samedi, novembre 27, 2021

TRADUCTION : Qu’est-ce qui fait un bon donjon de RPG ? par RPG Fan

A la recherche d’articles étrangers traitant de RPG, nous sommes tombés sur un sujet de RPGFan qui répond à la question :”Qu’est ce qui fait un bon donjon de RPG ?”. Il nous paraissait donc important de le traduire pour compléter nos articles sur les notions de RPG dans les jeux vidéo.

Laissons maintenant la parole à Josh Louis qui nous propose ce premier article, et même s’il est dommage que l’auteur ne propose que des exemples de jRPG, nul doute que vous ferez le parallèle avec des RPG occidentaux de votre collection personnelle.

Dungeon Crawlers 1 image of characters from Zelda, Pokémon, Tales of Symphonia, and Final Fantasy VII looking onward.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais les RPG avec lesquels j’ai grandi étaient remplis de donjons à explorer, qu’il s’agisse de grottes habitées par des chauves-souris et d’autres bestioles ou de donjons élémentaires traditionnels (grottes de lave, temples d’eau et forêts sombres) remplis de pièges et d’énigmes. L’exploration dans les donjons a toujours été l’un de mes aspects préférés dans tout bon jeu de rôle.

Cela dit, la plupart des RPG auxquels j’ai joué ces dernières années comportaient des donjons médiocres, ce qui m’a amené à me demander ce qui fait un bon donjon de RPG. Cette expérience m’a conduit à ce que vous êtes en train de lire, le premier d’une série qui, je l’espère, portera sur ce qui fait les bons donjons. Ce premier article couvre les éléments que l’on peut prendre en compte lors de la conception d’un donjon. Les articles suivants pourront s’intéresser de plus près à des donjons spécifiques à une série, à des concepts ou à d’autres aspects de la conception de donjons.

Sans plus tarder, commençons à crawler !

Représentation et atmosphère

En ce qui concerne la représentation et l’atmosphère, je trouve que les meilleurs donjons de RPG comportent au moins quelques-uns des éléments suivants : des lieux intéressants, des styles visuels inspirés, une conception sonore de qualité et des thèmes qui jouent dans votre représentation du donjon. Tous ces éléments contribuent à la sensation que procure un donjon lorsque vous y jouez.

Xenoblade Chronicles est un jeu qui intègre efficacement cette représentation et l’atmosphère dans ses zones explorables. Xenoblade n’a pas vraiment de donjons traditionnels, mais plutôt de grandes zones ouvertes remplies de monstres à combattre, d’objets à trouver, de quêtes à accomplir et de secrets à découvrir. Il peut sembler exagéré de considérer ces zones comme des donjons, car elles sont pratiquement à l’opposé de ce que nous considérons comme des donjons traditionnels de jRPG. Pourtant, je voulais trouver un moyen d’intégrer Xenoblade dans cet article, car le jeu réussit si bien à capturer ces éléments.

Shulk standing in Xenoblade Chronicles's Satorl Marsh as the sun sets.
Au coucher du soleil, le marais de Satorl de Xenoblade s’éveille.

Bien que Xenoblade offre de nombreuses zones superbes, le marais de Satorl se démarque pour moi. Lorsque vous arrivez, cela ressemble à un niveau de marécage typique avec des couleurs fades et des ennemis communs (grenouilles, hommes-lézards et créatures type oiseaux bizarres), et cela ne semble pas particulièrement inspiré. Puis le soleil se couche, et l’endroit tout entier prend vie. La musique passe d’un rythme mystérieux et enjoué à un thème d’une beauté envoûtante. Des ennemis puissants se perchent dans les arbres et attendent que le joueur s’approchent. Le gaz qui s’échappe de la tourbière commence à briller, et le lieu entier s’illumine d’une lumière éthérée. C’est époustouflant. Xenoblade intègre efficacement l’idée d’un donjon parfait dans nombre de ses environnements gigantesques, mais Satorl est celui qui me vient toujours à l’esprit.

