dimanche, mai 29, 2022

TRADUCTION – King Arthur : Knight’s Tale : histoire et lore, interview par NeocoreGames

NeocoreGames nous propose une interview interne portant sur l’histoire de King Arthur : Knight’s Tale qui sortira le 29 mars prochain. Et comme elle n’est pas en français, on s’autorise à la traduire. Viktor Juhász, concepteur de la narration, répond aux questions les plus importantes au nom de l’équipe chargée de l’histoire, sept questions sur l’histoire et la place de ce jeu par rapport à leurs autres titres.

Lore

King Arthur : Knight’s Tale emmène la légende arthurienne dans une direction nouvelle et passionnante, pouvez-vous présenter brièvement l’intrigue et le cadre du jeu ?

King Arthur : Knight’s Tale commence là où la plupart des contes arthuriens se terminent, après la bataille de Camlann qui fut l’ultime escarmouche entre le roi d’hier et de demain et son ennemi juré, Sir Mordred. Il existe plusieurs versions de cette légende, mais la plupart d’entre elles se terminent lorsqu’Arthur tue Mordred mais reçoit également une blessure mortelle. La mystérieuse Dame du Lac, la puissante enchanteresse qui a jadis offert Excalibur à Arthur, fait transporter le roi Arthur blessé sur son île magique, Avalon, où les pouvoirs de guérison de la terre peuvent le ramener à la santé et où l’ancien et futur roi reviendra défendre Britannia en cas de besoin.

L’idée principale de Knight’s Tale était pour moi la question qui anime les conteurs : que s’est-il passé après tout cela ? Et si ce grand plan n’avait pas fonctionné comme prévu ? Et si le roi d’autrefois et de demain était resté coincé quelque part entre la vie et la mort, devenant quelque chose qui ne pouvait pas être guéri et ne pouvait pas mourir ? J’ai imaginé un monarque se tordant de douleur sans fin, devenant lentement fou, un roi aux pouvoirs d’un autre monde piégé sur une île imprégnée et façonnée par la magie, qu’il commencera lentement à transformer en son cauchemar.

C’est ici que la Dame du Lac entre à nouveau en scène. Elle est devenue impuissante dans son propre domaine et assiste, impuissante, à la destruction de tout par le roi. Elle a besoin de quelqu’un qui puisse arrêter Arthur avant qu’Avalon ne succombe à ses rêves fiévreux. Parfois, la seule option est loin d’être la solution la plus idéale : la Dame, très inquiète, décide de faire revenir l’ennemi juré du roi. Après tout, Sir Mordred a presque terminé le travail, alors qui pourrait être un meilleur candidat pour affronter la terrible représentation d’Arthur lui-même ?

Quelles ont été les principales sources d’inspiration de cette adaptation unique de la légende arthurienne en dark fantasy ?

Autant que je m’en souvienne, l’idée est née en 2018, lors d’une discussion informelle sur la façon dont devraient se présenter les décors potentiels de notre prochain jeu. La direction avait déjà été fixée à ce moment-là, alors nous avons réfléchi à un monde de dark fantasy penchant vers le grimdark, avec des héros, de la magie et des monstres. Nous avions déjà commandé plusieurs œuvres d’art conceptuelles à nos talentueux artistes qui avaient travaillé sur des idées ancrées dans le médiéval fantastique sombre. L’une de ces œuvres représentait une salle du trône en ruines avec un cadavre de dragon colossal étalé parmi les décombres. “Et si cet endroit était Camelot ?”. C’est la question qui a tout déclenché, donnant naissance à un royaume déchiré par la guerre, des chevaliers déchus et un roi mourant.

6a41359e6f7a26e2ea2620cef5e85f3e |  RPG Jeuxvidéo

Cela fait un moment que NeocoreGames n’a pas fait de jeu sur le Roi Arthur. Comment Knight’s Tale se situe-t-il par rapport à ces anciens titres ?

Knight’s Tale raconte une histoire indépendante et il est totalement compréhensible sans être familier avec l’un de nos précédents jeux du Roi Arthur. Ces jeux se déroulaient dans le royaume guerrier de la mystique Britannia et décrivaient l’ascension et les conquêtes de l’ancien et futur roi. Knight’s Tale se déroule après la dernière bataille de Britannia et l’histoire est liée à l’île mystique d’Avalon. Il reprend les principaux personnages, factions, créatures mythiques et troupes de notre propre mythologie arthurienne, mais les place dans un tout nouvel environnement. Knight’s Tale est absolument compréhensible pour les nouveaux venus, et pour les joueurs de nos précédents jeux arthuriens, il offre également une grande quantité d’éléments familiers.

