mardi, novembre 30, 2021

BIG NEWS – Monomyth : campagne participative réussie et interview de RPG Watch

La campagne participative de l’action-RPG à la première personne Monomyth vient de se terminer et c’est une réussite avec 38 975€ récoltés alors que le développeur Rat Tower en espérait 16 500. Si vous avez raté le coche, il est toujours possible de tester la démo, mais pour la version complète, il faudra attendre le second trimestre 2022.

On en profite pour vous traduire l’interview de RPGWatch avec le créateur pour plus d’informations sur le jeu.

Monomyth est un jeu qui en est à sa dernière heure sur Kickstarter. Pour savoir de quoi il retourne, Farflame a contacté Rat Tower Software pour en savoir un peu plus sur le jeu.

RPGWatch : Pourriez-vous comparer brièvement le monde de Monomyth avec les mondes fantastiques courants ? Par exemple, certaines des races fantastiques habituelles sont-elles présentes ? (et apparaîtront-elles dans le jeu ?) S’agit-il de low / high fantasy ? Les avatars des dieux errent-ils dans le royaume ?

Rat Tower : Monomyth se déroule dans le monde d’Ariath. Contrairement à la plupart des mondes fantastiques, Ariath est sur le point de rendre son dernier souffle – du moins, d’un point de vue cosmologique. Du point de vue humain, il reste encore beaucoup de temps pour conquérir un monde brisé qui devient lentement de plus en plus hostile à ses habitants. Les tempêtes incessantes et les pluies de cendres rendent la vie à la surface très difficile. Cela oblige les gens à vivre sous terre dans des forteresses isolées. Beaucoup de ces forteresses ont leur propre culture et leur propre langue, même si elles ne sont distantes que de quelques kilomètres. Certaines forteresses sont mieux reliées que d’autres, par exemple par des systèmes étendus de grottes et de tunnels. Cela les rend naturellement mieux équipées pour faire face aux dangers qui se cachent dans les souterrains comme à la surface – du moins tant qu’elles restent unies. Les conflits et les intrigues sont assez fréquents entre les forteresses alliées et certaines ont été définitivement anéanties en conséquence.

Les demi-humains sont une rareté et vivent souvent (volontairement) en séparation. Pour des raisons historiques, leurs relations avec les humains sont assez tendues. Néanmoins, certains d’entre eux – surtout les variétés naines – agissent comme médiateurs et messagers entre les factions humaines. Vous rencontrerez au moins un de ces individus dans Monomyth.

Les dieux jouent un rôle majeur dans le monde d’Ariath. Tout comme les langues et les cultures, des sectes religieuses distinctes se forment dans presque toutes les forteresses. Il existe de nombreuses légendes et rumeurs sur les divinités qui se révèlent aux mortels ou même qui parlent directement à travers eux. La part de vérité de tout cela reste cependant une question de spéculation.

RPGWatch : Y a-t-il un endroit avec plus de PNJ ? Ou est-ce que vous traversez surtout des endroits déserts avec peu de PNJ ?

Rat Tower : Monomyth se déroule dans la forteresse de Lysandria, respectivement dans le monde souterrain qui la compose. La forteresse intérieure sera habitée par plusieurs PNJ, qui parleront et commerceront avec vous, tant que vous ne les attaquerez pas ou ne les menacerez pas. Dans le monde souterrain, vous aurez beaucoup plus de mal à trouver un interlocuteur civilisé. Il y a quelques PNJ non hostiles qui errent dans la région, principalement d’autres aventuriers. Mais tous ces individus ne sont pas dignes de confiance.

RPGWatch : Vous mentionnez “des conversations basées sur des mots-clés couplées à des arbres de dialogue” dans votre page Kickstarter. Qu’est-ce que cela signifie ? Devons-nous nous attendre à des arbres de dialogue pour les sujets principaux plus une option pour demander aux PNJ d’autres sujets (mots) que vous devez taper manuellement ?

Rat Tower : Il n’y aura pas de saisie manuelle, mais vous pourrez interroger les PNJ sur différents sujets dont vous avez entendu parler dans l’univers du jeu. Ces sujets sont représentés par des mots-clés que vous collectez à partir de conversations ou de documents.

De la même manière, vous pouvez interroger un PNJ sur des choses plus spécifiques qu’il vient de mentionner au cours de la conversation. En demandant à un PNJ de vous parler d’une chose précise, vous pouvez obtenir une brève information ou un arbre de dialogue complet et ramifié.

RPGWatch : Il y a 8 atributs – Force, Dextérité, Intelligence, Sagesse, Volonté, Vitalité, Endurance et Focus, n’est-ce pas ? Qu’est ce que le Focus et quelle est la différence entre Vitalité et Endurance ? Les attributs sont-ils logiquement liés aux compétences ? Par exemple, la dextérité influence le crochetage et ainsi de suite.

Rat Tower : Le Focus détermine la quantité de mana et de sorts dont dispose le joueur. Plus vous en avez, plus vous pourrez en mémoriser et en utiliser.

La vitalité détermine la santé des personnages joueurs et l’endurance détermine leur résistance.

La plupart des attributs ont un effet sur différentes activités dans le jeu. Pour rester dans votre exemple, la dextérité a une incidence sur le crochetage. Cependant, elle ne représente qu’un talent inné. Pour vraiment crocheter toutes les serrures que vous rencontrez, vous devez entraîner la compétence correspondante, qui agit alors comme un modificateur significatif de votre talent inné.

RPGwatch : Le système de combat dans Ultima Underworld consistait essentiellement à faire des pas de côté et à frapper vite ou fort. Est-il plus complexe dans Monomyth ? Faut-il bloquer davantage ou les ennemis ont-ils des points faibles ?

Rat Tower : Une grande partie du combat dans Monomyth tourne autour de la gestion de l’endurance. Chaque attaque consomme de l’endurance. Une fois votre endurance épuisée, vos dégâts seront considérablement réduits et vous ne pourrez plus esquiver. De plus, bloquer ou parer les attaques, ce qui se fait manuellement, échouera dans cet état et vous fera chanceler pendant un moment.

Chaque arme de mêlée est plus ou moins adaptée à l’un des trois types d’attaque (Estoc/tranchant/contondant). Le type d’une arme correspond à l’une des quatre compétences d’arme (épées, masses, armes d’escrime et tir à l’arc). Toutes les armes ont des valeurs de portée et de poids différentes.

Contrairement à de nombreux autres RPG, seules la force et la dextérité sont nécessaires pour porter une arme efficacement. Dans la démo actuelle, seule la force est une exigence stricte, tandis que le manque de dextérité pénalise simplement les dégâts.

RPGWatch : Il y avait peu de pièges dans Ultima Underworld et ce n’est pas beaucoup mieux dans certains cRPG. Devons-nous nous attendre à plus de pièges ici, plus complexes ou plus variés ?

Rat Tower : Oui. Monomyth comportera de nombreux types de pièges différents. Dans la démo, on ne voyait que les plaques de pression qui déclenchaient des boules de feu. Mais le jeu complet en comportera beaucoup plus, des trappes aux fameuses lames pivotantes de King’s Field.

Le “disque de lévitation” est un sort de haut niveau et aussi dangereux qu’il en a l’air (surtout pour la personne qui se tient dessus).

RPGWatch : Que signifie “système de furtivité basé sur la lumière et le son” ? Que chaque type de surface dans Monomyth a une certaine “valeur sonore” si on marche dessus ? Les armures ont-elles aussi une valeur sonore (le cuir est plus silencieux que les armures de plates) ?

Rat Tower : Dans Monomyth, la visibilité d’un personnage dépend des sources de lumière environnantes. Vous pouvez éteindre des torches pour vous cacher dans l’ombre mais vous serez toujours audible. Marcher sur un sol en marbre ou patauger dans l’eau est nettement plus bruyant que de se faufiler sur des dalles de pierre ordinaires. Les ennemis s’en apercevront.

Votre armure a une valeur de poids qui détermine essentiellement à quel point vous êtes bruyant. Ceci peut être légèrement supprimé grâce à la compétence de furtivité.

RPGWatch : Comment fonctionne la magie ? Est-ce qu’il faut trouver un parchemin de magie et si on a assez d’intelligence, on peut apprendre le sort ?

Rat Tower : Les sorts magiques sont enregistrés sur des parchemins. Ces parchemins peuvent être trouvés partout dans le monde. Chaque sort correspond à l’une des trois écoles de magie. Il y a l’école cosmique, qui se concentre principalement sur les conjurations néfastes. L’école de magie divine fournit des soins et l’école de magie d’aura fournit principalement des sorts de soutien.

Il existe également la compétence Connexion aux arcanes qui influence la puissance d’un sort. Cela peut prendre de nombreuses formes, allant de l’augmentation des dégâts à l’allongement de la durée des sorts et à des invocations plus efficaces.

RPGWatch : Avez-vous toujours besoin de trouver un autel pour améliorer vos attributs et vos compétences ?

Rat Tower : Il y aura certains objets qui augmenteront de façon permanente vos attributs. Pour les compétences, vous devrez vous rendre dans un autel.

RPGWatch : L’un des moments mémorables d’Ultima Underworld était la conversation avec les hommes-lézards où vous deviez apprendre leur langue. Y a-t-il quelque chose de similaire dans Monomyth ?

Rat Tower : Je ne veux pas encore spoiler quoi que ce soit à cet égard, mais le cadre d’Ariath se prête bien à quelque chose de ce genre.

RPGWatch : L’histoire mentionne de fortes tempêtes dans le monde du dessus. Je me demande si vous avez l’intention d’en tirer parti et d’utiliser une tempête comme un obstacle. Par exemple, si ces tempêtes brisent le toit quelque part dans la forteresse, vous pourriez créer une “section venteuse” dangereuse comme obstacle ou partie d’un puzzle.

Rat Tower : La majeure partie du jeu se déroule sous terre, donc pour l’instant les tempêtes jouent un rôle secondaire dans les défis du jeu. Peut-être dans une future mise à jour.

“Summon Wall” qui peut être utilisé pour bloquer stratégiquement des chemins importants

RPGWatch : Que pensez-vous des donjons basés sur des cases ? Pensez-vous qu’un donjon RPG comme Monomyth avec un mouvement 3D “normal” est quelque chose qui manque actuellement ?

Rat Tower : Tout à fait. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je fais Monomyth. Je m’amuse toujours autant avec Legend of Grimrock ou Eye of the Beholder, mais un jeu comme Ultima Underworld n’existe tout simplement pas dans le paysage vidéoludique actuel. Il y a eu quelques tentatives pour créer quelque chose de similaire, mais soit elles ont échoué à certains égards, soit elles ont changé d’orientation au cours du développement.

C’est surprenant car nous voyons encore des jeux qui sont au moins influencés par l’héritage d’Ultima Underworld. Je veux faire un jeu qui soit plus engagé dans les idées fondamentales de cet héritage.

RPGWatch : Aimeriez-vous créer Monomyth 2 à l’avenir ou as-tu d’autres projets que tu aimerais réaliser ?

Rat Tower : Bien sûr, j’aimerais développer Monomyth en une série. Il y a beaucoup de matière, tant du point de vue de la narration que de la mécanique. En ce qui concerne ce dernier point, je suis toujours très préoccupé par la dérive des fonctionnalités, de sorte que beaucoup d’idées se retrouvent sur la liste des mécanismes de jeu non réalisés. Cette seule liste pourrait probablement fournir divers ensembles de fonctionnalités pour plusieurs suites.

J’ai également quelques autres idées de projets, allant de décors différents à des mécanismes de simulation encore plus complexes. Il se peut que j’aie envie d’essayer ces choses à l’avenir, mais on verra bien.

RPG jeux video killpower |  RPG Jeuxvidéo
Killpower
Joueur depuis très longtemps. Testeur et rédacteur depuis 1999 de RPG, même les pires. Relecteur de nombreux RPG traduits bénévolement.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Tests et avis

Aperçu

0
Envie de laisser un commentaire ? x
()
x