Xenoblade présente à grande échelle le type de représentation et d’atmosphère qu’une zone de jeu doit offrir. L’autre exemple que je voudrais présenter est à l’opposé du spectre, mais qui parvient à créer un sentiment d’émerveillement similaire dans un cadre beaucoup plus limité c’est Undertale. Je voudrais mentionner en particulier la partie où vous naviguez dans Waterfall. Le style artistique simpliste se prête bien aux sentiments d’isolement et d’émerveillement, surtout avec la palette de couleurs sombres et la musique angoissante en arrière-plan. Le tout culmine avec Undyne qui vous chasse avec des lances de lumière.

Frisk navigating Waterfall in Undertale.
Undertale manages to capture presentation and atmosphere, even with its minimalist design philosophy.

Moments mémorables

À ne pas confondre avec la représentation et l’atmosphère, ces moments mémorables sont un peu comme la sauce secrète qui rend votre repas préféré si délicieux et satisfaisant. Les moments mémorables font que les jeux sortent du lot. Ces moments se produisent souvent dans les profondeurs d’un donjon. D’autres fois, ces moments sont liés au donjon d’une manière telle qu’il est impossible de les séparer du donjon lui-même.

Les grottes de lave de Baten Kaitos : Eternal Wings and the Lost Ocean offrent l’un de mes moments préférés. Les grottes de lave en elles-mêmes sont plutôt faciles à oublier, mais les éléments de l’histoire qui s’y déroulent les scellent dans ma mémoire. Je ne veux vraiment pas la gâcher, mais elle implique une décision assez discutable du personnage principal, Kalas, et c’est une énorme claque que vous prenez. Allez jouer à ce jeu si vous ne l’avez pas fait. Ses donjons offrent de nombreux moments mémorables, comme l’ascension de l’Arbre céleste, le caméo aléatoire de la Tour de DRUAGA à Detourne, le Jardin mystique et le siège du Château Elnath.

Kalas walking through the Lava Caves dungeon in Baten Kaitos: Eternal Wings and the Lost Ocean.
Des grottes de lave plutôt ennuyeuses où Kalas [….]. Sérieusement, allez simplement jouer au jeu.

Cela dit, les donjons peuvent aussi être mémorables pour de mauvaises raisons. Prenez par exemple le Temple de l’eau dans The Legend of Zelda : Ocarina of Time. Bien qu’il s’agisse d’un donjon magistralement conçu qui exige une bonne connaissance de l’espace, de nombreux joueurs s’en souviennent comme d’un exercice de frustration où il faut constamment ouvrir et fermer le menu pour passer des Bottes Kokiri aux Bottes de Fer.

Un autre exemple de donjon malheureusement mémorable est le Temple des Ténèbres dans Tales of Symphonia. Pour combattre le boss, vous devez conduire ses morceaux éparpillés jusqu’au fond du temple. Le problème est que les parties du boss ne peuvent pas suivre votre vitesse de déplacement normale. Ils s’accrochent aux coins et se laissent distancer un peu trop facilement, ce qui rend la tâche difficile pour les amener dans la salle du boss.

A player using the Sorceror's Ring to navigate a dungeon and solve puzzles in Tales of Symphonia.
Pour le meilleur ou pour le pire, vous utilisez l’anneau du sorcier pour naviguer et résoudre les énigmes dans de nombreux donjons de Symphonia.

Des énigmes époustouflantes

Bon, vous avez trouvé le prochain donjon de votre quête pour arrêter le méchant ou collecter le graal sacré. C’est si excitant, non ? Pour progresser, vous devez vous plonger dans les profondeurs du donjon et savoir où aller. Un seul faux pas et vous pouvez vous perdre dans un labyrinthe de couloirs sinueux. Attendez… ce genre de donjon n’est-il pas ennuyeux ?

De nos jours, la plupart des donjons de RPG que j’explore se résument à des labyrinthes remplis de taux de rencontres aléatoires frustrants et d’énigmes occasionnelles. Ces énigmes ne sont généralement pas très intéressantes : vous pouvez activer un interrupteur pour ouvrir une porte de l’autre côté de la carte, ou pousser un bloc sur un interrupteur pour débloquer le chemin. Qu’est-il arrivé aux donjons remplis d’énigmes qui vous font réfléchir dans votre manière de progresser ? Qu’en est-il des donjons qui utilisent des mécanismes de jeu intéressants de manière innovante et passionnante ?

Isaac using Psynergy to move a barrier in Golden Sun.
Dans la série Golden Sun, les sorts de psynergie agissent comme des clés pour des serrures spécifiques, vous permettant de résoudre des énigmes et de naviguer dans les donjons plus efficacement.

Mon exemple préféré de conception d’énigmes qui suscitent la réflexion vient de la série Golden Sun. Dans ce dernier, vous résolvez de nombreuses énigmes dans les donjons en utilisant la Psynergie, le système magique du jeu. Chaque sort de Psynergie agit comme un outil à part entière pour résoudre des énigmes spécifiques. Vous pouvez utiliser le Psynergy Move pour pousser ou tirer une colonne que vous ne pouvez pas atteindre autrement. Vous pouvez utiliser Tourbillon pour souffler les feuilles qui couvrent une entrée secrète du prochain donjon, ou pour libérer une souche que vous pourrez utiliser pour résoudre une autre énigme. Les énigmes les plus passionnantes nécessitent l’utilisation de plusieurs sorts de Psynergy pour être résolues. Par exemple, vous devrez peut-être utiliser Douse pour créer une flaque d’eau, lancer Freeze sur cette flaque et escalader la colonne de glace que vous venez de créer pour combler un fossé auparavant insurmontable. Plus vous collectez de Psynergy, plus vous pouvez résoudre d’énigmes, et plus vous résolvez d’énigmes, plus vous collectez de trucs cool, générant une boucle de jeu plutôt satisfaisante.

Itinéraires, butins ou objectifs secondaires facultatifs

Parfois, l’exploration d’un donjon dépend davantage de ce qui se trouve hors des sentiers battus que de ce qui s’y trouve. Un bon donjon doit vous inciter à l’explorer en profondeur. Peut-être que le donjon regorge de pièces cachées à découvrir, ou peut-être pouvez-vous trouver des objets rares dans le donjon ou sur ses habitants. D’autres fois, un donjon peut vous récompenser en vous donnant des informations sur le lore, l’histoire des personnages et d’autres informations intéressantes. La plupart des donjons de RPG évitent cela, mais les longs couloirs sinueux qui se terminent par un coffre à trésor ne sont pas vraiment inspirés. Mais bon, au moins vous obtenez quelque chose pour avoir fait un détour.

Le manoir Shinra dans Final Fantasy VII est un exemple parfait de donjon qui vous incite à l’explorer. Vous naviguez dans le manoir dans le cadre de la quête principale, afin de découvrir la nature de la folie de Sephiroth et le passé de Cloud. Cependant, un peu d’exploration hors des sentiers battus peut s’avérer extrêmement gratifiant. En explorant le donjon, en résolvant ses énigmes et en battant son boss, vous pouvez gagner un membre supplémentaire dans votre groupe, Vincent Valentine, qui a une histoire tordue que vous ne connaîtrez pas si vous n’explorez pas le manoir.

Cloud, Yuffie, and Vincent fighting insect monsters in Final Fantasy VII.
Vincent et Yuffie sont techniquement des personnages optionnels dans Final Fantasy VII ; vous n’avez besoin d’aucun d’entre eux pour terminer la quête principale.

Vous pouvez également rencontrer des donjons totalement optionnels. Par là, j’entends qu’il est possible de ne pas faire le donjon même en terminant la campagne principale. Il y a quelque chose de spécial à tomber sur un donjon aléatoire dans l’overworld que vous n’avez aucune raison de visiter en dehors de l’appel de l’aventure ! Les vrais grands jeux de rôle vous incitent à sortir des sentiers battus.

