vendredi, décembre 9, 2022

VIDEO – Chernobylite vs réalité : Vidéo 3, la centrale nucléaire de Tchernobyl

Après le café et la colonie de vacances, voici la centrale nucléaire de Chernobylite. On vous conseille d’ailleurs le documentaire/drame TChernobyl de Craig Mazin qui explique parfaitement l’histoire de la pire catastrophe causée par l’homme.

7242bc0902ad7407399ff3cbb21792d3d9aa2483 |  RPG Jeuxvidéo

La centrale nucléaire de Tchernobyl est un point central de la zone d’exclusion de Tchernobyl, une zone aujourd’hui désolée qui était autrefois pleine de vie et d’espoir. La ville de Pripyat a été fondée à proximité pour abriter les ouvriers de l’usine et leurs familles ; le neuvième « Atomgrad » (une ville fermée) en Union soviétique. Ils n’avaient aucune idée de ce que l’avenir leur réservait.

La centrale électrique se composait de quatre réacteurs RBMK-1000 qui produisaient environ 10 % de l’électricité de l’Ukraine. La construction a commencé en 1970 et a été planifiée jusqu’en 2010 avec un total de 12 réacteurs. L’explosion du réacteur n°4 en 1986 a enterré ces plans à jamais.

Comme beaucoup de grandes catastrophes, la catastrophe de Tchernobyl n’est pas arrivée sans prévenir. Plusieurs incidents dangereux ont eu lieu au début des années 1980, valu à la centrale de Tchernobyl la réputation de « l’une des centrales nucléaires les plus dangereuses d’URSS » selon le gouvernement de Moscou.

En 1986, une série d’erreurs coûteuses a finalement fait exploser le réacteur n°4 et le gouvernement soviétique a été très lent à réagir. Il a fallu une journée pour commencer à évacuer Pripyat à proximité. Il a fallu trois jours pour le dire au monde, et seulement après que la Suède ait demandé pourquoi ils obtenaient des lectures radioactives anormalement élevées à Stockholm.

Une fois l’incendie du réacteur maîtrisé et les décombres dégagés, le réacteur n° 4 a été rapidement recouvert d’une structure en acier et en ciment qui a été construite en moins de 8 mois avec des liquidateurs travaillant par tranches de 5 à 7 minutes. En 2016, la structure vieillissante a été recouverte par le sarcophage en acier New Safe Confinement ; c’est cette structure qui figure dans Chernobylite.

Ce qui peut surprendre, les réacteurs n° 1 à 3 sont restés en service même après l’explosion du réacteur 4 – l’Union soviétique ne pouvait pas se permettre de fermer la centrale à la fois sur le plan du service et sur le plan financier. Pourtant, 1991 a vu un incendie de turbine dans le réacteur n ° 2, entraînant son arrêt définitif par la suite et le dernier clou dans le cercueil de la centrale. C’était la même année que l’Ukraine a obtenu son indépendance de l’Union soviétique et, maintenant dirigée par des réformateurs ambitieux, des pressions internes et externes ont été exercées pour finalement fermer la centrale électrique instable. En 2000, la centrale a produit sa dernière étincelle d’électricité.

La vie continue et le temps guérit très lentement les blessures de la zone d’exclusion. Aujourd’hui, les touristes peuvent visiter la centrale de Tchernobyl, et récemment ils peuvent même mettre les pieds dans le tristement célèbre réacteur n°4 pour un très bref instant et en tenue de protection.

Avez-vous été ou prévoyez-vous de visiter Tchernobyl? Jouez à Chernobylite et voyez à quoi vous pouvez vous attendre dans la version numérisée en 3D de la région.

Zemymy
Zemymy
Administratrice du site. Correctrice et rédactrice de news. The boss of the modération.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Envie de laisser un commentaire ? x