Elu meilleur jeu 2018 pour Androïd par Reddit, Vampire’s Fall Origins a été porté sur Steam le 21 janvier 2020. Voyant l’engouement des joueurs pour la version portable, et la description des trois développeurs de Early Morning Studio qui vantaient le côté oldschool de leur RPG sur lequel ils travaillaient depuis trois ans, je me suis dit que ce jeu ne devrait pas être mis de côté sur Steam. Avec l’annonce d’une version PC avec des textures et des sons de qualité supérieure, de meilleurs visuels, des commandes adaptées au PC, une prise en charge complète du gamepad, des succès Steam et un équilibrage ajusté, ce jeu devait valoir le coût !? C’est ce que nous allons voir maintenant.


Ils n’ont pas tort ces développeurs : tout en 2D, peint à la main, avec une vue isométrique durant la phase d’exploration sur la carte générale, on se croirait dans un RPG oldschool comme Baldur’s Gate ou encore Inquisitor. Même si la finition graphique reste bien plus grossière, c’est tout à fait honorable et plaisant à regarder. L’atmosphère est bien rendue et un soin particulier a été apporté à l’animation de votre personnage, même si ce dernier n’évolue pas au niveau habillage au gré de ses changement de tenues ou équipements, mais uniquement dans les phases de combats. Quelques animations, telles que des flammes, feuilles qui tombent, eau qui bouge, fumée, lumière… sont présentes, mais pas grand chose dans l’immense carte que vous allez traverser.

N’oublions pas que nous avons à faire avec un portage de téléphone et malheureusement, il est très paresseux : une interface austère, des options minimalistes, une résolution unique pas très élevée, pas de zoom, ni dézoom sur la carte générale, pas de reconfiguration des touches possibles -vous pouvez d’ailleurs le jouer entièrement à la souris, un seul clic suffit pour tout faire-, une sauvegarde automatique, et quatre slots possibles pour 4 personnages. Non vraiment, c’est pas la joie ! Ce jeu pourra être joué sur une vieille bécane qui n’a pas de processeur graphique puissant. Les deux grandes cartes comprennent bien des temps de chargement, mais ils sont ridiculement petits et ressemblent à des freezes lors de vos déplacements. 

Vampire's Fall Origins
Vampire's Fall Origins

 Deux grandes cartes remplies de quêtes

En début de partie, on vous proposera de choisir le sexe de votre avatar, la coupe et la couleur de ses cheveux, celle de ses yeux, mais pas de classe de personnage. Vous commencerez comme simple garde de village, et on vous demandera de remplir quelques tâches, principalement pour découvrir le fonctionnement du jeu et de ses possibilités. Puis viendra le moment où une grande armée de morts-vivants conduite par le maître-sorcier, massacrera votre hameau, vous laissant unique survivant. Dans un piteux état, mais vivant. Enfin presque, car à partir de là, votre transformation en vampire commencera. Ce sera alors un long périple à travers un monde assez vaste pour éliminer cet adversaire.

Sur cette gigantesque carte, vous trouverez des villes qui vous fourniront un repaire dans lequel vous pourrez accumuler vos trouvailles. Personnellement, il ne m’a servi à rien, l’inventaire étant suffisamment grand pour transporter tout ce dont j’avais besoin, mais l’initiative est bonne à souligner. Les PNJ nombreux mais immobiles vous fourniront soit des quêtes fedex, soit vous lanceront une petite phrase sans intérêt. Les forgerons commerceront avec vous et pourront vous vendre des objets uniques ou légendaires a des prix faramineux et vous permettront d’utiliser leurs enclumes pour upgrader votre matériel grâce aux pierres de sang. Mais attention, il y a un pourcentage de réussite qui diminuera au fur et à mesure que votre équipement aura été modifié. Enfin, les alchimistes pourront vous proposer des potions et une diseuse de bonne aventure pourra réinitialiser vos points de compétences.

L’artisanat est aussi possible, uniquement dans les villes, mais se résume à créer des potions ou à créer des pierres de sang, selon un temps donné. Et plus le temps est important, plus les potions seront puissantes. Cette interface est très rudimentaire mais efficace, permettant la fabrication simultanée de 3 potions ou pierres. 

Vampire's Fall Origins
Vampire's Fall Origins sur PC*

Commerce et inventaire

D’ores et déjà, on peut dire que vous aurez affaire à 100% de quêtes fedex. Pourtant, il y a un système de dialogues avec plus de 50 000 mots. Mais pas de réponses multiples avec différentes possibilités. Et si c’est le cas, cela se résume à tuer ou à ne pas tuer. Les missions seront indiquées par un cercle plus ou moins grand sur la carte, à l’endroit où vous devrez vous rendre pour la résoudre, d’autres ne seront pas indiquées. Il est dommage que nous ne puissions pas mettre d’annotation sur la carte, car ce serait parfois utile. Si on regrette la simplicité des missions, on appréciera leur multitude qui donne du volume au jeu, car on ne reste jamais sans rien faire. Elles n’offrent cependant pas d’embranchements scénaristiques, et vous avancerez de manière très linéaire, même si la carte du monde est ouverte, vous permettant d’aller où vous le souhaitez. Cet univers est riche, et vous y trouverez toujours des lieux qui amèneront des combats, des coffres d’argent, des événements multiples. Mais tout sera très basique et consistera à se déplacer d’un point A à un point B pour résoudre un problème directement en blablatant, ou en combattant. 

