mardi, octobre 19, 2021

BIG NEWS – Guardians of Gridvale, présentation et Traduction d’un interview de Turn Based Lovers

Inspiré par Into the Breach, Paper Mario, Fire Emblem et Xcom, Guardians of Gridvale est développé par le studio indépendant Sinister Siamese Studios constitué de deux personnes, et devrait sortir en priorité sur Steam en 2022, voire 2023. Ce RPG tactique fantasy au tour par tour et en pixel art proposera des combats avec timing dans lesquels les ennemis montrent leurs mouvements à l’avance.

Et si on vous en parle aujourd’hui, c’est tout simplement parce que Turn Based Lovers a réalisé une interview avec l’un de ses créateurs, Luis Regueira. On va donc scinder cet article en trois : Les caractéristiques du jeu que l’on connaît, des informations données ce mois-ci et les questions traduites de cette interview qui nous paraissent pertinentes. Dans tous les cas, on en reparle bientôt.

Guardians of gridvale logo |  RPG Jeuxvidéo

Caractéristiques

– Combat au tour par tour au rythme rapide. Pas besoin d’aller faire du café en attendant que les animations atrocement lentes se terminent.
– Un regard sur l’avenir. Les ennemis affichent clairement leurs plans et les modifient au fur et à mesure de vos déplacements. Vous n’avez donc pas à gaspiller des actions basées sur des suppositions et des ouï-dire.
– Utilisez l’environnement. Poussez vos ennemis dans l’eau, gelez l’eau pour créer des ponts, montez sur des collines pour étendre la portée de vos attaques au projectile ou mettez le feu à l’herbe et prenez plaisir à regarder le monde brûler.
– Des attaques basées sur le timing. Les jets de dés peuvent être amusants, mais manquer un tir à 99 % peut être pire qu’un coup de pied dans les bijoux de famille. Mieux vaut faire des dégâts garantis qui dépendent de l’habileté !
– Perspective 2D classique et pixel art de la vieille école. Les grands-parents ne sont généralement pas capables de manipuler des caméras rotatives ou des graphismes “3D” fantaisistes. J’ai donc créé un jeu qui leur convient aussi !
– Conversations entre les personnages. Peu de choses sont plus satisfaisantes que d’écouter les autres partager des secrets embarrassants sur leur vie privée.
– Une histoire pleine d’idiots et de blagues stupides. Qui a dit que sauver le monde devait être ennuyeux, sombre et terne ?

newgameplay |  RPG Jeuxvidéo

Etat du jeu en Mars 2021

– La première phase du tutoriel est terminé.
– Un graphiste en pixel a été engagé pour créer les portraits des ennemis et des héros.
– Mise à jour de l’interface utilisateur avec de nouvelles polices
– Ajout d’une “kill cam” qui peut zoomer et ajouter des ralentis de temps en temps pour des coups ultimes mortels. Exemple ci-dessous.

portraitszoomothers |  RPG Jeuxvidéo

– Les objectifs actuels sont de terminer la version 0.1 de la démo (Il est très peu probable que j’y parvienne avant la fin du mois de mars, mais je vais essayer.), de l’envoyer aux abonnés de la newsletter afin que les joueurs puissent la tester et faire des retours.

Extrait de l’interview traduit

Pouvez-vous présenter votre projet ?
Guardians of Gridvale est un TRPG avec des mécanismes de timing où les ennemis annoncent leurs mouvements à l’avance et les mettent à jour lorsque le joueur effectue ses actions. Les gens me demandent parfois comment ces jeux ont inspiré ou influencé mon jeu, alors voici une répartition :
Into the Breach : Le gameplay tactique avec les ennemis qui montrent leurs mouvements et l’accent mis sur les capacités qui font plus d’une chose ainsi que les cartes plus petites et plus concentrées.
Paper Mario : Le ton de l’écriture (pas si sérieux) ainsi que les mécanismes chronométrés.
Fire Emblem : Le thème et les graphismes, l’accent mis sur les différentes classes et les dialogues.
Xcom : La structure du jeu en dehors des missions tactiques…

Comment est née l’idée de Guardians of Gridvale ?
J’en avais assez de faire des petits prototypes mobiles et je voulais m’essayer à quelque chose basé sur l’équipe à la manière de Into the Breach / XcomM. Guardians of Gridvale est en fait un mélange de tous mes jeux au tour par tour préférés.

Qu’en est-il de la durée du jeu ? Sera-t-il structuré en missions ? Y aura-t-il quelque chose de secondaire à faire ?
L’idée de base est qu’il y aura des missions scénarisées avec des missions secondaires entre les deux. Un peu comme dans Gears Tactics, si vous y avez joué. Les missions secondaires seront générées de manière procédurale et donneront des récompenses différentes comme des boosts d’expérience, de l’or, de nouveaux objets ou autres. Entre les missions, j’espère mettre en place un système de campement où l’on soigne les blessures de ses unités, où l’on mange, où l’on choisit les unités à emmener et les objets et compétences à équiper pour les missions à venir, ainsi qu’un dialogue plus simple entre les héros.

J’ai un tas de choses que je veux essayer, mais je ne les ai pas encore toutes implémentées et je ne veux pas promettre trop puisque je ne sais pas combien cela va “coûter” en temps de développement. Cette partie pourrait facilement prendre de l’ampleur et devenir trop importante, c’est pourquoi j’ai tendance à ne pas trop en parler… pour le moment.

Comment se passe le développement ? À quel stade en êtes-vous ?
Le jeu est encore plus tôt dans le développement que la plupart des gens ne le pensent. Je me suis concentré sur la mise en place du “squelette” du jeu afin de pouvoir passer à la phase suivante de développement, qui consistera à le remplir de contenu. J’ai encore beaucoup d’ennemis à concevoir (il y aura plus que des gobelins dans le jeu, je vous le promets), des tuiles à dessiner, des niveaux à concevoir, et ne le dites à personne, mais il y aura très probablement plus de 4 héros…

J’ai vu que vous travaillez dur pour une première démo jouable ? Des prédictions à ce sujet ?
J’avais pour objectif de sortir la démo au premier trimestre 2021, mais j’ai réalisé que ça n’arriverait pas. J’ai une autre fille qui arrive, ce qui me laissera moins de temps dans les mois à venir et je ne veux pas faire l’erreur de montrer quelque chose de trop inachevé. D’après mon expérience, les premières impressions ont tendance à perdurer, alors même s’il est encore tôt, je veux peaufiner un peu plus ce jeu pour ne pas décevoir les gens et les décourager complètement. Je dirais que je vais sortir quelque chose avant ou pendant l’été.

Avez-vous l’intention de lancer une campagne de crowdfunding pour le jeu ?
Il n’y aura pas de campagne participative pour ce jeu. Je vais continuer à créer le jeu sur mon temps libre et faire de mon mieux pour maintenir un équilibre sain entre la “vraie vie” et le développement du jeu. Le crowdfunding serait trop stressant pour moi…

Avez-vous mis à l’ordre du jour une date de sortie approximative ? Et sur quelles plateformes le jeu sera-t-il distribué ?
J’espère le sortir en 2022, même si je ne me tuerai pas pour respecter cette date. S’il sort en 2023, c’est bien aussi. J’ai l’intention de le sortir sur Steam d’abord, puis sur les consoles, la Nintendo Switch étant mon objectif ultime. Le mobile est aussi une possibilité, mais je le garde pour la fin.

Guardians of gridvale Affiche

Retrouvez l’intégralité de l’interview en VO sur Turn Based Lovers. Avec leur aimable autorisation.

RPG jeux video killpower |  RPG Jeuxvidéo
Killpower
Joueur depuis très longtemps. Testeur et rédacteur depuis 1999 de RPG, même les pires. Relecteur de nombreux RPG traduits bénévolement.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Tests et avis

Aperçu

0
Envie de laisser un commentaire ? x
()
x