lundi, septembre 27, 2021

PRESENTATION : The Curse of Feldar Vale

Les amateurs de la licence Donjons et dragons vont encore être tout excités, avec The Curse of Feldar Vale, un RPG tactique développé par Ian C Pook et édité par Paphian Games à qui l’on doit déjà un autre RPG stratégique oldschool : The Qaedon Wars – The Story Begins, qui est sorti en septembre 2019.

Et comme ce dernier, ce nouveau titre solo prévu pour sortir le 10 mai prochain sur Steam est librement basé sur la licence gratuite de Donjons et Dragons (OGL première et seconde édition) et vous proposera de prendre en main une équipe de 4 à 6 aventuriers débutants pour partir lever la malédiction qui s’est abattue sur Feldar Vale. On retrouve un jeu en 2D, à base de tuiles, peint à la main, en vue de dessus, comme au bon vieux temps des wargames, avec une richesse assez importante comme en témoigne sa bande-annonce et ses caractéristiques.

C’est peut être l’occasion de profiter du Festival des jeux Steam (oui, encore lui), pour tester sa démo et voir ce qu’il a dans le ventre. La démo vous permet de créer votre groupe et de jouer quelques tours dans la ferme de Darrett. Et l’action commence immédiatement !

CARACTERISTIQUES :

La malédiction de Feldar Vale se déroule sur le monde de Qaedon, mille ans avant le grand cataclysme. Connue sous le nom d’Âge du chaos, les humains, les peaux vertes et toutes sortes de monstres se battent pour survivre en ces temps troublés. La vallée, autrefois paisible, est aujourd’hui assaillie par des créatures maléfiques et des événements maléfiques, alors qu’une ancienne malédiction se déchaîne sur la terre.

Formez un groupe de 4 à 6 personnages pour vous aventurer dans la vallée à la recherche de la gloire et de la fortune ou, plus probablement, pour trouver juste assez de pièces pour mettre de la nourriture dans votre assiette. La malédiction de Feldar Vale propose un jeu à l’ancienne avec des graphismes rétro en 2D dessinés à la main.

Et si vous pouvez vaincre la malédiction, exportez votre groupe vers la prochaine aventure – Mystery at Morgoth (en développement, à venir en septembre 2021).

  • Des heures de jeu avec de nombreux lieux à visiter et de nombreuses quêtes à entreprendre.
  • Construisez votre groupe à partir des races traditionnelles de D&D (Humain, Elfe, Nain, Demi-Elfe ou Demi-Elfe).
  • Utilisez vos Guerriers pour battre l’ennemi, vos Voleurs pour se faufiler à l’abri des regards ou vos Clercs pour renvoyer les morts-vivants.
  • Obtenez de la puissance et de la magie avec vos mages de batailles ou de la magie pure avec vos Mages moins aptes au combat.
  • Recrutez des unités à classe unique ou à classes multiples comme le Guerrier/Voleur.
  • Rencontres tactiques au tour par tour sur des grilles carrées où chaque décision compte.
  • Aventurez-vous dans des lieux terrestres, explorez des bâtiments ou combattez dans des donjons sombres.
  • Gardez votre groupe approvisionné (les héros affamés ne se battent pas aussi efficacement que ceux qui sont bien nourris !)
  • Des centaines d’objets à trouver pour votre groupe.
  • Des dizaines de sorts pour vos Battlemages, Clercs et Mages afin de faire exploser l’ennemi ou d’aider votre groupe.
  • Remplissez vos coffres de Qaedi (la monnaie mondiale) en pillant vos ennemis.
  • Mort permanente pour les unités, sauf si vous pouvez vous permettre la Résurrection !
  • Des dizaines d’options pour personnaliser le jeu.
  • Des règles avancées optionnelles pour changer votre façon de jouer.
  • Personnalisez chaque membre de votre groupe au fur et à mesure qu’il monte en niveau grâce à l’expérience du combat.
  • Des dizaines d’attributs pour chaque unité couvrant leur qualité physique, leurs capacités, leur mouvement, leur protection et les modificateurs de combat.
  • Equipez vos unités de toutes sortes de goodies en utilisant un inventaire variable avec jusqu’à 23 emplacements par unité.
  • Construisez des livres de sorts pour vos lanceurs de sorts à partir de trois écoles de magie : Arcane, Divine et Planaire.
  • Combattez des dizaines d’ennemis, dont beaucoup sont basés sur des créatures originales de D&D.
  • Tentez de résoudre des pièges à la fois mécaniques et magiques.
  • Guides détaillés pour les joueurs en jeu (Répertoire des objets, Compendium de sorts).
  • Système d’aide pour chaque sort, objet et capacité.
  • Système d’info-bulle personnalisable.

