NEWS : Urban Strife, nouvelles de novembre 2020

0

Le mois dernier, White Pond Games nous annonçait qu’il avait trouvé un éditeur et le mardi 3 novembre, le studio a partagé avec nous ce sur quoi il a bossé depuis fin août dans Urban Strife :

  • Une personnalisation des personnages avec des choix pour le personnage du joueur grâce à de nouvelles couleurs pour les races asiatique et africaine, et plus de coupes de cheveux. Il y a aussi des pièces de vêtements en plus. On notera qu’une femme héroïne est également prévue.
  • Environ 30 améliorations de base prévues et actuellement en cours de développement : Chacune d’entre elles répond à un ou plusieurs besoins en matière d’hébergement, comme l’énergie électrique, l’alimentation, la santé, l’hygiène, le moral, les véhicules et l’équipement.
  • De nouvelles cartes pour la campagne : Trois nouvelles sont à un stade avancé de production (une nouvelle station-service, une quincaillerie et une carte avec motel). Trois autres cartes sont en phase de démarrage. Il s’agit de lieux où se dérouleront des événements importants pour l’histoire et où vous pourrez influencer directement la guerre des factions, soit en vous confrontant au propriétaire actuel, soit en l’aidant.
station-service
une quincaillerie
Une carte avec motel
  • RPG – Histoire : Le scénario du premier conflit majeur entre factions est presque terminé, en attendant les tests de gameplay. Il suit le joueur alors qu’il est engagé dans des négociations avec des factions de l’armée et des motards pour attaquer un camp de Cultistes dans la banlieue urbaine. Menés par un fou, les Cultistes se sont mis à voler les passants et à tuer ceux qui ne payent pas.
    Aujourd’hui, un ami du refuge est sur leur liste à abattre et vous ne pouvez plus rester neutre. Vous pouvez les affronter seuls ou vous lier d’amitié avec les motards ou les patrouilles de l’armée dans les secteurs voisins. Avec un peu de travail, vous pouvez les mettre dans la poche. Et être leur ami présente plusieurs avantages, spécifiques à chaque faction.
  • RPG – Système de dialogue : Certains des PNJ qui peuvent être recrutés dans le groupe du joueur appartiennent déjà à une faction, dans le cadre de leur biographie. Cela signifie que le fait d’engager le dialogue avec eux donne une prime d’affinité si la cible est de la même faction. Ils ont modifié le système de dialogue pour permettre à n’importe quel membre du groupe du joueur d’être le locuteur et de faire en sorte que sa biographie et ses compétences personnelles influencent le résultat. Même si le dialogue a été initié par un autre PNJ, si un membre du groupe a des affinités avec une faction et se trouve à proximité, il peut intervenir dans le dialogue et prendre le relais.
  • Armure : Ils ont introduit les gilets pare-balles, un élément nécessaire pour équilibrer les combats, surtout lorsque des armes de grande puissance entrent en jeu. Le gilet pare-balles est doté de résistances spécifiques aux balles, aux objets contondants et aux entailles, et sa qualité varie, avec des options telles que des plaques supplémentaires que vous pouvez piller et/ou fabriquer.
  • Effets invalidants, douleur et saignement : Ils différencient la santé globale du personnage, de la santé des parties du corps, de sorte qu’un membre endommagé paralysera une personne sans affecter gravement sa santé globale (la logique étant que les gens ont survécu à la perte d’un membre, mais que la perte du torse annonce la fin).
  • Un autre changement notable est que tous les dommages sont liés à un paramètre interne. De cette façon, un personnage fraîchement blessé aura quelques pénalités au combat. Fini le temps où le dernier ennemi vous mettait à terre alors qu’il ne lui restait qu’un petit point de vie restant.
  • Enfin, les saignements et les guérisons font l’objet d’une mise à jour. Vous devrez panser chaque plaie saignante et ce faisant, vous lancerez le processus de récupération de la santé au fil du temps. La rapidité ou la lenteur avec laquelle vous recouvrerez la santé dépend à la fois de la gravité des blessures, de vos avantages mais aussi du degré d’avancement du traitement médical. Par exemple, un pansement stérile est le moyen le plus lent de se remettre sur pied, tandis que recevoir une aide médicale d’un infirmier/médecin qualifié équipé d’un kit médical est l’un des moyens les plus rapides.