mardi, novembre 29, 2022

PRESENTATION – Redaxium

Développé de A à Z et édité par une seule personne sous le pseudo de Redratic, Redaxium est un un RPG de survie avec beaucoup de statistiques et une vue à la première personne, dans un monde post-industriel avec des luttes intestines et des conspirations autour des droits collectifs de l’homme et de la machine. Il est sorti sur Steam (Windows 10+, Linux Debian 10+) le 6 janvier 2022, après un passage par l’accès anticipé depuis août 2021.

Si on vous en parle aujourd’hui, c’est tout simplement pour vous le présenter, et aussi vous proposer un extrait d’une critique de chez RPG Codex : “Un jeu de rôle riche en fonctionnalités et différent de tout ce qui existe, réalisé par un artiste véritablement visionnaire.”

Visuellement et mécaniquement, il est clair que derrière ce jeu atypique se cache peut-être une pépite…

L’histoire :
Une poignée de groupes tribaux font la paix après avoir trouvé un artefact spécial leur permettant de technologiser leur société. A un certain moment, la société atteint un stade post-industriel et trois races émergent : Humains, Hybrides et Robots. Cependant, en raison des avantages déséquilibrés des différences raciales, la société basée sur le travail et l’innovation voit sa cohésion menacée.

Caractéristiques :
– De nombreux grands terrains à explorer avec des textures abstraites uniques.
– Combat au tour par tour. Plusieurs ennemis peuvent être combattus en même temps.
– Avant combat. Utilisez des armes spéciales qui vous permettent d’infliger des dégâts ou de gagner un avantage
avant le combat au tour par tour.
– Journal d’activité très détaillé : Il fournit un maximum d’informations sur tout ce que vous faites pour que vous puissiez le consulter.
– Système de jour et de nuit lié aux effets des statistiques de survie.
– Possibilité de passer librement le temps dans le futur (à condition que vous ne subissiez pas trop d’effets négatifs).
– Exploitation minière, minage, pêche et agriculture : Tous offrent des moyens d’obtenir certains objets plus facilement.
– Personnalisez votre nom, votre photo, votre description et votre âge !
– Choisissez le mode hardcore : mourir avec ce mode invalide votre sauvegarde pour que vous ne puissiez pas tricher.
– Ou choisissez le mode résurrection pour réapparaître et ne pas avoir à recharger une sauvegarde à cause de la mort.
– Combattez de nombreux monstres fabriqués à la main.
– Des PNJ humanoïdes pour parler/chatter.
– Système de faction
– Système de moralité
– De nombreuses statistiques/attributs, y compris des choses comme la vue et la furtivité !
– Des compétences pour le jeu de rôle et le combat : Analyser, Jouer, Voler, Explosifs etc…
– De nombreux types de builds possibles.
– Compagnons recrutables et personnalisables.
– Une grande variété de butin
– Equipez les armes/armures que vous désirez.
– Menu d’interaction pratique vous permettant d’interagir avec la plupart des choses comme vous le souhaitez.
– Plus de 80 rencontres aléatoires
– Fournisseurs de missions aléatoires
– Magasiniers
– Gardiens d’auberge
– Banquiers
– Et plus encore !

Extrait de la critique de chez RPG Codex :

Introduction : Redaxium est la tentative d’un développeur solitaire de créer un RPG en monde ouvert dans la veine des jeux Fallout de Bethesda. Une tentative folle mais courageuse. Le développement a commencé par être plus proche d’un Fallout classique, puis s’est orienté vers une expérience plus moderne, avec pour résultat une combinaison agréable d’éléments des deux.

Le fait d’être entièrement le produit d’un seul homme est à la fois la grâce salvatrice du jeu et son plus gros problème. Pour de nombreux joueurs, le principal attrait de ce créneau est l’exploration. La narration de l’environnement a clairement fait l’objet d’une attention particulière, mais le manque de ressources en atténue l’impact. … Le développeur, qui se fait appeler Prosper, a non seulement travaillé seul, mais a également refusé d’utiliser les ressources créées par d’autres personnes. Il s’agit donc bien de sa vision. Sur le plan narratif, il décrit le jeu comme “un monde postindustriel avec des luttes intestines et des conspirations autour des droits collectifs de l’homme et de la machine”. Cela ne se reflète pas dans le jeu autant qu’il l’avait espéré, mais il y a des traces de cette idée, et elle sert de terreau fertile pour l’imagination….

Conclusion : Soyons réalistes sur sa valeur. Le jeu coûte moins que le prix d’une place de cinéma. Si vous êtes curieux, vous en profiterez autant, mais si certains aspects du jeu vous plaisent, vous en profiterez bien plus. La quête principale devrait durer environ huit heures. Le développeur m’a dit que la valeur de rejouabilité était une chose à laquelle il a beaucoup réfléchi. Comme tout bon RPG, il y a différentes façons de créer et de construire votre personnage, et différentes façons d’atteindre vos objectifs. Pour l’explorateur intrépide, vous serez heureux d’apprendre qu’il y a quelques secrets à découvrir. Redaxium ne ressemble à rien d’autre. Je ne peux pas le recommander chaudement, mais je vous suggère d’y jeter un coup d’œil.

Killpower
Killpower
Administrateur de RPG jeux vidéo. Très vieux Joueur depuis le siècle dernier. Testeur et rédacteur depuis 1999 de RPG, même les pires. Relecteur de traductions de nombreux RPG vidéo. Ancien président de RPGFrance, et ancien rédacteur de Dagon's Lair.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Envie de laisser un commentaire ? x