Mordred joue un rôle central dans Knight’s Tale, et apparemment un rôle héroïque. Pourquoi a-t-il été choisi pour ce rôle ? Qu’est-ce que l’équipe chargée de l’histoire trouve de fascinant chez lui ?

L’idée, comme la plupart des suggestions qui alimentent le processus de réflexion de l’équipe chargée de la narration, est née d’une conversation inspirée entre János Tóth, mon collègue concepteur narratif, et moi-même, il y a quelque temps. À l’époque, j’avais déjà réfléchi au roi fou et mourant et à sa terrible influence sur Avalon, mais j’avais l’impression que, même s’il valait la peine d’en faire le grand méchant et d’envoyer les chevaliers de la Table ronde contre leur ancien roi et ami, cela semblait aussi… un peu trop facile. C’est alors que János a eu l’idée de ramener le redoutable Sir Mordred d’entre les morts, de lui donner sa propre histoire de chevalier, et avec cela, une chance de rédemption (ou la chance de continuer ses terribles méthodes) et alors tout s’est mis en place.

b8452a42357e2d82feb1408e8435a790 |  RPG Jeuxvidéo

Maintenant, Arthur lui-même est dépeint comme un roi fou éternel, présenté comme l’antagoniste principal. Avez-vous peur que cela soit trop extravagant pour les fans hardcore d’Arthur ? Quel a été le processus de réflexion derrière cette nouvelle version ?

Nous admettons que c’est un point de vue assez radical ! Bien que la mythologie arthurienne ait un roi éternellement blessé, le Roi Pêcheur, il s’agit donc d’un clin d’œil à ceux qui aiment les contes arthuriens. L’histoire offre également des réponses aux raisons pour lesquelles le roi se retrouve dans ce scénario cauchemardesque, en reliant les événements à des événements beaucoup plus sombres en arrière-plan. Lorsque nous avons décidé de procéder à des ajustements radicaux de la mythologie, nous voulions également que ces changements servent l’intrigue. D’autre part, avec toutes les différentes interprétations de la mythologie arthurienne qui existent (et chaque mois qui passe semble en proposer une nouvelle, ce qui est absolument passionnant !), nous espérons qu’en jouant avec les éléments familiers, nous pourrons offrir un regard neuf sur ce thème.

Quel est le rapport entre les éléments arthuriens classiques et le matériel original ? Y a-t-il des personnages ou des lieux que nous pourrions reconnaître du mythe (ou des jeux précédents) ?

Nos précédents jeux du Roi Arthur étaient déjà des remixes colorés de la mythologie arthurienne, mêlant dark fantasy, légendes celtiques, romances médiévales, le Morte d’Arthur et quelques idées légèrement anachroniques. Ces jeux étaient fortement axés sur la fantasy, et en transportant les principaux personnages de la mythologie arthurienne sur l’île magique d’Avalon, la part de contenu original est devenue plus importante. Cependant, tout cela reste ancré dans les légendes. L’un des aspects les plus passionnants de la conception narrative a été d’incorporer autant de nos personnages existants et de nos lieux caractéristiques dans une toute nouvelle histoire, alors oui, il y aura des visages et des thèmes familiers. Et il ne s’agit que de la campagne principale, car la fin du jeu présente des personnages bien connus, notamment ceux de la mythologie.

b39235c25b5dac7cd1b36ec8a574667d |  RPG Jeuxvidéo

Le rôle du joueur dans ce jeu englobe des décisions morales et de la diplomatie. Verrons-nous des changements dans l’histoire au cours des différentes phases de jeu ?

Les principaux jalons de l’histoire sont posés : après tout, il s’agit de Mordred qui essaie de trouver et de détruire le roi Arthur. Mais le jeu offre des choix significatifs pour résoudre les problèmes, et ces décisions influencent tout dans la campagne, du ton de l’histoire à la disposition réelle de la Table ronde de Mordred. Et comme chaque héros a une personnalité très forte, certaines combinaisons peuvent conduire à des querelles qui bouleversent cette configuration, et dans des circonstances particulières, ces décisions peuvent également débloquer des scénarios ou des héros uniques. Le récit s’adaptera à ces changements et évoluera, de sorte que les personnages, les options de gestion, les ressources et les objets magiques peuvent varier d’une partie à l’autre.

RPG jeux video killpower |  RPG Jeuxvidéo
Killpower
Joueur depuis très longtemps. Testeur et rédacteur depuis 1999 de RPG, même les pires. Relecteur de nombreux RPG traduits bénévolement.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Tests

Articles et vidéo

0
Envie de laisser un commentaire ? x
()
x