Fallout Apocrypha est une publication en ligne sur Medium de Chris Avellone. Dans l’esprit de la Bible de Fallout, Fallout Apocrypha se veut une continuation des réponses aux questions de la communauté, et l’auteur la met à jour avec les nouvelles questions qui lui sont posées sur Twitter. On vous traduit donc une floppée de nouvelles questions auxquelles répond cet auteur qui a participé aux histoires et dialogues de tant de RPG. On y apprend également son avis sur Fallout 3 et Fallout 4.

1*3mZzVdEao2Xl8N3OcZ 4jQ |  RPG Jeuxvidéo


Bien des années avant la Grande Guerre de 2077, plus précisément à la fin des années 90 et quelques années avant le début du nouveau millénaire (2002, en fait), à une époque où tout ce qui concernait Fallout semblait ne mener nulle part chez Interplay, j’ai travaillé sur une série de publications intitulée “Maintenir la notoriété de Fallout à un niveau élevé (et aussi tester la réaction de la communauté aux idées)” appelée la “Bible de Fallout“.

La Bible de Fallout contenait de nombreuses questions de la communauté, des informations spécifiques sur le développement et la conception de Fallout 1 et 2, et d’autres choses qui semblaient intéresser la communauté Fallout (vous).
Et c’est ainsi qu’est née la page “Fallout Apocrypha“. Je n’ai été initié à Medium que récemment, mais cette “page” est un répertoire de toutes les questions que l’on me pose, des faits et autres choses amusantes sur Fallout qui ont pu se produire dans Fallout 1, 2, Tactics (que j’ai vu se développer et sur lequel j’ai eu quelques idées) et New Vegas. Il est beaucoup plus facile de rechercher des informations que sur la plupart des sites de médias sociaux, ce qui n’est pas négligeable.

Cet apocryphe est-il une référence ? La bible de Fallout l’est-elle également ?
Ni ce livre, ni la bible de Fallout ne sont des références. Ils ne font que compiler des informations et des faits issus du développement.
Si vous cherchez à savoir ce qui fait référence et ce qui ne l’est pas, alors le contenu réel des jeux de Bethesda ou soutenus par Bethesda (F3, NV, F4, 76) sont les sources auxquelles vous devez vous référer (F1, F2, Tactics ne sont pas nécessairement des références).

Bethesda a-t-il “baisé” Obsidian au niveau du bonus sur Metacritic ?
Non. Le “bonus Metacritic” était validé si le jeu obtenait un score supérieur à 84. C’est quelque chose que Bethesda a offert en plus du contrat de New Vegas. Nous ne l’avons pas demandé, ils l’ont offert, et c’était notre responsabilité d’atteindre ce score. Nous avons dû procéder à des licenciements chez Obsidian à cette époque, mais le bonus de Metacritic n’aurait pas empêché cela.

Combien de personnes de New Vegas sont encore chez Obsidian ?
Au 9 avril 2022, une vingtaine, je crois, sur une équipe initiale d’environ 70 personnes. Les autres ont soit démissionnées, soit été mises à pied, soit ont été licenciées. Plusieurs de ces personnes restantes ont été des personnes clés dans le développement de New Vegas et Obsidian avec également Leonard Boyarsky et Tim Cain à bord, même si les deux sont sur Outer Worlds (2), qui sont les créateurs originaux de Fallout.

Je parie que vous détestez Bethesda pour ce qu’ils ont fait à Fallout ?
Au contraire, ils l’ont maintenu en vie et ont ajouté une couche d’exploration en monde ouvert bien plus profonde que tout ce que nous avions été capables de faire chez Interplay.
De plus, le département marketing de Bethesda a donné une impulsion bien plus forte que tout ce qu’Interplay aurait pu faire, et a sans doute aidé Fallout à se faire apprécier du grand public plus qu’Interplay n’aurait jamais pu le faire. Ce n’est pas pour rien que l’on peut voir des t-shirts Fallout chez Target, et ce n’est pas peu dire (que vous soyez d’accord ou non pour dire que c’est un succès) !