…et bien plus encore !

Un mot du développeur qui présente la différence entre The Qaedon Wars et The Curse of Feldar Vale

… nous avons pensé mettre en évidence certaines différences dans ce jeu par rapport à The Qaedon Wars que nous avons utilisé comme moteur de base. The Curse of Feldar Vale a un système de quêtes plutôt que d’objectifs par bataille, chaque quête faisant partie de l’histoire de fond. Certaines sont facultatives et d’autres doivent être accomplies pour terminer le jeu.

  • Le jeu n’est pas linéaire, de sorte que les quêtes n’ont pas à être accomplies dans un ordre précis.
  • Le temps joue un rôle important dans la Malédiction avec une horloge du monde réel, le cycle Jour/Nuit et ainsi de suite.
    Votre “armée” est limitée à un groupe de 6 personnages maximum et à 8 niveaux. Les personnages multi-classes comptent pour 1 niveau par classe. Nous avons introduit la classe Battlemage qui utilise la magie planaire (seul l’ennemi avait cette classe à Qaedon).
  • De la même manière que pour D&D, les lanceurs de sorts doivent maintenant mémoriser leurs sorts avant le combat. Les Mages/Mages de batailles ont un choix limité de sorts et doivent en acquérir de nouveaux à partir des parchemins. Les clercs peuvent choisir parmi tous les sorts disponibles.
  • Lors du repos du groupe, vos lanceurs de sorts peuvent modifier leurs sorts en vue de la prochaine rencontre, et tous les membres du groupe peuvent récupérer des points de vie et de mana. Notez que vous ne pourrez pas toujours vous reposer quand vous le souhaitez (une bande d’orques à proximité rendrait le sommeil un peu difficile !).
  • Votre groupe doit être ravitaillé. Gardez un oeil sur vos rations ou votre performance au combat commencera à en souffrir !
  • Le groupe partage un inventaire (le sac à dos du groupe), ce qui facilite grandement la gestion de l’inventaire.
  • Les objets de l’inventaire sont regroupés par article, ainsi 10 épées apparaîtront comme 1 avec un pion contre l’unité.
  • Les unités volantes peuvent désormais être attaquées en mêlée (attention à la règle des volants avancés qui sera disponible dans le prochain jeu Mystery at Morgoth et qui rendra les volants plus intéressants).
  • Sur le champ de bataille, la hauteur joue un rôle important, chaque différence de “pas” entre une unité en attaque et une unité en défense augmentant l’attaque de +10%. Par exemple, une unité debout sur une table (H1) causera 10% de dégâts supplémentaires à une unité au sol (H0).
  • Le type de terrain a peu d’importance dans The Curse of Feldar Vale. Chaque unité a jusqu’à 4 vitesses de mouvement différentes (similaire à D&D). Il s’agit de Terre/Air/Eau/Sans.
  • Les clercs peuvent maintenant renvoyer les morts-vivants. La mécanique est très similaire à D&D avec des chances de succès basées sur le niveau de l’Ecclésiaste et le type et le niveau des ennemis morts-vivants.

4 Commentaires

S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
code34

C’est certains niveau graphique ce jeu ne casse pas la baraque. Mais sur le fond, il y a des éléments solides d’un jeu au tour par tour. A voir dans la version définitive / complète, ça pourrait être une très bonne surprise.

trackback

[…] annoncer que d’ici un ou deux jours, leur démo de The Curse of Feldar Vale, (revoir notre présentation), va être modifiée pour durer un peu plus longtemps (25% en plus) et qu’elle comprendra des […]

trackback

[…] aujourd’hui que sort le RPG stratégique oldschool The Curse of Feldar Vale et une démo est accessible pour les […]

Autres news

4
0
Envie de laisser un commentaire ? x
()
x