vendredi, décembre 2, 2022

NEWS – Fanstratics : newsletter 14, octobre 2021

Nous sommes le 1er du mois. Et comme de coutume, aujourd’hui, nous venons de recevoir la nouvelle newsletter au sujet du futur Fanstratics. Du coup, que nous raconte Greg Fulton, le directeur et concepteur et que nous montre Justin Gerard, son illustrateur fétiche ? Nous avons droit à une nouvelle unité présentée, une fonctionnalité dévoilée et les réponses à deux questions sur le jeu. Que du bonheur quoi ! Pour le reste, l’anecdote et l’interview sur Heroes of Might and Magic 3 (Homm 3) qui suivent, sont négligées comme d’habitude.

Fanstratics 14 |  RPG Jeuxvidéo

Troupe de Fanstratics : Gawker.

Alors que les Chimères sont considérés comme les vestiges malheureux d’expériences arcaniques archaïques, les Zubhewens sont une faction sous-humaine née d’une corruption évolutive intentionnelle. Alors qu’il existe des liens évolutifs clairs entre les Elfes et les Gobelins, lorsqu’il s’agit du Gawker, une question évidente se pose : “De quoi le Gawker est-il l’évolution, et quelle est sa mystérieuse relation avec les autres Zubhewens ?”.

En 1997, lorsque j’ai commencé à construire les différentes listes de créatures de HoMM3, le Manuel des Monstres original à couverture rigide de TSR a été une ressource essentielle. Aujourd’hui encore, il est toujours aussi précieux. Il s’agit littéralement d’un “manuel des monstres” glané dans la mythologie, le folklore et la fiction fantastique.

Pour éviter de longues recherches créatives, tout auteur peut démarrer son travail en feuilletant le Manuel des Monstres de TSR. La plupart des créatures représentées ne pouvaient pas être protégées par les droits d’auteur de TSR, mais le Beholder était différent, et je voulais quelque chose qui ressemble à un Beholder dans HoMM3.

Bien que l’idée d’un ‘floating eye’ ne soit pas nécessairement originale, la conception stylistique de TSR pourrait être protégée par des droits d’auteur. En fait, pour éviter tout problème de droit d’auteur, la version d’Ultima du Beholder s’appelait initialement Wandering Eyes, avant de devenir le Gazer.

Je ne savais pas que les détenteurs étaient spécifiquement protégés par le droit d’auteur de TSR, et j’aurais dû éviter de nommer les Beholders/Evil Eyes  de HoMM3 comme tels. Peut-être que TSR ne le savait pas, s’en fichait, ou ne pensait pas qu’une lettre de refus valait la peine d’être envoyée. Peut-être étions-nous en terrain conquis. Je ne sais tout simplement pas.

Quoi qu’il en soit, je suis heureux qu’une troupe inspirée par le Beholder soit restée dans le jeu. Quant à Fanstratics… nous avons un Gawker.

Fonctionnalité de Fanstratics : Système d’amélioration des artefacts.

Lorsque je concevais Homm3, ma principale ligne directrice était la suivante : “Si ce n’est pas dans l’esprit de HoMM… supprimez-le”. Pour la conception de Fanstratics, j’ai deux lignes directrices différentes. La première est : “Quand c’est possible, créez une concurrence pour les ressources.”

Quiconque a créé une carte de HoMM3, doit savoir qu’il y a des répétitions dans les différents groupes d’artefacts. Par exemple : Hache du Centaure : Attaque +2, Le fléau du grand gnoll : Attaque +4 et Epée du feu de l’enfer : Attaque +6.

À l’époque, cette approche était dérivée du jeu Donjons & Dragons de TSR et était assez courante. Je ne saurais dire quand, mais à un moment donné, le concept d’artefacts améliorables (sous une forme ou une autre) a pris racine, a commencé à se répandre et a finalement supplanté les artefacts uniques.

Avec Fanstratics, je modifie le système des artefacts. Prenons l’exemple des artefacts d’attaque mentionnés plus haut. Alors qu’il y aura toujours 3 artefacts d’attaque individuels, un joueur aura la possibilité de dépenser des ressources (communes, rares et en or) pour améliorer un artefact. Par exemple : Hache du centaure > Fléau du grand gnoll >> Épée des flammes de l’enfer.

Avec un peu de chance, à chaque tour, un joueur sera confronté aux décisions budgétaires suivantes : Dois-je acheter des troupes ? Dois-je acheter une amélioration de la ville ? Dois-je améliorer un artefact de Héros équipé ?

Avec un peu de chance, cet “ajustement du système” créera de nouvelles avenues stratégiques, ce qui devrait créer une concurrence supplémentaire pour les ressources d’un joueur.

Question : Sera-t-il possible d’ajouter des portraits de héros personnalisés dans l’éditeur de cartes Fanstratics, ou sera-t-il possible d’utiliser uniquement les portraits des héros existants, comme dans HoMM3 ?

Les portraits de héros seront limités, et le raisonnement pour cela est simple. Si nous donnons à la communauté la possibilité d’importer n’importe quelle image qu’elle veut… eh bien… Je pense que vous pouvez imaginer que quelqu’un finira par importer des images pour adultes. Du point de vue du développeur, il est préférable que cette fonctionnalité ne soit pas personnalisable.

Question : Fanstratics aura-t-il un éditeur de campagne ? Fanstratics utilisera-t-il une carte de campagne où les territoires sont mis en évidence là où se déroule le scénario, tout comme HoMM3 ? Si oui, sera-t-il possible de charger une carte de campagne personnalisée et d’y mettre en évidence les territoires ?

Pour ce qui est de l’éditeur de campagne, je penche pour cette option, mais elle est actuellement indécise. Pourquoi ? Les outils de campagne de la communauté ne sont tout simplement pas très utilisés. Si vous regardez sur Map4Heroes.com, il y a plus de 2000 cartes HoMM3. Parmi ces cartes, environ 30 entrées sont des campagnes multi-cartes. Cela représente environ 1,5 %. Nous verrons bien ce qui se passe.


Retrouvez l’intégralité des newsletter traduite ici.

Killpower
Killpower
Administrateur de RPG jeux vidéo. Très vieux Joueur depuis le siècle dernier. Testeur et rédacteur depuis 1999 de RPG, même les pires. Relecteur de traductions de nombreux RPG vidéo. Ancien président de RPGFrance, et ancien rédacteur de Dagon's Lair.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Envie de laisser un commentaire ? x