Avez-vous joué à Fallout 3 ?
Oui.

et euh … que pensez-vous de Fallout 3 ?
Ma critique positive serait que pour chaque chose qui m’a initialement dérangé, il y avait une solution ou un outil pour la contrebalancer. Par exemple, j’étais en train d’explorer Hubris Comics, j’ai laissé tomber mon Power Fist pour pouvoir récupérer du butin supplémentaire, puis je suis revenu et je ne l’ai pas retrouvé sur le sol. J’étais énervé. Je me suis alors souvenu que Dogmeat avait la possibilité d’aller “chercher” les armes existantes dans l’environnement et de les ramener. Je lui ai donc demandé d’aller chercher le Power Fist pour moi, et il l’a trouvé en 5 secondes. Génial. Le jeu mettait suffisamment d’options et d’outils à ma disposition pour que je m’amuse, quels que soient les défis à relever, alors je ne peux pas en demander plus.

Les points négatifs : La respiration de Dogmeat si vous n’ajustez pas les curseurs de son. La minuscule maison modèle dans Minefield ne contient rien de spécial. N’importe qui armé d’un lance flammes peut botter mon cul de spécialiste, et donc, peut me baiser le cul. C’était déroutant de trouver son chemin dans Megaton, bien qu’il y ait de beaux décors et que je m’y sois habitué. J’ai joué avec un personnage à 4 en ST et je l’ai regretté, mais cela m’a fait apprécier davantage le boost ST de l’alcool (c’est la première fois que je considère l’alcool comme une drogue viable dans un système de jeu) et m’a aussi fait apprécier les Buffouts.

Je suis nul au mini-jeu Science, ce qui est une horrible confession pour un étudiant en anglais. J’ai pensé que Hubris Comics aurait dû contenir plus de numéros de Grognak, même si j’ai beaucoup aimé le courrier des fans et le jeu d’aventure textuel qu’il contient. Je n’ai pas aimé ne pas pouvoir tuer Amata ou Andy le Robot dès le début parce que je les déteste tous les deux. Je n’ai pas aimé que le premier compagnon potentiel soit un compagnon avec un mauvais karma et coûteux, mais ensuite , le double objectif d’être un connard et de grappiller un millier de capsules est devenu un appât et un défi pour essayer de l’obtenir. Quand j’ai eu Jéricho, j’ai eu l’impression de l’avoir mérité comme compagnon.

Je pense que Réparer a pris trop de valeur en tant que compétence, mais c’est mieux que dans Fallout 1 et 2, donc je préfère que ça reste une compétence bancale (comme Docteur dans F2). Peut-être parce que j’aborde la question du point de vue du développement, je m’en fichais, mais je pense que le plafond de niveau a rebuté un certain nombre de personnes, tout comme le fait de ne pas pouvoir jouer après et continuer le jeu jusqu’à la sortie de Broken Steel. Certains lieux ont brisé the 4th wall (Dunwich, que j’ai aimé jouer, mais pas les prémisses).

Les points positifs : Ouvrir l’immersion et vous réintroduire dans le monde de Fallout. Dans Fallout 1 et 2, certaines compétences étaient systématiquement défectueuses ou particulières, mais elles ont été corrigées dans F3 (par exemple, Réparer et Médecin contre Premiers Secours dans Fallout 2).

Le voyage rapide : J’avais l’impression que mes compétences comptaient en général. Le son XP de la cloche de la cuisine. J’aime encore plus les radiations dans F3, elles me font prêter une attention particulière à l’environnement,. J’ai adoré le jeu d’aventure textuel Grognak, j’ai adoré les barkstrings* avec Gutsy et Robobrain, j’ai aimé l’utilisation de la radio et la réactivité aux actions du joueur. Cela semblait une manière élégante de renforcer vos actions dans le monde, tout comme d’introduire un méchant que vous ne pouviez pas immédiatement éliminer.

