dimanche, mai 29, 2022

Note du testeur sur 10

Mass Effect 3 : DLC Citadelle
8

TEST – Mass Effect 3 : DLC Citadelle

Ce test a été écrit et publié à l’origine le 22 mars 2013 sur le site RPGFrance par son auteur Batman the Blind. Avec son aimable autorisation.

Après deux DLC plutôt honnêtes sans être forcément incontournables, Bioware nous propose aujourd’hui un nouveau contenu téléchargeable pour Mass Effect 3, vendu au prix de 1200 points, soit  entre 12 et 15€ selon la plateforme sur laquelle vous jouez. Portant le nom de “Citadelle“, ce DLC vaut-il vraiment le détour ? Tout dépend de ce que vous en attendez mais, pour ma part, j’ai adoré !

Permission accordée !

Comme pour chaque DLC, c’est un message sur votre terminal privé qui vous informe que l’amiral Hackett vous autorise à prendre quelques jours de pause à la Citadelle. Vous pouvez alors vous rendre dans un nouveau quartier pour aller visiter un appartement possédé par ce bon vieux David Anderson. Une fois sur place, ce dernier vous annonce par appel vidéo qu’il vous en fait cadeau, l’appartement jouant le rôle de lieu de rassemblement tout au long de ce DLC.

Fier de votre nouvelle acquisition, il vous faudra alors faire un tour sur l’ordinateur pour constater que Joker vous a envoyé un petit mail vous invitant à manger un bout à l’un des bars à sushis les plus réputés de la Citadelle. Une fois sur place, vous rejoignez donc votre pilote préféré. Pourtant, quelque chose cloche : Joker vous annonce qu’il est sur place car il avait justement reçu un mail de votre part.

C’est à ce moment là qu’apparaît un personnage central dans ce DLC : Maya Brooks. Travaillant pour l’alliance, elle vous annonce que quelqu’un cherche à vous nuire, ayant déjà piraté toutes les données personnelles du commandant Shepard. A peine avez-vous le temps de faire le lien avec la rencontre organisée à votre insu avec Joker que des mercenaires débarquent en tirant dans la foule à votre recherche.

Après cet incident s’ensuit une course poursuite dans les rues de la Citadelle où vous devrez fuir face à vos mystérieux assaillants. Votre but sera bien entendu de découvrir qui cherche à vous nuire. Vous serez petit à petit rejoint par vos alliés durant la première partie du DLC. La mission suivante vous proposera d’enquêter dans une boîte de nuit appartenant à un individu louche de la Citadelle, et la dernière mission, sans doute la plus jouissive, vous permettra de partir au combat avec l’ensemble de vos coéquipiers. Vous garderez bien entendu vos deux coéquipiers principaux, mais les autres formeront d’autres groupes que vous croiserez régulièrement, avec des conversations régulières par radio, souvent assez amusantes.

Une belle bande de gais lurons

Ce DLC est en effet très centré sur vos compagnons et sur la camaraderie qui les unit au commandant Shepard. Ainsi, les dialogues sont régulièrement agrémentés de vannes qu’ils s’envoient entre eux. La plupart des dialogues optent pour un ton assez décalé qu’on ne connaissait pas à la saga Mass Effect, pourtant cela fonctionne diablement bien ! Certains passages sont vraiment très comiques : Je pourrais par exemple vous citer l’arrivée impromptue d’un Volus dans l’appartement de Shepard. Ce dernier, surpris, demande d’où il sort et James Vega nous annonce sans détour qu’il s’agit du livreur de Pizza car il avait un petit creux.

Sans vraiment dénaturer l’ambiance de Mass Effect, ces différentes blagues et autres clins d’oeil fonctionnent plutôt bien. Un autre point fort de ce DLC, c’est qu’une fois la quête principale bouclée, il y a encore de quoi s’amuser ! Vous aurez donc l’occasion d’aller rencontrer l’ensemble de vos coéquipiers pour assister à quelques scénettes encore une fois très amusantes. J’ai pu ainsi assister à un duel de jeu d’échec de l’espace entre l’officier Traynor et une Asari dont la mise en scène était digne d’un western.

Autre nouveauté : le simulateur de combat ! Accessible depuis l’allée d’argent, le nouveau quartier de la Citadelle, il vous propose d’affronter des vagues d’ennemis un peu à la manière du multijoueur, mais avec un système de high score, de prix à débloquer, le tout basé sur un système de points et de combos. Un ajout fort sympathique pour ce DLC qui ne se contente pas de quelques quêtes et dialogues supplémentaires pour fêter les “un an” de ce troisième opus.

C’est la fête, service garanti impec’​

Après avoir complété la quête principale, rencontré vos compagnons et explosé le record d’Aria dans le simulateur de combat, il vous restera une dernière surprise à découvrir dans ce DLC, la cerise sur le gâteau : une petite fête avec tous vos coéquipiers dans votre nouvelle appartement ! Ce sera l’occasion pour Glyphe, le drone de Liara, de revêtir un petit noeud papillon et pour vous d’aller discuter avec vos amis. Encore une fois, cette fête sera l’occasion d’assister à des scènes très drôles avec des dialogues toujours décalés entre vos compagnons.

Pour vous citer encore une fois un exemple, on pourra apprendre que l’officier Traynor a longtemps fantasmé sur la voix d’IDA alors qu’elle ne se doutait pas qu’il s’agissait d’une IA autonome. Bien entendu, IDA ne manquera pas de rendre ces faits publics avec son détachement et sa naïveté habituelle. Le lendemain de fête sera également riche en surprises, notamment un datapad laissé par Mordin où celui-ci raconte quelques anecdotes et improvise quelques chants farfelus dans la lignée de ce qu’on a pu entendre dans Mass Effect 2.

Pour conclure la soirée, vous aurez droit à une superbe photo de groupe qui viendra orner votre salon. Après ces bons moments passés, cela fera chaud au coeur de garder le souvenir de votre équipe unie par une franche camaraderie, avec ce screenshot que tout le monde prendra au moment du cliché.

Mass Effect 3 Citadel 13
Dites “Normandyyyy” !

Avec Citadelle, Bioware nous offre un DLC pour Mass Effect 3 qui ne se prend pas trop au sérieux. Ce contenu est clairement dédié aux fans de la saga et plus particulièrement du troisième épisode. Du fan service en bonne et due forme, des références amusantes, des scènes drôles, des phases d’action sympathiques et, surtout, des bonus bienvenus qui viennent agrémenter la quête principale de ce DLC. Par contre, ne vous attendez pas à quelque chose de trop sérieux car vous serez déçu à coup sûr. Mais si le côté complètement décalé vous attire, n’hésitez pas ! Je sais que tout le monde n’adhère pas à mon humour (encore eût-il fallu que j’en ai, c’est ça ?), alors je préfère prévenir !

+ Du fan service réussi
+ Une quête originale
+ On fait la fête avec les copains

Note RPG 4 sur 5

– Faible rejouabilité
– Il faut adhérer à l’humour presque omniprésent

L’avis de Caparzo : Un grand moment de rigolade, une mise en scène réellement réussie, des dialogues savoureux. Il faut bien avouer que ce dernier DLC de Mass Effect 3 est un cadeau de la part de Bioware pour faire plaisir aux fans de cette série, mais vous devrez tout de même garder à l’esprit qu’il s’agit ici d’un épisode ne s’intégrant pas vraiment dans l’aventure principale et y jouer en pleine partie – surtout lors de votre première – et non à la fin serait une véritable erreur. 7/10

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Tests

Articles et vidéo

0
Envie de laisser un commentaire ? x
()
x