mercredi, juillet 28, 2021

BIG NEWS – Stoneshard, Brynn Lore, partie 2

Pour faire suite à cette big news au sujet de Stoneshard, on poursuit la découverte de la ville de Brynn avec la mise en lumière de quelques personnalités influentes que vous aurez la chance de rencontrer. La traduction du post en VO est proposée ci-dessous.

969f8e668326fff6d459bfb4e0ef5e0c6304935e |  RPG Jeuxvidéo

Aujourd’hui, nous allons partager une partie de la tradition à venir avec la mise à jour “City of gold”, prévue pour la fin de cet été. Cette fois, il s’agit des trois personnes les plus influentes de Brynn, que vous aurez la chance de rencontrer.

8e3f62744905028b5477c79af9b9a7c2419804d7 |  RPG Jeuxvidéo

Denvar Brie, le maître de guilde

Contrairement au reste des élites de Brynn, Denvar Brie n’est ni de naissance noble, ni ne possède d’incroyables richesses. Il est né dans la famille d’un artisan prospère, mais ordinaire, ce qui rend son parcours jusqu’à son statut actuel encore plus remarquable. Denvar a toujours été énergique et sûr de lui. Ces qualités, en plus de sa réputation d’armurier hors pair, lui ont permis de revendiquer le titre vénérable de Grand Maître de la Guilde des Forgerons, l’une des guildes les plus influentes de Brynn.

Malgré sa position de pouvoir, Denvar n’a jamais oublié ses racines. Bien que ses habitudes de dépenses excessives l’aient mis à l’écart des simples artisans, il s’est efforcé de leur faciliter la tâche, ce que personne à Brynn n’avait jamais fait auparavant. En conséquence, il a obtenu un large soutien parmi les citoyens ordinaires.

Les événements du printemps 427, lorsque le Magistrat fraîchement formé a tenté de subjuguer les guildes indépendantes en les fusionnant en une seule entité facilement contrôlable, n’ont fait qu’accroître la popularité de Denvar, solidifiant sa place parmi les dirigeants de la ville. À l’heure actuelle, il est l’homme qui représente les intérêts de tous les artisans de la ville, de sorte que les marchands locaux et la noblesse doivent compter avec lui.

Denvar sait qu’il est entouré d’ennemis, et il n’est pas non plus trop pressé d’affronter ouvertement les autres factions. Personne ne sait quels plans se préparent dans son esprit ambitieux, mais une chose est sûre : il attend le moment opportun pour porter un coup douloureux à ses adversaires, ne leur laissant aucune chance de s’en remettre. Pour l’instant, sa principale arme est une menace de grève massive, qu’il utilise pour gagner en influence.

Homme éclairé par ailleurs, Denvar a un dégoût affiché pour les elfes, qu’il considère comme la principale menace à la fois pour sa position et pour la prospérité de Brynn. Grâce à la protection de Jeon Ballar, les marchandises elfiques ont récemment pris d’assaut le marché de la ville : il n’y a pas grand chose qui puisse rivaliser avec leur qualité, et leur prix, bien qu’encore assez élevé, continue de baisser avec chaque cargaison hebdomadaire d’armes Ahjat et de bijoux Jibean déchargée dans les Docs. Si rien ne change dans les prochains mois, de nombreux artisans de la Guilde pourraient perdre leur emploi.

C’est pourquoi Denvar considère la Maison du Fil d’Azure, le représentant commercial des Royaumes de Jacinthe à Brynn, comme son ennemi personnel. Beaucoup craignent que, s’il devient un jour souverain, il n’aura de cesse qu’Aldor ne soit libéré de toute trace d’influence elfique, même si cela doit déclencher les armées de jacinthes sur le royaume…

fd3938dc4afaebc229643d76a91ef4bcce7ba786 |  RPG Jeuxvidéo

Jeon Ballar, le Comprador

Tout au long de sa vie, Jeon Ballard a eu une chance incroyable, à commencer par sa naissance dans la famille la plus riche de Brynn. Une enfance sur un coussin de soie, une adolescence insouciante, des années d’université chahutées, un emploi facile et rentable dans la Ligue marchande, alors que d’autres sont victimes d’intrigues et d’épreuves, Jeon a toujours semblé épargné par le malheur.

La période de luttes politiques intestines et d’instabilité qui a suivi la mort prématurée du roi Etbert en a ruiné plus d’un, mais Jeon n’a fait qu’en profiter : c’est à cette époque que son ascension rapide vers le sommet a commencé.
Brynn était depuis longtemps mécontent de la Couronne, et la mort du Roi a donné carte blanche aux conspirateurs, dont Jeon. Le renversement méticuleusement planifié est un succès : le Magistrat fraîchement formé s’empare du pouvoir, et Jeon parvient à en devenir le chef en quelques semaines seulement, grandement aidé par le meurtre soudain du précédent bourgmestre, ce à quoi il nie avec véhémence tout lien.

Ne connaissant rien aux affaires militaires, Jeon a été assez intelligent pour déléguer le contrôle de l’armée à des experts. Malheureusement, l’apparition soudaine de la peste pourpre a privé le Magistrat de sa victoire, laissant Jeon entouré de commandants militaires avides de pouvoir. Néanmoins, la remarquable capacité de Jeon à faire des allusions significatives et à faire des concessions prometteuses lui a permis de rester fermement à son siège.

Mais cela ne peut pas durer indéfiniment. La trêve devient plus fragile chaque jour qui passe, et il ne sera pas facile d’achever le Conseil, qui a eu suffisamment de temps pour se remettre de sa défaite. C’est peut-être cette crainte d’une disparition prochaine qui a poussé Jeon à demander l’aide des elfes, auxquels Aldor en veut depuis longtemps. Pour l’instant, leur soutien n’est pas très visible, mais Jeon a de grands projets – après tout, c’est en établissant des liens plus étroits avec les alliés elfes que l’on fait des profits. Cette tendance, cependant, inquiète le reste du Magistrat – très peu de gens sont prêts à partager argent et pouvoir avec des étrangers.

La chance de Jeon pourrait bientôt s’épuiser… Mais qui sait combien de tours ce génie des intrigues et des compromis a encore dans sa manche ?

d68f1c8adb17b5def3120e2f4556d187d087d57b |  RPG Jeuxvidéo

Arno di Berro, le général

Poète. Guerrier. Stratège. Chef. Le duc Arno di Berro est une incarnation de la véritable aristocratie, ce qui rend encore plus remarquable le fait qu’il se soit retrouvé membre du magistrat républicain.

Issu d’une famille noble qui a fui les îles du bronze, Arno di Berro est né et a grandi à Aldor. En même temps, il se sent toujours comme un étranger, ce qui le rend aussi exigeant envers lui-même qu’avec les autres. Certains méchants affirment que le principal objectif de Duke di Berro dans la vie est de devenir un meilleur aldorien que les vrais Aldoriens – bien qu’il faille admettre que si cela est vrai, il a assez bien réussi jusqu’à présent.

Jusqu’à récemment, très peu de gens connaissaient le nom de di Berro: il avait une excellente éducation à l’Université et a participé à de nombreuses guerres du roi Etbert, mais sinon, il était un noble de Brynn complètement banal. Après la mort du monarque, il est devenu un acteur majeur du magistrat – la coopération soudaine entre le duc hautain et les marchands et artisans, qu’il avait auparavant ouvertement méprisés, a surpris beaucoup, même ses nouveaux alliés. En même temps, personne à Brynn ne peut nier qu’en prenant le contrôle de l’une des armées de la ville, Arno a prouvé sa loyauté envers le magistrat par ses actions.

Sous la direction habile de leur commandant décisif et intrépide, les forces du magistrat ont capturé avec succès Maen pro-royaliste et, après que le Conseil a lancé une attaque sur le front sud, ont marché de nouveau à Brynn, brisant le siège. Tout cela valut au duc une réputation de héros de guerre et de sauveur du magistrat. Au cours de la trêve, Arno a également fait de grands progrès dans la réforme de l’armée: sous son commandement, une armée hétéroclite de mercenaires et de milices s’est transformée en une force puissante, prête à suivre leur chef jusqu’au bout du monde.

Sans surprise, tant la Ligue que la Guilde souhaitent gagner les faveurs d’Arno, mais il pense qu’il mérite bien plus que cela. Trop fier pour faire des compromis et partager le pouvoir, le duc ne veut pas s’associer à d’autres chefs de la magistrature, ne comptant que sur lui-même et ses soldats. Dans le même temps, il y a un nombre croissant de navires mystérieux rencontrés dans les docs par les troupes de l’avant-garde sous le couvert de la nuit, alors peut-être que le duc, généralement simple, joue son propre jeu, comme tout le monde à Brynn.

Arno continue de proclamer son soutien indéfectible au magistrat, et pourtant, à en juger par les discours enflammés qu’il donne à ses soldats, sa vision du royaume est bien plus différente que celle de la Guilde ou de la Ligue. Fier et avide de pouvoir, le duc souhaite unir la terre sous une seule bannière, avec lui conduisant Aldor vers de grandes victoires. Et même si Arno di Berro continue d’appeler ce nouvel ordre une république, sera-t-il réellement différent de la monarchie, contre laquelle tant de magistrats sont morts en combattant?

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Autres news

0
Envie de laisser un commentaire ? x
()
x