J’ai aimé beaucoup de moments dans le jeu, y compris le fait d’être soudainement entouré par les habitants effrayants d’Andale après être entré dans le sous-sol de la ville. Je n’ai jamais pensé qu’un quartier rempli de mines serait un bon lieu d’aventure. J’ai aimé la juxtaposition de lieux banals du monde réel et leur transformation en donjons (terrains de camping, école de Springvale, Super Duper Mart). J’ai aimé traquer les signaux de transmission radio pour obtenir des récompenses.

Nerd Rage m’a surpris en tant que compétence : je l’ai choisi par défaut à un seul niveau afin de pouvoir larguer des grenades sur moi-même pour augmenter ma capacité de charge et je l’ai trouvé étonnamment utile pour sauver mes fesses lorsque je suis tombé dans une embuscade. Le DLC the Pitt, surtout la vue d’ouverture en traversant le pont, est incroyable. J’ai aimé le mini-jeu de crochetage. Le cimetière d’Arlington m’a vraiment touché, et en tant que lieu, il m’a fait comprendre la futilité de la guerre – le simple fait de voir toutes ces tombes avec Washington qui s’étend derrière m’a fait me sentir vraiment mal.

J’ai adoré tirer avec mon fusil de combat sur un bus avec 5 goules coincées sur l’autoroute de Dupont Circle en contrebas et voir l’écran entier s’embraser. J’étais constamment récompensé pour avoir exploré l’environnement. Il y avait toujours au moins trois choses à voir à l’horizon que l’on voulait aller voir. Je ne pensais pas que j’aimerais Liberty Prime, mais l’aspect Géant de fer a fonctionné pour moi et m’a fait faire un tour complet. J’ai aimé que la Confrérie campe au Pentagone. Le panneau à l’intérieur des abris portables anti-bombes m’a fait sourire. J’ai aimé l’aspect “bandits du temps” du vaisseau-mère Zeta. Voir Dogmeat en feu, un être si dur qu’il ne se souciait même pas d’être en feu. J’ai aimé jouer le rôle d’un alcoolique psychorigide et assassiner les gens de la caravane pour des choses dont je n’avais même pas besoin. J’ai pensé que la bière était utile pour améliorer mon ST et transporter du butin. J’ai aimé les competences Well-Rested, Shiskebab rocks , tap and burn.

Ah oui, les “barricades”… Je n’ai jamais eu que de la haine pour les “barricades” jusqu’à ce jeu. Elles bloquent ma progression. J’emmerde les “barricades”. Mais dans F3, elles sont comme une sucrerie. Les conteneurs sont généralement encastrés dans les décombres des barricades, ce qui était un excellent moyen de transformer quelque chose de détesté en une opportunité de loot. Une bonne idée dans le level design.

* Qu’est ce qu’un Barkstring ?
Différents studios ont des noms différents pour cela, mais c’est l'”aboiement” (généralement une ligne de texte ou de voix) qui flotte au-dessus d’un personnage ou qu’il fait sans entrer dans une fenêtre de dialogue réelle.

Avez-vous joué à Fallout 4 ?
Environ 3 heures, puis j’ai arrêté à cause d’un problème de conception de niveau ou de rencontre et je n’y suis jamais retourné.

Avez-vous joué à Fallout 76 ?
Non.

Que savez- vous de New Vegas 2 ? Allez… Dîtes-nous maintenant !
Rien. Sauf qu’il ne s’appellera probablement pas “New Vegas 2“. Je pense qu’un tel jeu nécessiterait le soutien de Bethesda, même s’ils sont détenus par Microsoft. Je sais que les gens supposent que Phil Spencer pourrait simplement forcer Bethesda à faire quelque chose, mais ce n’est pas le modèle de fonctionnement des studios que Microsoft a acquis.

Administrateur de RPG jeux vidéo. Très vieux Joueur depuis le siècle dernier. Testeur et rédacteur depuis 1999 de RPG, même les pires. Relecteur de traductions de nombreux RPG vidéo. Ancien président de RPGFrance, et ancien rédacteur de Dagon's Lair.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments