Dans le dernier journal de développement en date du 30 septembre du RPG cyberpunk centré sur les enquêtes policières, et adapté d’une longue série de romans polonais de Marcin Przybyłek, Gamedec, le studio Anshar Studios nous explique le processus de création de concepts de personnages.
Cet article est fort instructif, et les concepteurs doivent avoir une sacré polyvalence adaptative, car il ne faut pas oublier que le jeu est constitué de multi-univers et l’action se déroule dans de nombreuses époques différentes, qui comprendront des modes vestimentaires différentes.


Nous avons pris notre temps et avons demandé à l’une de nos artistes – Magdalena Krasiejko – de nous en dire plus sur tout le processus de création de personnages, du concept jusqu’au modèle final. Bien sûr, elle n’est pas la seule artiste de notre équipe. Il y a aussi d’autres personnes talentueuses qui travaillent sur les personnages, dont Sebastian, dont vous pouvez vous rappeler grâce à la promotion artistique du jeu.


Créer des personnages pour Gamedec est une tâche difficile. Après tout, une bonne histoire est généralement basée sur des personnages bien écrits, et dans un jeu fortement axé sur son intrigue, c’est crucial. Bien sûr, un personnage ayant une personnalité spécifique a besoin de regards croisés pour révéler sa personnalité complexe au premier coup d’œil : c’est là que commence le travail des artistes qui s’occupent des concepts.

Le processus de création d’un concept art de personnage commence lorsque notre équipe de concepteurs fournit leur description. En général, ils ont une image claire dans leur tête et font de leur mieux pour la coucher sur le papier. Et notre travail d’artiste consiste à fournir une représentation visuelle de ce qu’ils avaient en tête. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire, et il y a certaines choses essentielles que vous devez toujours garder à l’esprit lorsque vous créez des personnages pour Gamedec. Généralement, la description se concentre sur l’apparence des personnages et inclut leur histoire, leur personnalité et leur but dans la vie. Même de petits détails sur le passé d’un personnage aident beaucoup, car les artistes peuvent s’en servir pour rendre le personnage plus authentique en y ajoutant des informations personnelles, comme des cicatrices ou des tatouages.


Après avoir reçu une description et s’être assurés qu’ils ont bien tout compris, les artistes peuvent commencer leur travail sur le concept art. Laissez-moi vous raconter à quoi cela ressemble en travaillant sur Gamedec. Tout d’abord, il est crucial d’exprimer la personnalité d’un personnage. En travaillant sur le concept art sur lequel un modèle 3D serait créé, nous nous concentrons sur leur apparence, leurs vêtements, leurs coiffures et autres éléments visuels. Mais ces éléments peuvent, et doivent, compléter la personnalité du personnage. Par la suite, tout en réalisant un avatar en 2D, nous pouvons les dessiner dans des poses spécifiques et avec certaines expressions, créant ainsi l’ensemble du look et donnant au joueur une image complète du personnage, qui complète la façon dont il agit et parle. Son apparence et des éléments tels que l’expression et la pose doivent être réunis, afin que le joueur puisse avoir une idée du type de personne qu’il approche, même s’il n’a pas encore dit un mot.

La description du créateur comprend toujours beaucoup de références et de textes sur la façon dont le personnage s’habille. Mais même s’ils font de leur mieux, la plupart du temps, il n’y a tout simplement pas de références précises pour les vêtements qu’ils ont en tête, puisque le jeu se déroule dans un monde particulier dans le futur. Notre travail consiste à faire en sorte que la vision du créateur devienne réalité.

Imaginons donc que nous devions créer un concept art d’un personnage spécifique, qui vit dans un monde de Gamedec. À quoi ressembleraient-ils ? Vous pouvez créer un costume de type Thor pour votre personnage et l’appeler vêtement futuriste, et bien sûr, il aura l’air assez légitime. Mais pensez à l’évolution des vêtements au cours des siècles passés. Nous utilisons des matériaux, des motifs et des formes différents, mais il existe encore de nombreux styles que vous pouvez mettre aujourd’hui. La mode existe et existera toujours, et c’est ce que nous essayons de réaliser dans Gamedec. Les vêtements des personnages doivent avoir un aspect futuriste, mais ils doivent aussi exprimer différents styles et aspects de la mode. Cela contribue à rendre le monde entier authentique. Même les éléments essentiels de la garde-robe comme les vestes en cuir peuvent exister dans un monde futuriste, mais avec des aspects légèrement différents, comme des motifs plus géométriques ou des caractéristiques créées avec d’autres matériaux.

Il serait toutefois préférable de réfléchir à l’utilité de ce vêtement. Il serait bien trop facile de mettre des lumières brillantes sur une vieille veste ordinaire et de la qualifier de futuriste, n’est-ce pas ? Dans le monde de Gamedec, nous avons de la chance : il y a beaucoup d’éléments déjà créés par l’auteur, qui peuvent être facilement intégrés dans les vêtements. Par exemple, des dispositifs tels que les glissières homéostasiques, qui vous aident à contrôler la température du corps. Le fait d’en faire une partie intégrée des vêtements des personnages leur donne un aspect plus futuriste.

En parlant de futurisme, il y a plusieurs règles importantes dans le monde Gamedec que nous devons garder à l’esprit lorsque nous créons des personnages. Outre les dispositifs, tels que l’omnic ou le walktel, qui sont essentiels pour toute personne vivant dans la ville de Varsovie, tous les vêtements sont cousus d’une certaine manière, en utilisant des points spécifiques, ce qui les rend toujours parfaitement ajustés. Les fermetures éclair ou les boutons sont généralement utilisés comme décoration, tandis que les boutons-pressions, qui ressemblent à des boutons, maintiennent ensemble certaines parties du tissu. Les gens n’utilisent plus de lacets de chaussures, et toutes les choses faites en papier devraient être fabriquées avec des matériaux différents ; jamais de cigarettes ou de journaux. Toutes ces règles amènent les artistes à réfléchir à de nouvelles façons peu pratiques de concevoir des vêtements, en essayant de les faire correspondre à la personnalité du personnage en même temps.


Un des aspects de la création de personnages intéressants est de réfléchir à ce à quoi ils ressembleraient s’ils avaient la possibilité de le choisir. Par exemple, quel type d’accessoires ils porteraient et comment ils personnaliseraient leurs vêtements. Vous pouvez habiller votre personnage avec des vêtements assez basiques, mais votre personnage devient plus authentique lorsque vous faites attention à ces détails. Il peut s’agir d’un symbole de leur groupe préféré sur un t-shirt, d’un piercing spécifique ou même d’un bouton dans leur chemise. Ces petites choses font vraiment la différence !

Toutes ces situations et tous ces problèmes à résoudre sont des choses auxquelles les concepts artistes doivent faire face lorsqu’ils créent un personnage pour la ville de Varsovie, le monde original de Gamedec. Mais n’oublions pas que l’un des aspects les plus critiques du jeu est la possibilité de visiter d’autres mondes virtuels. En travaillant sur le jeu, j’ai eu la chance de créer des personnages pour des mondes futuristes, cyberpunk et un monde dark chaotique ou tout droit sorti du western Harvest Time. On ne peut pas dire que ce travail soit ennuyeux ! Blagues à part, c’est une excellente occasion pour un artiste d’apprendre. En travaillant sur Gamedec, j’ai dû chercher de nombreuses références. J’ai essayé de comprendre à quoi ressemblait la mode dans le Far West et à quoi ressemblaient les différentes armes.

Il y a beaucoup de choses que vous devez avoir en tête, et beaucoup de détails dont vous devez vous souvenir pour rendre votre personnage sympathique, authentique et aussi réel que possible. Après tout, dans un jeu basé sur l’histoire, les personnages sont extrêmement importants. Mais même si c’est difficile et parfois délicat, c’est toujours une excellente occasion de développer vos compétences. Et en plus, voir le personnage que vous avez créé, votre personnage, prendre vie dans un jeu est l’un des meilleurs sentiments qui soient.