Chers amis Gobelins, il y a un temps pour la franche camaraderie et un temps pour le concassage de dents. Face à cette évidence, il était temps d’envisager un vrai conflit d’idées, une rixe d’opinions, une bataille de poings de vue. Cette rubrique s’évertuera à mettre en lumière une question centrale liée à l’actualité ou aux RPG en général. Deux chroniqueurs auront ainsi le plaisir de vous présenter leurs opinions – forcément divergentes – afin de lancer des débats qui, j’en suis sûr, ne manqueront de soulever de nombreuses réactions parmi vous. Et c’est bien là tout le but de cette nouvelle chronique: vous faire réagir et connaître votre appréciation de la thématique abordée.

Mais qu’on se le dise: on ne cherche pas à savoir si l’un ou l’autre a raison (à part moi, s’entend). On est là pour brasser les angles de vue, mixer les pensées et malaxer les thèses mais pas pour inviter monsieur prosélytisme. Lui, on ne l’aime pas et il n’a rien à faire dans cette rubrique. Tout avis argumenté est le bienvenu, tout avis passionné l’est aussi mais toujours dans le respect inter-gobelin.

Faites chauffer vos arguments, aiguisez vos vannes et affûtez vos opinions, ça va faire mal.

Le thème de ces débats est “pour ou contre”, et pas “pensez-vous que”. La prise de parti radicale est volontaire pour opposer deux visions totalement différentes sur un thème large. Le débat est là pour ouvrir le questionnement, pas pour répondre à une question précise.

Depuis plusieurs mois, le RPG est en train de revivre ses heures de gloire à travers le remake HD de certains étendards du genre (Baldur’s Gate Enhanced Edition) et de s’offrir une seconde jeunesse (ou vieillesse) avec le retour de licences phares comme Wasteland ou Shadowrun. Quand certains deviennent fous de joie en apprenant que leurs licences préférées reviennent d’outre-tombe, les autres soupirent et regardent du côté des nouveaux univers et créateurs. A l’heure où un site comme GOG permet de (re)jouer à des titres passés de mode ou oubliés sur nos PC contemporains, une politique mettant en avant ce retour en arrière peut satisfaire les plus fossilisés d’entre nous, comme les plus jeunes.

Alors, est-il bon que les vieilles licences reprennent le devant de la scène au détriment de nouveaux univers ? Faut-il redonner de la place à ces licences ou les laisser sur nos étagères et dans nos souvenirs ?

Etienne Navarre


Pour ou contre 001

POUR : Batman


Quand j’ai commencé à réfléchir au sujet, je me suis fait la réflexion suivante : finalement la question c’est de savoir si je suis plutôt Wasteland 2 ou plutôt Project Eternity. Mais en fait, je me suis rapidement rendu compte que le nouveau projet d’Obsidian n’a pas une démarche très différente de celui de Brian Fargo. Et pour preuve, m’est avis que si Eternity a récolté son million de dollars en moins de vingt-quatre heures, c’est parce le studio Obsidian a su mettre en avant leur volonté de ressortir du placard des concepts tout droit issus des grands classiques du RPG occidental d’antan tels que Planescape TormentIcewind Dale et j’en passe.

Je pense que ressortir ces licences du placard est une aubaine pour bon nombre de joueurs. Dans le coin bleu, les vieux de la vielle tout contents de revoir leurs licences préférées revenir sur le devant de la scène, et dans le coin rouge, les petits nouveaux qui auront enfin l’occasion de s’y intéresser. Si pour moi il est tout a fait envisageable de me lancer dans Wasteland 2 dès le jour de sa sortie, je dois dire que me mettre au premier Wasteland avec ses graphismes en 16 couleurs ne me fait pas tellement envie, et pourtant je ne suis pas très regardant sur les graphismes !

Avec d’excellents remake comme Metal Gear Solid The Twin Snakes dans le genre action-infiltration ou encore Final Fantasy III et IV du coté des J-RPG, il n’y a pas de raison qu’on ne puisse pas s’attendre à un remake de qualité du coté de nos RPG occidentaux préférés.


Pour ou contre 002

CONTRE : Etienne Navarre

Quand j’ai vu les premières réactions fleurir sur le net concernant les retours en grâce de nos vieilles licences, je me suis cru face à ma grand-mère quand elle me dit que depuis l’huile de foie de morue, on n’a rien fait de mieux. A vrai dire, jouer sur la fibre nostalgique de l’amateur de RPG est un argument marketing extraordinaire que les éditeurs ET les développeurs ont bien cerné. Pourquoi se fatiguer à créer de nouveaux univers et de nouvelles épopées quand les années 80-90 ont déjà tout ce qu’il faut dans leur sac vidéo-ludique ?

L’évolution du RPG doit-elle passer par une remise à niveau du genre à travers la réalisation de jeux tournant autour d’univers remâchés depuis des lustres ? Il n’y aurait pas comme un manque flagrant d’ambition créatrice ? En tant que joueur, je ne demande qu’à être surpris par un nouveau projet. Qu’Obsidian tente un nouvel univers est sympathique en soi mais leur démarche passéiste fait que j’ai peu d’espoir de voir quelque chose de vraiment nouveau émerger de ces renaissances. On prend le même chaudron, le même cuistot mais on change une poignée d’ingrédients. Qu’on ne compte pas sur moi pour hurler au délice là où des développeurs nouveaux, jeunes et plein d’idées doivent se contenter des miettes d’une communauté “cabrelienne” qui affirme que c’était mieux avant.

Bien sûr que les jeux “old-school” ont une place évidente sur le marché du RPG et qu’il est parfois agréable de se remettre dans le bain d’un classique. Mais quitte à jouer à un classique, je tourne mon attention vers les Age Of Decadence, les Avadon, les Inquisitor et autre Legends of Grimrock qui proposent autre chose qu’une capitalisation sur un simple nom de studio ou d’artiste.

Merci à Tsuyu pour sa contribution artistique à cette chronique.

Site ayant vécu de 2009 à 2022 et traitant de l'actualité des jeux vidéo RPG. Le site ayant disparu, l'équipe de RPGjeuxvidéo, sous l'action de Killpower, ancien président de RPGFrance, a essayé de rendre hommage aux nombreux rédacteurs qui ont participé au site, en reproposant leurs articles qui, sinon, auraient été perdus à jamais. Si vous êtes l'auteur de cet article, contactez-nous et inscrivez-vous, nous mettrons le texte à jour.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments