur l'équilibrage du combat dans le but d'offrir aux joueurs une plus grande variété de choix et de styles de jeu. Cette fois-ci, nous avons une équipe de concepteurs beaucoup plus grande pour améliorer, tester et répéter le combat, et nous avons intégré beaucoup plus de systèmes et de mécanismes. Nous sommes parfaitement conscients des défis de Wasteland 2 et pensons que les joueurs seront vraiment satisfaits de la façon dont nous l'avons développé et amélioré. Créer une construction super puissante est génial, mais l'astuce et le défi pour nous sont de nous assurer qu'il existe de nombreuses options qui sont tout aussi puissantes et amusantes. C'est une question de choix, et dans un RPG, le choix est roi. 

    Wasteland 3 : Interview de Tim Campbell par PSU

    PSU : En termes de contenu de mission secondaire, quelle part est directement liée aux compagnons que vous rencontrez pendant le jeu ?

    Tim Campbell : Nous avons une grande variété de compagnons qui peuvent être recrutés dans Wasteland 3, chacun offrant sa propre façon de combattre, de personnalité et d'impact narratif. Nous avons essayé de les rendre différents et de ne pas les forcer à entrer dans le même moule.

    Certains sont essentiels à leurs propres lignes de quête narrative, d'autres ont un impact sur des milliers de lignes de dialogues, mais chacun offre ses propres moments mémorables et sa propre saveur pour aider les joueurs à personnaliser leur expérience. Bien sûr, si les joueurs recherchent des mécanismes de combat et de jeu plus personnalisés - ou pour compenser leurs faiblesses actuelles - il existe une fonction de recrutement entièrement personnalisable.

    PSU : Wasteland 2 y est allé franco sur les références à la culture pop, Wasteland 3 opère t-il un recul en la matière ou a-t-il amplifié cette approche ?

    Tim Campbell : Nous nous sommes amusés encore et avons inclus beaucoup de références à la culture pop dans Wasteland 3, mais nous essayons également de nous assurer que notre humour est vraiment sombre ou est présenté dans un cadre dark. Cela est vrai depuis le Wasteland original de 1988, où l'un des premiers personnages que vous rencontrez est "Harry the Bunny Master".

    Depuis lors, la série Wasteland a toujours eu un peu de bizarrerie et de plaisir, mais nous essayons toujours de lui donner un sens dans le contexte et le ton sombre du reste du jeu. Gardez à l'esprit que dans l'univers Wasteland, la société s'est effondrée dans les années 1990, laissant les années 80 et 90 comme source de la plupart des anciens «artefacts et reliques» que les joueurs découvriront. La pop-culture n'est que des vestiges de l'ancien monde pour les personnages de Wasteland 3.

    Wasteland 3 : Interview de Tim Campbell par PSU

     PSU : Wasteland 3 utilise apparemment, un nouveau système de dialogue. Comment cela fonctionne-t-il et quelles améliorations apporte-t-il par rapport à ce que nous avons vécu dans Wasteland 2, où il y avait relativement moins d'options de dialogues et de compétences connexes? 

    Tim Campbell : inXile partage bien sûr beaucoup d'ADN avec Obsidian, et nous avons eu la chance d'utiliser le même outil de dialogue qu'ils ont développé pour The Outer Worlds. Cela nous a aidés à ouvrir le jeu à un système de dialogue avec embranchements au lieu du système basé sur les mots-clés de la vieille école dans Wasteland 2. Cela signifie également que nous avons maintenant une histoire beaucoup plus profonde, plus complexe et plus branchée pour les joueurs.
    Les contrôles de compétences pour les options de dialogue sont désormais beaucoup plus importants dans Wasteland 3. Non seulement votre rang dans les compétences d'élocution comme Kiss Ass ou Hard Ass affecte des sections entières de l'histoire et du jeu, mais nous avons fait en sorte d’inclure de nombreuses options de conversation qui sont également bloquées par des compétences non liées à la conversation. 
    La compétence Médecine peut vous permettre de fournir des conseils de premiers secours à un personnage dans le besoin, par exemple, ou la compétence Leadership peut vous permettre de rallier quelqu'un dans des circonstances désespérées. Peu importe comment vous construisez votre groupe, il y aura des options de conversations qui s'ouvriront en fonction de vos choix.
     

    PSU : Wasteland 2 demandait un gros effort pour arriver au bout. A votre avis, combien de temps doit prendre une partie dans Wasteland 3 ?

     Tim Campbell : Nous savons que la plupart des gens ne sont pas arrivés en Californie dans Wasteland 2, et dès le début du projet, nous nous sommes concentrés sur le maintien du rythme, le maintien de l'engagement des gens et la création d'une expérience plus concentrée et plus profonde. Cela dit, nous faisons toujours un RPG extrêmement profond : Il n'y a tout simplement aucun moyen pour nous de raconter les histoires que nous voulons sans faire une expérience qui peut s'étendre dans n'importe quelle direction en fonction des choix des joueurs. Nous estimons que Wasteland 3 se situe entre 50 et 60 heures pour un jeu moyen, mais il y a aussi beaucoup de choses supplémentaires à trouver pour arriver au bout. 

    Wasteland 3 : Interview de Tim Campbell par PSU

    PSU : Nous aimons l'idée du multijoueur coopératif en ligne dans Wasteland 3 ; comment cela fonctionnera-t-il en termes de butin, de fonctionnement de jeu, etc.?

    Tim Campbell : Nous sommes également très excités à ce sujet et nous avons déjà eu beaucoup de plaisir à jouer à Wasteland 3 en coopération. En particulier, le combat coopératif au tour par tour avec un partenaire  offre beaucoup de situations stratégiques amusantes et intéressantes pour les joueurs. Gardez à l'esprit que nous ne limitons pas du tout le jeu dans ce mode. C'est littéralement la même expérience de jeu complète que vous pouvez avoir en solo, et nous vous laissons faire presque tout ce que vous voulez et nous nous assurerons que le monde réagit à cela.

    Bien sûr, c'est deux fois plus complexe pour nous de nous assurer que tout fonctionne bien pour deux personnes partageant le monde. Nous passons beaucoup de temps à aplanir les aspérités de l'expérience coopérative, en veillant à ce que des éléments tels que le pillage, le commerce et les conversations se passent bien pour que les joueurs puissent héberger, rejoindre et interagir en douceur. Les joueurs peuvent commencer une partie ensemble, puis se séparer dans leurs propres branches solo, puis se réunir plus tard pour reprendre et continuer à partir de l'une des parties du joueur s'ils le souhaitent.

    PSU : Le monde dans lequel Wasteland 3 se déroule est vaste, avez-vous des plans post-publication qui fourniraient du contenu d'histoire supplémentaire ? 

    Tim Campbell : Nous avons des idées et des lieux qui ont été mis de côté et que nous envisageons de reprendre pour le DLC, mais nous n'avons pas encore commencé à développer quoi que ce soit.  Nous nous concentrons entièrement sur la finition du jeu de base afin qu’il soit dans les mains des gens dès que possible.

    Wasteland 3 : Interview de Tim Campbell par PSU

    PSU : Wasteland 2 était en fin de compte autant une lettre d'amour pour le premier Wasteland que pour les jeux isométriques Fallout qui l'ont suivi, Wasteland 3 est-il inspiré par d'autres classiques du genre, ou poursuit-il la même ligne de conception qui a défini son prédécesseur ? 

    Tim Campbell : Nous nous inspirons de tout, et en particulier des RPG au tour par tour qui ont connu une résurgence au cours des dernières années (j'espère qu'inXile a joué un petit rôle à cet égard).. En fin de compte, nous aimons ce type de jeu, nous y jouons beaucoup, et ces expériences ont certainement influencé notre travail d'une manière ou d'une autre, mais je dirais que ce jeu est effectivement une lettre d’amour à nos fans. Aux bailleurs de fonds qui ont fait de ce projet une réalité, aux fans de longue date de Wasteland, et même aux fans qui ne savent pas encore qu'ils sont fans. Nous nous concentrons sur ce que nous aimons dans cette franchise et ce genre, et nous travaillons dur pour offrir un RPG profond et réactif que nos joueurs pourront apprécier pendant des années.

    PSU : Merci de nous avoir accordé votre temps, Tim !

    Wasteland 3 - 1987 en Version française


    L'interview originale est à retrouver ici.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Mars à 08:09

    Merci pour la traduction. J'ai joué à wasteland 2 et j'avais vraiment bien aimé.

    2
    Jeudi 19 Mars à 09:34

    Le trois sera surement bien plus poussé que le précédent. Donc vivement !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :