lundi, juin 14, 2021

L’histoire des jeux de rôle sur ordinateur # 3 – Partie 15 : Platine et Age Moderne (1994-2004)

Relire la partie 14.

Ce qui se passe ensuite dans l’histoire de Diablo est assez déroutant. Plutôt que de publier une suite ou leur propre extension, Blizzard a laissé Sierra On-Line publier une extension nommée Hellfire, qui avait été développée par Synergistic Software, la même équipe responsable de Birthright : The Gorgon’s Alliance. Cette extension est apparue en 1997, et a ajouté deux nouveaux donjons, de nouvelles créatures, des sorts, des objets et une nouvelle classe de personnage : le moine.

Les critiques n’étaient pas aussi enthousiastes à propos de Hellfire que pour Diablo, et le manque de soutien multijoueur a contrarié de nombreux joueurs. De nombreux fans de la série ne considèrent pas qu’il s’agit d’une extension “officielle”.

Ce n’est qu’en 2000 que Blizzard a finalement publié la véritable suite, Diablo II. Ce jeu était plus complexe et plus grand que son prédécesseur, et les graphismes mis à jour étaient aussi impressionnants que ceux de Diablo en 1996. Désormais, les joueurs pouvaient explorer des zones extérieures ainsi que des donjons. Plus important encore, les quêtes aléatoires ont été remplacées par des quêtes plus linéaires, ce qui a permis d’intégrer plus étroitement l’histoire et les cutscenes.

Le système de classes a également été retravaillé, avec cinq classes (Paladin, Barbare, Amazone, Nécromancien, Sorcière), chacune ayant ses propres compétences. L’augmentation de niveau est également un peu plus intéressante grâce à un système graphique d'”arbre de compétences” qui permet de maintenir l’intérêt à long terme du joueur pour le développement d’un personnage. Il y a toujours de nouvelles compétences au fur et à mesure que l’on booste son personnage.

Le mode multijoueur était mieux pris en charge cette fois, et les tricheries étaient plus rares. Néanmoins, leur serveur Battle.net était enclin au lag, bien que cela ne semble pas ralentir l’assaut des fans enragés de Diablo II, avides de jouer en ligne, qui venaient de claquer 60 ou même 70 dollars pour le jeu. Enfin, certains des clics de souris titillant le canal carpien ont été atténués. Les joueurs pouvaient simplement maintenir le bouton de la souris enfoncé pour que leur personnage attaque ou se déplace de manière répétée.

Diablo II |  RPG Jeuxvidéo
Le deuxième jeu a donné aux fans enragés exactement ce qu’ils voulaient, et même plus. Encore plus..

Blizzard a décidé de faire sa propre extension cette fois-ci, en publiant Diablo II: Lord of Destruction en 2001. Outre de nombreux nouveaux objets et quêtes, cette extension offre une résolution d’écran plus élevée (800 x 600) et deux nouvelles classes de personnages, l’assassin et le druide.

Les critiques ont été satisfaits des améliorations graphiques, ainsi que des nombreuses améliorations apportées au serveur de Battle.net qui ont permis d’améliorer l’expérience multijoueur en ligne.

Diablo II Skills and Stats |  RPG Jeuxvidéo
Diablo II a grandement étendu le processus d’évolution du personnage grâce à un ingénieux système d’arbre de compétences.

Si les seuls critères dont nous avions besoin pour évaluer un CRPG étaient ses chiffres de vente et sa popularité sur le long terme, le Diablo de Blizzard représenterait l’un des meilleurs (sinon le meilleur) CRPG jamais conçu. Le jeu a apporté du sang neuf au genre, en le présentant à des milliers de joueurs qui n’avaient jamais joué à aucun des CRPG classiques, et encore moins à un jeu de rôle sur table D&D. Des hordes d’adolescents mal élevés (et d’hommes d’âge moyen, sans doute) se sont précipités sur Battle.net, se “poutrant” les uns les autres et cherchant les derniers hacks et cheats obtenir un avantage injuste.

Diablo et Diablo II sont véritablement des CRPG pour les masses. Au risque de passer pour un vieux grincheux blasé, je ne peux m’empêcher de regretter le triomphe écrasant de cette série, car il semble s’être fait au détriment des CRPG plus anciens et plus sophistiqués des époques passées.

NOTE de RPG Jeux Vidéo : Publié par Activision Blizzard, Diablo 3 est sorti le 15 mai 2012. Orienté vers le online, il a connu des débuts difficiles avec de nombreux problèmes, mais l’équipe de développement a su rectifier le tir et corriger ses erreurs de jeunesse (comme entre autre un hôtel de vente en argent réel, des problèmes de connexion redondantes, et surtout une durée de vie ridicule à l’époque).
Les fans lui reprocheront aussi une atmosphère pas assez dark ce qui ne l’empêche pas de bien vieillir, et il a connu une extension Diablo 3 : Reaper of Souls publiée le 25 mars 2014. En 2021, il reste une valeur sûre dans le monde du hack’n slash, à condition bien entendu d’accepter une obligation d’être connectée lorsque vous jouez. Même en solo.

Depuis, Diablo 4 est en développement et poursuivra l’ascension de la licence dans le monde online ce qui déplait(ra) fortement aux anciens. Pour se consoler, peut être pourront-ils se tourner vers un remake/remaster de Diablo 2 dont on parle,… officieusement pour le moment.

Trailer de Diablo 4 en développement

Et dernièrement, nous venons d’apprendre la sortie prévue en fin d’année de Diablo 2 : ressurected. Au vue des premières vidéos de gameplay, il semble que ce remake soit dans l’esprit même de l’original. mais il est trop tôt pour en parler.

Lire la partie 16.

RPG jeux video killpower |  RPG Jeuxvidéo
Killpower
Joueur depuis très longtemps. Testeur et rédacteur depuis 1999 de RPG, même les pires. Relecteur de nombreux RPG traduits bénévolement.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Tests et avis

Aperçu

0
Envie de laisser un commentaire ? x
()
x