Des combats de boss durs comme la pierre

Il n’y a rien de mieux que de naviguer dans un donjon complexe et de vaincre de nombreux ennemis redoutables pour être défié à la fin par un boss massif et effrayant qui vous donne du fil à retordre. Un combat de boss stimulant peut faire ou défaire votre impression d’un donjon par ailleurs costaud à bien des égards. Si le combat est trop facile, le donjon peut sembler décevant. Si le combat est trop difficile, il peut vous mettre de mauvaise humeur. Par conséquent, les jeux doivent trouver un équilibre et s’assurer que le boss d’un donjon représente précisément le sentiment que le donjon tente d’évoquer.

The player encountering Articuno in Pokémon: Let's Go, Eevee!
La découverte d’un Pokémon légendaire caché est toujours un plaisir.

Mais ce qui est le plus excitant, c’est de naviguer dans un donjon optionnel ou une longue quête annexe et de rencontrer un super boss exigeant à la fin. Curieusement, beaucoup de jeux Pokémon réussissent cela. Vous trouvez plusieurs Pokémon légendaires à la fin de longs donjons qui mettent à l’épreuve votre connaissance, votre progression et la gestion des ressources. Par exemple, lorsque vous trouvez Mewtwo à la fin de la Grotte Céruléenne dans Pokémon Rouge et Bleu, leurs remakes, et Pokémon Jaune, votre groupe est probablement déjà épuisé par les puissants Pokémon sauvages qui peuplent le donjon. Imaginez maintenant que vous ne vous contentez pas de vaincre Mewtwo, mais que vous l’attrapez aussi. Bien sûr, vous pouvez le frapper avec une attaque super efficace et l’assommer rapidement, mais pourquoi prendre la peine de le traquer si vous n’avez pas l’intention de l’attraper ?

De plus, les boss de donjon peuvent tester votre compréhension des mécanismes que le donjon met en avant. La série Legend of Zelda en est le parfait exemple. Link trouve souvent des objets qui lui permettent de traverser les donjons et d’en percer les secrets, et les boss de donjon testent souvent votre maîtrise de ces objets. Pour réussir à vaincre de nombreux boss de donjon, il faut maîtriser ces objets, ce qui est souvent très valorisant.

Link fighting Diababa in The Legend of Zelda: Twilight Princess.
La plupart des boss de The Legend of Zelda : Twilight Princess testent votre maîtrise de l’objet clé du donjon.

Quels sont vos donjons préférés ?

La conception d’un donjon n’est pas une mince affaire, et je suis sûr qu’il y a plus de choses à faire que je ne peux l’imaginer. Néanmoins, je pense que ces aspects établissent une base solide pour ce que nous pouvons (ou devrions) attendre d’un donjon de jeu de rôle idéal. Bien sûr, il n’y a pas deux jeux identiques, et certaines séries peuvent être supérieures à d’autres en ce qui concerne certaines facettes de la conception des donjons. Néanmoins, je pense qu’il est raisonnable de s’attendre à ce que la plupart des RPG respectent au moins certains de ces principes de conception de donjon.

Alors, chers joueurs de RPG, quels sont vos aspects préférés de la conception des donjons de RPG ? Quels sont les meilleurs donjons que vous aimeriez que l’équipe de RPGFan examine de plus près ? Nous serions ravis d’entendre vos idées, et vous pouvez les partager avec nous sur toutes les principales plateformes de médias sociaux !

RPG jeux video killpower |  RPG Jeuxvidéo
Killpower
Joueur depuis très longtemps. Testeur et rédacteur depuis 1999 de RPG, même les pires. Relecteur de nombreux RPG traduits bénévolement.

1 COMMENTAIRE

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments

Tests et avis

Aperçu

1
0
Envie de laisser un commentaire ? x
()
x