samedi, juillet 24, 2021

PRESENTATION : Tortured Hearts

Si vous êtes en manque d’un RPG fantasy en 3D (moteur Unity), avec un monde ouvert, des combats au tour par tour et plus de cent heures de jeu, peut être que Tortured Hearts, une satyre des RPG, pourra vous intéresser !

Game Psych s’est allié à une petite société hongroise de développement de jeux, Teleport Games Kft, pour le réaliser. Mais faisons un petit retour en arrière : Il faut savoir qu’à la base, Zoltán Gonda est à l’origine de la saga Tortured Hearts 1 (TH1) avec son premier module pour Neverwinter Nights 1. Il a été suivi par Tortured Hearts II (TH2), écrit en collaboration avec Jim Grimsley (USA) et András Gáspár (en hongrois). Ces deux modules ont été régulièrement classés par les joueurs parmi les meilleurs mods jamais écrits pour Neverwinter Nights 1. Certains personnages et éléments ont été repris de TH1 et TH2 et sont présents dans Tortured Hearts, même si le monde est très différent car les mods se situaient dans une zone de Faerun avec les règles de D&D. Les développeurs ne sont donc pas des débutants et Zoltán Gonda a aussi travaillé sur pas mal de jeux de stratégie.

Mais alors, où on peut-on se le procurer ? Eh bien le jeu est terminé, mais pas encore vendu et sa démo sort le 26 janvier prochain sur Steam. Donc, patience ! Nous allons néanmoins essayer de vous donner le plus d’informations possibles tirées du site officiel.

file.php?fileid=86&z |  RPG Jeuxvidéo

Ce jeu vous propose de prendre en main votre avatar qui a été drogué, volé et jeté sur un tas de fumier à Caer Maed, une ville en plein essor où des aventuriers pillent la forteresse d’un méchant déchu. Votre première quête sera de retrouver votre agresseur, puis de vous tailler une bonne réputation. Et à vous la vie d’aventurier avec toutes les sensations fortes qu’elle procure !

Le joueur n’est qu’un des nombreux aventuriers chevronnés qui cherchent à faire fortune dans la ville, en essayant de profiter de la disparition soudaine d’Yrun Vynblud, le mage maléfique qui dirigeait le monde de manière clandestine depuis un endroit caché dans les bois.

Pour vous montrer la richesse du jeu, parlons chiffres : il y a six races jouables (humain, elfe, nain, gnome, halfling, demi-orque), de nombreux compagnons, 512 000 mots pour les dialogues, et 200 000 pour les écrits et messages uniques, une centaine de PNJ, 1000 objets interactifs, plusieurs conclusions, 185 zones et des centaines de conversations.

Les zones ne sont pas immédiatement disponibles, mais toutes celles qui le sont peuvent être abordées dans l’ordre que vous choisirez. De même, vous pourrez aborder les conversations dans plusieurs ordres et elles mèneront à des résultats différents. La structure du jeu impose un ordre minimal qui empêche les événements de l’intrigue d’entrer en conflit, mais pour le reste, c’est la liberté. De nombreuses quêtes ne seront pas terminées sans avoir visité plusieurs zones. De nombreuses conversations ou actions dans une zone déclenchent l’apparition de nouveaux personnages et de nouvelles possibilités dans d’autres zones, de sorte que plus vous vous impliquerez, plus vous aurez de choses à faire.

Le développement du personnage a deux aspects : les caractéristiques et les compétences. Toutes deux sont développées en augmentant avec des points d’expérience (XP) acquis. L’amélioration des caractéristiques coûte plus cher que l’amélioration des compétences. Vous pourrez dépenser des points d’XP lorsque vous en avez assez pour acheter un point de compétence ou de caractéristiques, ou les économiser pour des changements majeurs. Vous pourrez également réinitialiser tous vos points si vous estimez que votre personnage est parti dans la mauvaise direction, et recommencer à zéro contre de l’expérience. Les caractéristiques et les compétences ont une valeur maximale de 10.

Il y a les six caractéristiques : Strength, Agility, Dexterity, Bravery, Intellect, Appeal.

Les compétences dépendent des caractéristiques : vous ne pourrez pas dépasser un certain niveau dans une compétence sans faire progresser d’abord la caractéristique correspondante. Ensuite, vous pourrez ajouter des points de compétence.

Il existe deux types de compétences : Les compétences normales (Acrobatie, Amour des animaux, Combat à mains nues, Négociation,…), qui sont nécessaires pour de nombreux défis de jeu, et les compétences secondaires (l’alchimie, la pêche, l’herboristerie, le bricolage, l’exploitation minière), qui sont des compétences d’artisanat facultatives et sont gérées via l’ensemble du groupe.

On vous en reparlera lorsque la page Steam sera créée et surtout dès que l’on aura des vidéos de gameplay.

3 Commentaires

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] notre présentation le 10 janvier de Tortured Hearts, sa page Steam (Windows 10+) nous informe qu’il sortira le 1er mars 2021. […]

trackback

[…] son nom complet, Tortured Hearts – Or How I Saved The Universe. Again, n’est prévu que le 1er mars comme on vous l’a expliqué dernièrement, mais sa démo […]

trackback

[…] dans nos colonnes début janvier, et prévu pour le 1er mars 2021, vous pouvez vous faire la main sur Tortured Hearts – Or How I […]

Autres news

3
0
Envie de laisser un commentaire ? x
()
x