samedi, avril 17, 2021

PRESENTATION – The Immortal

The Immortal est un action-RPG en 2D heroic-Fantasy dans lequel le joueur incarne un magicien. Créé par Will Harvey, développé par Sandcastle et publié par Electronic Arts en 1990, le jeu est sorti sur de nombreuses consoles et ordinateurs à l’époque.

Quand les cauchemars prennent vie… Vous découvrez que vous n’êtes pas immortel.

Le Labyrinthe renferme des mystères inadaptés aux yeux des mortels. Des mystères de la vie éternelle. De la mort soudaine. De la sorcellerie et de la trahison. Ses ombres cachent des pièges mortels, et ses énigmes sont alléchantes. Et depuis les cavernes, loin en dessous, votre maître perdu, Mordamir, vous appelle à l’aide …

– Une aventure en vue “3D isométrique” comme vous n’en avez jamais vue !
– Des créatures et des morts entièrement animées – attention aux piques, à la bave ou aux vers géants qui vous dévoreront.
– Combattez des trolls, des araignées et des gobelins dans des batailles en temps réel
– Découvrez les puissants secrets des objets arcaniques. Utilisez-les correctement ou périssez.
– Déclenchez des pouvoirs magiques pour voler, rétrécir et changer de forme.
– Huit niveaux d’énigmes difficiles à résoudre et plus de 50 salles à explorer.

Arrivé ce 30 mars sur Steam (Windows 7+), il est cette fois-ci réédité par Piko Interactive sans, semble-t-il de réels efforts de remasterisation. Amateur d’oldschool, on vous laisse tenter l’expérience, mais nous on va passer notre chemin. En effet, le seul avis sur Steam d’un joueur qui semble le connaître, précise (à prendre avec des pincettes) :

… que cette version est totalement décevante : La plupart des interactions avec les ennemis sont à peine aussi passionnantes que dans les portages Sega Genesis ou NES, il manque beaucoup de dialogues, le gore et les fatalités de la version Genesis sont étrangement absents. Il n’y a pas d’options pour changer quoi que ce soit (y compris la résolution), pas de possibilité de sauvegarde/chargement, pas d’améliorations, pas de possibilité de jouer telle ou telle version du jeu. Le combat est également plus lent que sur la Genesis et il n’y a pas de grognements ou de cris de douleurs lorsque les attaques touchent. Étonnamment, la musique des consoles sonne mieux…

Il n’empêche que sur Gog (dont la version semble être celle de l’originale émulée – mais cela reste à confirmer car il semble que la page de vente a été mise à jour), les joueurs parlant du jeu indiquent :

Ce jeu est essentiellement un dungeon crawler, où vous traversez des pièces, résolvez des énigmes, utilisez des objets, combattez des ennemis. Je vous préviens tout de suite, ce jeu est absolument et complètement injuste avec le joueur, vous devez faire attention, lire les choses et développer des stratégies sur la façon de surmonter les défis/obstacles. Ce jeu est, par essence, fait pour vous tuer et vous détruire, c’est pourquoi il est incroyablement gratifiant d’y progresser et le terminer est un exploit en soi. C’est incroyablement ironique que dans un jeu appelé “L’immortel”, vous passiez votre temps à mourir tout le temps.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Autres news

0
Envie de laisser un commentaire ? x
()
x