On ne rentre pas dans les demeures, ni dans les grottes, ce qui fait que le monde visible sur la première carte est le seul que l’on peut arpenter et même s’il est assez grand, une douzaine d’heures seulement sera nécessaire pour en voir le bout et pour faire face au maître sorcier. Après la mort de celui-ci, même si une vidéo de conclusion vous sera proposée, ce n’est absolument pas la fin. Vous devrez découvrir qui vous a transformé et vous pourrez aborder une seconde carte, tout aussi grande avec un environnement enneigé, sur laquelle vous serez confronté à votre géniteur. Là encore il ne m’a fallu que 5 heures pour en voir le bout, mais vu la multitude de quêtes que je n’ai pas faites, le jeu pourra vous prendre une trentaine d’heures sans problème. Enfin, à la fin du second boss, on vous proposera de recommencer le jeu a un niveau de difficulté supérieure tout en gardant ce que vous avez acquis. Et comme vous avez 5 niveaux, vous pourrez refaire le jeu 5 fois de suite. Une centaine d’heures de jeu en perspective. Une bonne initiative même si, après la réussite du jeu une première fois, vous n’aurez pas forcément envie de recommencer. Car vous aurez passé votre temps à courir et combattre. Il aurait été si malin de créer des embranchements scénaristiques et de ramifier le jeu avec différentes possibilités ! Cela aurait donné quelque chose de bien plus roleplay et intéressant. 

Vampire's Fall Origins
Vampire's Fall Origins

Combats

On se ballade donc sur la carte, et on fait des rencontres aléatoires d’ennemis assez espacées, sauf si on boit une “potion de rencontre”. Ne vous inquiétez pas, on n’est pas non plus dans un Final Fantasy avec des combats tous les 5 secondes. L’ennemi est aléatoire mais dépend de la zone dans laquelle vous êtes. C’est alors une rencontre en vue de profil en mode duel. Votre personnage est à gauche, votre adversaire à droite. Vous choisirez alors une action à faire selon votre arme ou userez d’un peu de concentration pour frapper avec vos deux équipements en main. Après votre action, c’est au tour de l’ennemi de faire de même. Tous les trois ou quatre tours, vous avez un tour “combo”: il est alors possible d’utiliser vos compétences, voire plusieurs, selon votre quantité de concentration, sachant que cette dernière est limitée, mais augmente à chaque tour. Ainsi, vous pourrez faire un tour d’attaques spécifiques, tout en sachant que de son côté, l’ennemi n’a pas de tour combo, mais certains sont assez puissants pour vous éliminer en très peu de temps. 
Si vous devez combattre plusieurs ennemis, ce sera les uns après les autres. Il s’agit alors de gérer votre concentration sur la durée pour tenir jusqu’à la fin. Il est dommage que l’on ne puisse pas utiliser ses capacités de vampire durant les tours où on n’a pas de combo, sachant que l’on dépense de la concentration pour elles, mais cette dernière remonte au maximum à la fin du combat. 

Un système simple, mais efficace, même si on regrette de ne pas voir les ennemis sur la carte, car on peut très bien se retrouver face à un adversaire bien trop costaud qu’il est impossible d’éviter. Du coup, les premiers combats peuvent être difficiles si vous quittez les jalons invisibles de la quête principale et décider de partir à l’aventure dans ce monde ouvert, les ennemis étant toujours bien supérieurs à vous niveau point de vie, mais par la suite avec les bonnes compétences, cela deviendra un jeu d’enfant, sauf devant quelques boss spécifiques.

Si vous mourrez, ce n’est pas le game over, mais vous vous retrouverez dans le dernier village que vous avez traversé contre quelques pièces. Normal pour un vampire j’ai envie de vous dire ! Si vous gagnez, vous récupérerez de l’expérience, des pièces d’or et parfois du loot. 

Vampire's Fall Origins
Vampire's Fall Origins

Compétences et lieux à visiter

Lorsque vous montez de niveau, vous avez droit à 4 points à répartir dans vos compétences et 1 point dans vos capacités de vampire. Et malheureusement, le nombre de compétences n’est pas assez élevé et on se retrouve d’un personnage à l’autre à avoir le même profil. Les capacités de vampire se résument en 2 catégories de 4, chacune avec 10 niveaux. Autrement dit, au niveau 80, vous aurez acquis toutes les capacités. Sachez que j’ai fini le jeu une première fois au niveau 60.

Notez aussi que le jeu est déséquilibré et il vous suffira de posséder la capacité “Morsure” au niveau maximum pour que le jeu devienne très facile, si vous avez boosté votre concentration. Cette capacité permet d’attraper votre adversaire sans qu’il ne puisse résister, de lui faire des dégâts et de récupérer des points de vie. Vous passerez donc une majeure partie de votre temps à utiliser cette technique en laissant tomber les autres. Dans les compétences, il y a bien des bonus sur les types d’armes, mais comme vous allez en changer souvent du fait de leur capacité magique, il vaut mieux investir dans la récupération de concentration… Dommage donc que les compétences ne soient pas plus riches et plus variées ! 
La partie payante en vrais euros qui existait sur téléphone, se retrouve payante en monnaie du jeu et permet de débloquer des options comme des capacités spéciales de vampire (il y en a 6, mais on peut aussi les débloquer grâce à certaines quêtes), des coiffures supplémentaires ou encore des ailes particulières pour donner des avantages comme trouver des coffres plus facilement, avoir des bonus de jeu, s’enfuir dans les combats sans risque de mourir, ou ne pas avoir de rencontre aléatoire. On peut très bien s’en passer car sinon, cela diminue grandement la difficulté du jeu. 

Vampire's Fall Origins
Vampire's Fall Origins

Quêtes et loot après avoir tuer un ennemi

On retrouve dans les paramètres du personnages beaucoup d’informations, et il est dommage que l’on ne nous explique pas plus clairement les choses. Par exemple, il y a une gestion du poids, mais on ne comprend pas le bonus ou malus d’esquive qui en découle, l’interface de l’inventaire est inadaptée sur un PC. Jeter une potion est impossible sauf si vous en avez trop. La seule solution est alors de la boire. L’inventaire de votre personnage est complet avec des armes de différents types de dégâts qui seront plus ou moins efficaces contre un ennemi. Vous pourrez équiper une cape, une armure, deux anneaux, un collier, un casque, des jambières, des bottes des gants, et deux armes ou une arme et un bouclier. Le jeu est riche en équipement et vous trouverez des objets normaux, magiques, rares, légendaires et uniques. Il est dommage d’ailleurs de ne pas en récupérer plus à la fin des combats, et d’en trouver une collection complète chez le forgeron à des prix faramineux. Ces équipements auront un effet très important sur les caractéristiques de votre personnage grâce à de très gros bonus.

Et si on parlait de cet avantage d’être un vampire à demi-développé dans le jeu !?.. Oui, on a des pouvoirs de vampire, mais le jeu ne gère pas la nuit et le jour qui pourraient avoir un impact sur notre personnage. Vous souhaitez voler dans une autre partie de la région, c’est impossible : vous devez boire une fiole de téléportation. Votre personnage pourrait hypnotiser des PNJ pour les manipuler et donc enrichir le scénario permettant enfin de faire des embranchements scénaristiques. Mais ce n’est pas intégré dans le jeu. Comme je l’ai dit depuis le début, la jouabilité et les possibilités sont basiques. En fin de compte, adaptées pour un portable, inadaptées pour un PC. 

Vampire's Fall Origins
Vampire's Fall Origins

Traduction olé-olé et new game plus

On finit par la musique qui est tout à fait correcte, mais les bruitages se montrent un peu trop simplistes, surtout sur la longueur. De plus, il n’y a pas de voix pour les personnages ou votre héros. Le jeu est traduit en français à la sauce “google traduction”, donc si cela reste compréhensible, c’est bourré d’erreurs de syntaxe et de fautes. Il restera même quelques textes en anglais. On se posera d’ailleurs la question de ce que sont les mots “récupérer” et “débloquer” dans le menu. Enfin, pas de PVP pour le moment, même si l’option pourrait arriver bientôt.


Vampire’s Fall Origins est bien un RPG oldschool, mais un RPG du pauvre, issu du monde des portables, qui n’arrive pas à s’épanouir sur PC, support qui se montre bien plus exigeant. Il est malheureusement lésé par un portage minimaliste et des quêtes fedex, alors qu’il a un fort potentiel au niveau de la richesse de ses loots, de son système de combat, et de son monde ouvert. Il offre 2 grandes cartes bourrées de missions, une grosse durée de vie et un new game plus, mais la lassitude risque de vous gagner, tellement le système reste basique. Dommage ! 6/10

+ Monde ouvert vaste et riche de détails.
+ Très bonne durée de vie d’exploration.
+ Du new game plus.
+ Jouer un vampire … miam ! 
+ RPG qui fait le job…
– ….mais simpliste dans ses mécanismes.
– Traduction “à la truelle”.
– Portage paresseux.
– Combats répétitifs qui pourront être lassants sur la durée.
– On marche… on marche… et on fait des allers/retours en marchant.
– Inventaire du personnage peu pratique.
– RPG basique.