Le thème de ces débats est “pour ou contre”, et pas “pensez-vous que”. La prise de parti radicale est volontaire pour opposer deux visions totalement différentes sur un thème large. Le débat est là pour ouvrir le questionnement, pas pour répondre à une question précise.

De toute époque l’homme a rêvé de pouvoir un jour maîtriser le temps, le figer pour mieux l’appréhender, prendre le dessus sur cet élément irrémédiable et trouble. Certains pour simplement différer leurs choix, d’autres pour mieux les modifier et en tirer le meilleur parti. Quoi qu’il en soit, ce sont la morale et l’éthique qui déterminent les usages d’un tel pouvoir.

En serait-il de même pour l’épineuse question des sauvegardes dans nos RPG favoris ? Saurions nous comment choisir le système de sauvegarde ultime ? Celui qui remplacerait le Saint-Graal pour nous offrir la vie éternelle avec ses multiples slots et sa liberté totale ? Ou alors devrions nous au contraire considérer ce dernier comme une hérésie totale et nous tourner vers la sagesse d’un slot unique en sauvegarde automatique ? Nous serions alors assurés d’être ramenés vers la réalité et assumer pleinement nos choix et surtout nos erreurs. Voilà, le mot est lâché, c’est l’erreur la fautive, sans elle nul besoin de retourner dans le passé, nul besoin de se rattraper. Mais voilà… l’erreur existe, elle est bien réelle, et la discussion reste donc ouverte…

D’aucun diront qu’il faut laisser libre cours à ces usages alors que d’autres, plus légalistes, tendront à en limiter la liberté. Mais de quel droit pouvons nous juger du bien fondé de l’utilisation qui serait faite de ce pouvoir suprême ? Même la guilde des mages la plus érudite ne saurait avoir une réponse tranchée à ce sujet. Alors pourquoi ne pas confier cette tâche à des Gobelins ? Ils auront à n’en pas douter un avis fort intéressant sur la question !

Soit, qu’il en soit ainsi et que l’on ouvre le débat !

Eronman.


Pour ou contre 001

POUR : Iosword

Il y a des jeux qui profitent de leur points de sauvegardes placés à des endroits précis, tellement précis même que ça deviens un élément de level-design en soit. D’ailleurs ce sont généralement des jeux dans des mondes reclus où chaque coin est mortel, ainsi Resident Evil et ses machines à écrire, c’était très bien. Mais là nous parlons de RPG, or ceux qui savent user de la sauvegarde limité se comptent sur les doigts d’une main (Dark Souls).

Malgré tout, il y a encore de nombreux jeux qui veulent nous imposer un système de sauvegarde qui n’a plus lieu d’être. Par exemple, Shadowrun Returns à sa release, et si cela à été changé par la suite ce n’est pas pour rien. Les sauvegardes limitées, ça vous contraint à jouer et à s’arrêter à un temps donné. Or, je trouve cela très frustrant. Pour moi qui fait très souvent des sessions de jeu de 20 minutes, c’est parfois une plaie de se rendre compte que soit on laisse le jeu en fond, soit on perd tout.

Alors aujourd’hui que la plupart de nos jeux ne sont plus sur cartouche, donc que la limitation technique a sauté, et que nous pouvons avoir 20GB de sauvegarde si cela nous amuse : il est obsolète de limiter les sauvegardes. Surtout en cette période où le mot “open-world” est sur chaque lèvre. Vous imaginez un monde ouvert où l’on ne peut sauvegarder que dans les villes ? Sûr que ce serait roleplay mais, cela serait injouable aussi.

L’argument qui dit que sauvegarder où l’on veut ce n’est pas roleplay, ne tient pas. Eh bien déjà, sauvegarder tout court ce n’est pas roleplay. Ceci étant dit, offrir au joueur la possibilité de sauvegarder quand il veut, ne signifie pas que ce dernier va en abuser (tout comme le fait d’avoir des codes dans un Grand Theft Auto n’a jamais forcé personne à les utiliser). Pourtant, la possibilité est offerte au joueur, libre à lui de la prendre ou pas ; tout comme libre au joueur de sauvegarder avant un embranchement scénaristique puis de reprendre sa sauvegarde plus tard et ainsi tester le “et si” sans devoir refaire X heures de jeu.

Ainsi, le roleplay n’est qu’une question de règle que le joueur se fixe à lui-même. D’ailleurs, certains jeux comme Mount & Blade ont bien compris ce principe et proposent au joueur une option qui fait que tout ses choix sont définitifs et qu’il n’y a pas de retour en arrière possible. Pour autant, si je ne veux jouer que 5 minutes et puis sauvegarder, je peux !

Et c’est ça la liberté : jouer et cesser de jouer quand il nous plait !


Pour ou contre 002

CONTRE : Batman

“En garde vile canaille ! Haha, je t’ai tranché la jambes ! F5 ! Toi au fond, prend donc cette flèche dans le genou ! F5 ! Et toi, tu ne me fais pas peur avec ta hache ! Hé ! Héééé ! C’est mon bras que tu viens de trancher ! F9 !”

Non, je ne suis pas du tout pour cette pratique qui consiste à pouvoir sauvegarder quand on le souhaite pour recharger sa partie instantanément ! Je suis pour le fait de devoir assumer chacune de ses réussites, mais aussi chacune de ses erreurs ! Vous savez pourquoi je n’ai jamais fait plus d’une seule partie de Mass Effect ? Car jamais, ô grand jamais je ne voudrais changer les choix que j’ai fait dans chaque épisode de la trilogie. Vous savez pourquoi j’adore Dark Souls ?

Parce que le jeu est un éternel pari sur sa capacité à dépasser ses propres limites, mais où serait le challenge, où serait le piquant si je pouvais sauvegarder tout le temps et recharger au moindre faux pas ? Alors oui, c’est peut-être un poil punitif, mais je trouve les mécaniques d’un RPG tellement plus efficaces quand on doit assumer chacun de ses choix, bons comme mauvais. Sinon, comme dirait l’autre, c’est pas “role play” !

Site ayant vécu de 2009 à 2022 et traitant de l'actualité des jeux vidéo RPG. Le site ayant disparu, l'équipe de RPGjeuxvidéo, sous l'action de Killpower, ancien président de RPGFrance, a essayé de rendre hommage aux nombreux rédacteurs qui ont participé au site, en reproposant leurs articles qui, sinon, auraient été perdus à jamais. Si vous êtes l'auteur de cet article, contactez-nous et inscrivez-vous, nous mettrons le texte à jour.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments